LaTribuneAuto

 

HYUNDAI Ioniq plug-in

ÉVALUATION

 

Une berline compacte hybride rechargeable au design arodynamique fluide

 

7.5

 

Espace

Comportement

Sécurité

Qualité

Environnement

  9/10

  8/10

  8/10

  8/10

10/10

 
  © Hyundai
   

 

Synthése

Une berline compacte hybride rechargeable dotée d'une autonomie électrique de 63 km


Surfant sur l'effondrement de la motorisation Diesel auprès de la clientèle des particuliers, la Hyundai Ioniq hybride rechargeable embarque une motorisation hybride/essence rechargeable aboutie.

Résultat, la berline compacte hybride rechargeable Hyundai affiche une autonomie en mode électrique de 63 kilomètres et des chiffres de consommation bas.

Comptez une consommation mixte homologuée de 1,1 litre aux 100 km. A des vitesses modérées, une consommation mixte d'environ 3,0 litres aux 100 km est atteignable lorsque la batterie est déchargée.

Les consommations en cycle urbain et en ville sont voisines. Comptez environ 3,0 litres aux 100 km lorsque la batterie est déchargée.

Les émissions de CO2 homologuées, sur la base du cycle NEDC très favorable à l'hybride rechargeable, ressortent à 26 g/km. A titre de comparaison, la Toyota Prius Rechargeable est à 22 g de CO2/km.

La technologie hybride essence rechargeable Hyundai reste efficiente dans les limites des vitesses autorisées en adoptant une conduite souple. En anticipant sur les conditions de circulation, la récupération d'énergie au freinage permet d'augmenter l'efficience du groupe propulseur hybride et de diminuer les consommations.

La Ioniq Hybride Rechargeable soigne son empreinte écologique en optant, dans l'habitacle, pour des matériaux recyclés ou écologiques.

Conçue sur une nouvelle plateforme, la Hyundai Ioniq plug-in embarque toute une panoplie d'aides à la conduite.

Le prix à payer: 36 450 euros pour la version unique Executive, soit le prix d'une Toyota Prius Rechargeable.

Comme la Toyota Prius Rechargeable, la Hyundai Ioniq plug-in vise les automobilistes soucieux de leur empreinte écologique.

 

91%

80%

70%

82%

 

Présentation

Une berline compacte hybride rechargeable arodynamique


La Hyundai Ioniq plug-in est équipée d'un moteur Kappa 1.6 litre GDi 4 cylindres spécialement développé pour l'hybridation et d'un moteur électrique de 60,5 ch (44,5 kW) et 170 Nm de couple alimenté par une lithium-ion-polymère d'une capacité de 8,9 kWh.

Le moteur quatre cylindres à injection directe d'essence Kappa 1.6 GDi développe une puissance de 105 ch pour un couple de 147 Nm à 4 000 tr/mn. Spécialement développé pour l'hybridation, il affiche un rendement thermique de 40%.

Les deux moteurs affichent une puissance maximum combinée de 141 ch (104 kW) et un couple de 235 Nm (265 Nm en 1ère).

La Ioniq plug-in est équipée d'une transmission à double embrayage à 6 rapports (DCT-6). La transmission DCT-6 exploite au mieux les motorisations thermique et électrique.

Le conducteur peut également choisir entre les modes Sport et Eco pour bénéficier de performances dynamiques ou d'un rendement énergétique accru.

Le mode Sport maintient les rapports inférieurs plus longtemps et combine la puissance du moteur thermique et du moteur électrique pour maximiser les performances dynamiques.

En mode Eco, la transmission DCT-6 passe le rapport supérieur plus tôt pour réduire la consommation de carburant.

Alimenté par une batterie lithium-ion-polymère d'une capacité de 8,96 kWh, le moteur électrique permet à la berline hybride de fonctionner en mode 100% électrique (jusqu'à une vitesse de 130 km/h) pendant 63 kilomètres.

L'interaction entre le moteur électrique et le moteur essence dépend de l'état de charge de la batterie. Tant que la charge est suffisante, la Ioniq plug-in fonctionne en mode tout électrique.

En mode hybride, la gestion précise du moteur essence et du moteur électrique optimise le rendement énergétique.

En mode sport, la Ioniq plug-in maximise l'utilisation du moteur thermique et du moteur électrique afin d'optimiser la réactivité.

La berline hybride rechargeable Hyundai atteint une vitesse de pointe de 178 km/h et réalise le zéro à 100 km/h en 10,6 secondes.

