LaTribuneAuto

 

FIAT Panda

ÉVALUATION

 

Une mini-citadine économique à moins de 10 500 euros

 

7.0

 

Espace

Comportement

Sécurité

Qualité

Environnement

  7/10

  6/10

  7/10

  6/10

10/10

 
  © Fiat
   

 

Synthése

Une petite citadine cinq portes courte et haute faite pour la ville.


La troisième génération de la Fiat Panda lancée en 2012 est une mini-citadine cinq portes de petite taille intéressante pour son prix réduit. Née il y a 32 ans au salon de Genève en mars 1980, la Panda s'est vendue à 6,5 millions d'exemplaires.

Comme ses devancières, la nouvelle Fiat Panda est économique à l'achat et à l'usage : prix réduit, consommations réduites, prime d'assurance réduite, frais d'entretien réduit……

Les équipements de série et les prestations proposées sont également réduites. Proposée uniquement en cinq portes, la Fiat Panda accueille de série quatre occupants. Une banquette arrière trois places est proposée en option.

Plusieurs ombres au tableau : une qualité de finition faible et un espace un peu limité pour les jambes à l'arrière.

Elle est destinée aux conducteurs qui circulent en ville et qui souhaitent réduire leur budget automobile.

C'est une mini-citadine idéale pour les jeunes conducteurs recherchant un véhicule pratique cinq portes/quatre ou cinq places à prix réduit, mais également un excellent second véhicule familial.

 

82%

63%

49%

43%

 

Présentation

Une mini-citadine cinq portes économique


Mini-citadine de 3.65 mètres de long, pour 1.63 mètre de large et 1.54 mètre de haut, la Fiat Panda dispose d'un espace intérieur réduit.

Lancée en 2012, la troisième génération de la Fiat Panda est proposée en cinq portes, ce qui ne manque pas d'intérêt face à des concurrentes souvent disponibles exclusivement en trois portes.

Elle offre quatre places, ce qui est fréquent dans cette catégorie ou les Renault Twingo, Fiat 500, Volkswagen up!, Toyota Aygo, Peugeot 107 et Citroën C1 se limitent à n'offrir que quatre places.

Avantage de la Panda pour séduire les familles nombreuses, elle propose en option une banquette arrière trois places (fixe: 100 euros, rabattable en 60/40: 250 euros).

L'offre de motorisations de la nouvelle Panda comprend quatre moteurs. La citadine italienne est proposée avec un moteur quatre cylindres à essence 1.2 litre de 69 chevaux, un bicylindre essence TwinAir atmosphérique de 65 ch, un bicylindre essence TwinAir turbo de 85 ch et un moteur diesel 1.3 Multijet de 95 ch. La Panda reçoit également une déclinaison fonctionnant au GPL et une version au GNV.

Les blocs essence TwinAir et diesel Multijet sont dotés d'un système Start/Stop de coupure automatique du moteur à l'arrêt et d'un indicateur de changement de vitesses.

Le bicylindre essence TwinAir turbo de 85 ch peut être couplé avec une boîte de vitesses robotisée.

La Panda est commercialisée en trois finitions, Pop, Easy et Lounge.

La version Pop est équipée de quatre airbags (frontaux et latéraux de type rideau protégeant les places avant et arrière), d'un ABS avec aide au freinage d'urgence EBD, d'une direction à assistance électrique avec fonction « City », de lève-vitres électriques à l'avant, d'une fermeture centralisée des portes à clé, d'une prédisposition radio, d'un volant réglable en hauteur et d'une banquette arrière rabattable.

La version Easy offre en plus une climatisation manuelle, une radio avec lecteur de CD/MP3 avec 6 haut-parleurs, une télécommande de verrouillage centralisé, des appuie-tête arrière, des barres de toit ainsi qu'un revêtement de siège spécifique et une planche de bord colorée.

La finition Lounge est dotée des commandes au volant de la radio et du téléphone associées au dispositif info télématique Blue&Me, d'une planche de bord peinte et d'une banquette trois places rabattable en 2/3-1/3.