La forme effilée de la berline Ioniq plug-in favorise les écoulements d'air, alors que divers éléments aérodynamiques contribuent à obtenir une valeur de trainée de 0.24.

La consommation mixte homologuée s'élève à 1,1 litre aux 100 kilomètres, soit des émissions de CO2 de 26 g aux 100 km, et une consommation électrique de 94 Wh/km. Batterie déchargée, la consommation mixte est d'environ 3 litres aux 100 kilomètres à des vitesses modérées.

Pour la recharger la batterie dans une station de charge, la Ioniq plug-in est équipée d'une prise type 2 et d'un chargeur embarqué de 3,3 kW qui convertit le courant alternatif externe en courant continu pour la batterie haute tension. Un boîtier de contrôle intégré au câble (ICCB) permet de raccorder la Ioniq plug-in à une prise domestique classique pour la mettre en charge.

La batterie se recharge en 2 heures 45 sur une prise domestique de 2,7 kW. Sur une prise de 3,3 kW, la recharge prend 2 heures 15.

On retrouve à l'avant de la berline hybride rechargeable la calandre hexagonale emblématique de la marque coréenne et des feux à LED.

La calandre intègre un volet d'air actif commandé en trois phases.

Le profil est typique d'une berline cinq portes.

Reposant sur une nouvelle plate-forme partagée avec le SUV Kia Niro, la Hyundai Ioniq plug-in propose des équipements de confort et de sécurité de dernière génération.

La berline compacte hybride rechargeable coréenne embarque notamment, de série, un régulateur de vitesse adaptatif (SCC), un système de freinage d'urgence automatique (AEB), une assistance active au maintien de voie (LKAS), un système d'alerte de franchissement de ligne (LDWS), un système de surveillance des angles morts (BSD) et une détection de trafic arrière (RCT).

En matière de connectivité, la Ioniq plug-in propose les applications Apple CarPlay et Android Auto pour connecter les derniers smartphones au véhicule et gérer ses applications sur l'écran de la Ioniq. Un support de charge de téléphone mobile par induction magnétique est également disponible.

La structure de caisse de la berline compacte hybride rechargeable Hyundai utilise dans sa composition de l'acier à haute résistance (AHSS) à hauteur de 53%. Cette architecture confère au châssis une rigidité importante au bénéfice de la tenue de route et de la sécurité.

Pour maîtriser son poids, la Ioniq plug-in se dote d'un capot moteur et d'un hayon en aluminium. La stratégie d'allègement concerne également l'emploi de composants allégés et une fabrication plus compacte.

Les occupants de la Ioniq plug-in sont protégés par sept airbags, dont un airbag genoux conducteur.

L'utilisation d'une suspension arrière multibras avec bras inférieur double améliore le confort de conduite.

Le système de freinage est optimisé afin de tirer le meilleur parti de la récupération d'énergie du système hybride. Le système de freinage à récupération d'énergie contribue également à réduire le bruit.

Le système de batteries, situé sous les sièges arrière, n'impacte pas le volume de l'habitacle.

Le volume de chargement atteint 341 litres.

Les sièges arrière peuvent se rabattre à plat pour loger des bagages encombrants. Dans cette configuration, le volume de chargement maximum atteint 650 litres (1 401 litres jusqu'au toit).

La Hyundai Ioniq plug-in est commercialisée en une finition unique Executive au prix de 36 450 euros.

La berline hybride rechargeable coréenne bénéficie d'une garantie 5 ans kilométrage illimité. La batterie haute tension est garantie 8 ans ou 200 000 km.

Les équipements de série de la Hyundai Ioniq plug-in:

7 airbags
Allumage automatique des feux
Assistance active au maintien de voie
Caméra de recul
Capteur de pluie
Climatisation automatique bi-zone
Connexion Bluetooth
Ecran couleur tactile 8 pouces
Feux de croisement et de position à LED
Freinage d'urgence autonome
Jantes alliage 16 pouces
Navigation Europe avec programme de mise à jour de la cartographie
Régulateur de vitesse adaptatif
Rétroviseurs extérieurs rabattables électriquement
Sellerie cuir (dossier et assise)
Siège conducteur électrique à mémoire
Sièges avant chauffants et ventilés
Surveillance des angles morts
Système d'accès mains-libres et démarrage sans clé
Volant chauffant

 

 

Points forts / faibles


Aérodynamique
Espace intérieur généreux
Position de conduite confortable
Accélérations franches
Aides à la conduite
Equipement de série
Plateforme légère et robuste
Technologie hybride aboutie
Agrément boîte DCT6
Différents modes de conduite
Suspensions efficaces
Insonorisation
Autonomie électrique (63 km)
Consommations contenues
Garantie 5 ans (véhicule)
Garantie 8 ans (batterie)