Extérieurement, elle reçoit des jantes en alliage de 14 pouces, des baguettes latérales, des poignées de portes et des coques de rétroviseurs teints.

Un pack sécurité active avec, ESP, radar anti collision et radars de recul est proposé à 500 euros.

Un système de freinage automatique opérationnel jusqu'à une vitesse inférieure à 30 km/h est proposé en option à 250 euros. Le système détecte les obstacles sur la route et agit automatiquement sur les freins à la place du conducteur.

La Panda propose également une banquette arrière coulissante dans un pack Modularité quatre places à 500 euros.

La Panda est commercialisée à partir de 10 290 euros en version 1.2 69 ch Panda. En diesel, la Fiat Panda démarre est à 14 990 euros en version Easy.

 

 

Points forts / faibles


Ligne réussie
Cinq portes
Prix compétitif
Espace à l'avant
Economique à l'utilisation
Maniable en ville
Option cinq places
Option banquette coulissante
Poids réduit
Consommations réduites
Faibles émissions de CO2


Espace aux jambes arrière
Performances modestes sur route
Insonorisation perfectible
Taille réduite du coffre
Qualité de la finition
Plastiques bas de gamme
Equipement réduit
Faible qualité de l'assemblage
Pas de plancher plat
Carrosserie peu protégée
Roue de secours en option

 

Espace

Des dimensions réduites


Le format de la Fiat Panda est réduit : 3.65 mètres de long, pour 1.63 mètre de large et 1.54 mètre de haut. Son habitabilité est moyenne. La Panda offre un empattement de 2.30 mètres.

Aux places arrière, la place aux jambes est un peu limitée pour des adultes de grande taille.

La hauteur sous le toit à l'arrière est importante. La voiture peut accueillir des adultes de grande taille qui pourront loger leurs pieds sous les sièges des occupants assis à l'avant.

La largeur aux coudes à l'arrière permet d'accueillir deux adultes.

Le coffre est étroit : 225 litres. Une fois les dossiers de la banquette arrière rabattus, le volume de chargement du coffre passe à 870 litres.

 

7 Espace

 

Comportement

Maniable en ville


La nouvelle Panda reprend la plateforme de l'ancienne Panda qu'elle fait légèrement évoluer. L'utilisation plus importante d'aciers à haute limite d'élasticité permet à la Panda de gagner 5% en torsion. Le volume de vibrations qui remonte dans le volant, dans le plancher et dans les sièges diminue par rapport à la précédente génération mais reste élevé.

La Panda dispose à l'avant d'un essieu de type Mac Pherson doté d'une barre antiroulis directement reliée à chaque jambe de force par une biellette.

Le choix de moteurs proposés sur la Fiat Panda comprend quatre moteurs. La petite citadine italienne est proposée avec un moteur quatre cylindres à essence 1.2 litre de 69 chevaux, un bicylindre essence TwinAir atmosphérique de 65 ch, un bicylindre essence TwinAir turbo de 85 ch et un moteur diesel 1.3 Multijet de 95 ch.

Destinée à la ville, la Fiat Panda est légère. La Panda essence 1.2 69 ch affiche un poids de 940 kg. La version bicylindre essence TwinAir turbo de 85 ch est à 975 kg.

La Fiat Panda est avant tout faite pour la ville. Sur route, les dépassements sont délicats. En ville, la Fiat Panda est maniable et agile. Son rayon de braquage est court.

Sa direction assistée électrique avec fonction « City » est agréable. Elle facilite la réalisation des manœuvres de stationnement.

Le comportement de la Fiat Panda est sain. Avec ses 1,54 mètre de haut, la Fiat Panda est sensible au vent latéral. La citadine italienne a un tendance marquée à la prise de roulis et au sous-virage.

Les performances sur route de la Fiat Panda sont limitées.

La puissance du moteur à essence 1.2 69 ch est tout juste suffisante pour la route. Disposant d'un couple de 102 Nm à 3 000 tr/mn, la Panda accélère de zéro à 100 km/h en 14,2 secondes et atteint sur circuit fermé une vitesse de pointe de 164 km/h. Les rapports de boîte allongés pénalisent les reprises.

Les performances du moteur bicylindre 0.9 Twinair atmosphérique de 65 ch sont voisines. Disposant d'un couple de 88 Nm à 3 500 tr/mn, la Panda accélère de zéro à 100 km/h en 15,7 secondes et atteint une vitesse de pointe de 159 km/h.

Le moteur bicylindre 0.9 Twinair turbo délivre un couple de 100 Nm de 2 000 tr/mn et une puissance de 85 ch. La Panda met 11,2 secondes pour atteindre une vitesse de 100 km/h. Sa vitesse de pointe s'élève à 177 km/h.

Le bloc diesel 1.3 diesel Multijet 95 ch délivre un couple de 200 Nm à 1 500 tr/mn. La Panda diesel 95 ch met 11 secondes pour passer de zéro à 100 km/h. La vitesse maximale sur circuit de la Panda diesel 1.3 diesel Multijet 95 ch atteint 182 km/h.

 

6 Comportement

 

Sécurité

Un équipement
4 étoiles sur 5 possibles à l’Euro NCAP


La Fiat Panda a obtenu quatre étoiles à l'Euro NCAP (New European Car Assessment Program).

La mini-citadine cinq portes Fiat a obtenu un score de 82% pour la protection des adultes, de 63% pour la protection des enfants, de 49% pour la protection des piétons et de 43% pour la présence de systèmes d'aide à la conduite.

L'équipement sécurité de série de la nouvelle Panda est réduit. Il comprend quatre airbags (conducteur, passager et rideaux), l'ABS avec l'aide au freinage d'urgence, des prétensionneurs sur les ceintures de sécurité avant, des appuie-tête avant « anti coup du lapin » et des attaches Isofix.

La Panda est pénalisée par l'absence du contrôle électronique de trajectoire (ESP) et d'un régulateur de vitesse dans sa dotation de série. L'ESP est proposé en option dans un pack Sécurité Active à 500 euros avec un radar de recul, un radar anticollision et un pare-brise dégivrant.

L'utilisation d'aciers à très haute (22%) et ultra haute (3%) limite d'élasticité a permis d'accroître la rigidité en torsion de la coque de la Panda.

 

7 Sécurité

 

Qualité

Une faible qualité de finition


La Fiat Panda utilise des moteurs déjà présents sur d'autres modèles Fiat. Elle est fiable. Par contre, l'assemblage de la Fiat Panda manque de rigueur.

La qualité des plastiques de la planche de bord est basique. Les plastiques sont durs.

La troisième génération de la Panda est produite dans l'usine de Pomigliano d'Arco près de Naples en Italie. 600 robots occupent l'atelier de tôlerie automatisé à 99%.

La Fiat Panda bénéficie d'une garantie 2 ans kilométrage illimité.

 

6 Qualité

 

Environnement

Des moteurs respectueux de l’environnement


La Fiat Panda a des taux d'émission de CO2 au km réduits.

Comptez 119 g en 1.2 litre essence 69 ch, 99 g sur le bicylindre essence 65 et 85 ch et 94 g avec le 1.3 diesel Multijet de 95 ch.

La Fiat Panda se positionne dans les classes A et B de l'ADEME (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie).

Le 1.2 litre essence 69 ch, les blocs bicylindre essence 65 et 85 ch, et le 1.3 diesel Multijet de 95 ch sont dans la zone neutre du bonus malus écologique à l'achat en 2016.

Les consommations des moteurs sont limitées.

Comptez 6.7 litres en ville avec le moteur essence 1.2 69 ch, 5.0 litres avec le 0.9 TwinAir de 85. ch et 3.6 litres en diesel

Les blocs essence TwinAir et diesel Multijet sont dotés d'un système Start/Stop de coupure automatique du moteur à l'arrêt et d'un indicateur de changement de vitesses.

La mini-citadine italienne reçoit également une déclinaison fonctionnant au GPL (106 g de CO2/km) et une version au GNV (85 g de CO2/km).

 

10 Environnement

 

 

Copyright © LaTribuneAuto.com 2016