Prix très élevé (36 450 euros)
Ligne aérodynamique
Hauteur arrière limitée
Matériaux recyclés ou écologiques
Plastiques durs
Cinquième place centrale étroite
Pas de plancher plat
Pas de roue de secours
Visibilité arrière
Volume de coffre réduit (341 litres)
Pas de protections de carrosserie
Faible image de Hyundai
Faible implantation du réseau Hyundai

 

Espace

Une hauteur limite aux places arrire


Longue de 4 470 millimètres, large de 1 820 millimètres et haute de 1 450 millimètres, la Hyundai Ioniq plug-in affiche un empattement de 2 700 millimètres.

Son empattement contribue à offrir à tous les occupants des dimensions intérieures généreuses.

Du fait de sa silhouette aérodynamique, la hauteur sous le pavillon arrière est limitée.

Le coffre permet de transporter 341 litres de bagages ou 650 litres banquette arrière rabattue (1 401 litres banquette rabattue jusqu'au toit).

 

9 Espace

 

Comportement

Un couple lev immdiatement disponible


Conçue dès le départ comme un véhicule hybride, la berline compacte hybride rechargeable Hyundai embarque un groupe propulseur hybride de faible cylindrée.

Le groupe propulseur hybride parallèle de la Ioniq plug-in associe un moteur essence à injection directe (GDi) "Kappa" 1.6 litre d'une puissance de 105 ch pour un couple de 147 Nm, une batterie lithium-polymère de 8,9 kWh et un moteur électrique de 60,5 ch (44,5 kW).

La puissance des deux moteurs (puissance combinée de 141 ch) et le couple (couple combiné de 235 Nm de 1 000 à 2 400 tr/mn, 265 Nm en 1ère) sont transmis à la route par une boîte automatique à double embrayage à 6 rapports DCT6.

Le moteur combine un cycle de combustion Atkinson, un système de recirculation des gaz d'échappement (EGR) avec refroidisseur, un système d'injection directe d'essence et une architecture à course longue et alésage étroit pour maximiser le rendement énergétique.

L'interaction entre le moteur électrique et le moteur essence dépend de l'état de charge de la batterie. Tant que la charge est suffisante, la Ioniq plug-in fonctionne en mode tout électrique. En mode hybride, la gestion précise du moteur essence et du moteur électrique optimise le rendement énergétique.

Avec cette technologie hybride rechargeable, la Ioniq plug-in affiche des performances modestes sur route.

La Ioniq plug-in accélère de zéro à 100 km/h en 10,6 secondes.

La vitesse maximale en mode électrique est de 130 km/h.

La Ioniq plug-in est capable d'atteindre une vitesse maximale de 178 km/h.

Alimenté par une batterie lithium-ion-polymère d'une capacité de 8,9 kWh, le moteur électrique permet de bénéficier d'une autonomie en mode tout électrique de près de 60 kilomètres (63 kilomètres en cycle NEDC).

La Ioniq plug-in est dotée d'une suspension arrière multibras avec bras inférieur double améliorant le confort de conduite .

La direction de la Ioniq plug-in offre des sensations franches et précises, notamment lors d'accélérations brutales à faibles vitesses.

La force de freinage est optimisée afin de tirer parti du système de freinage à récupération d'énergie et de préserver en permanence l'état de charge de la batterie.

Le conducteur peut choisir entre les modes Sport et Eco pour bénéficier de performances dynamiques ou d'un rendement énergétique accru.

Le mode Sport maintient les rapports inférieurs plus longtemps et combine la puissance du moteur thermique et du moteur électrique pour maximiser les performances dynamiques.

En mode Eco, la transmission DCT-6 passe le rapport supérieur plus tôt pour réduire la consommation de carburant.

Le champs d'action idéal de la Ioniq plug-in sur route se situe dans la limite des vitesses autorisées. Au-delà d'une vitesse de 120 km/h, la technologie hybride de la Ioniq plug-in perd une bonne partie de son efficience. Un résultat similaire est obtenu en montagne, ou les montées successives font grimper les consommations de carburant.

La boîte à double embrayage DCT6 permet un passage manuel des rapports pour une conduite plus dynamique (mais moins efficiente).

 

8 Comportement

 

Sécurité

Des quipements de scurit de pointe


La Hyundai Ioniq a obtenu la note de cinq étoiles à l'issue des crash-tests de sécurité passive effectués par l'organisme indépendant de sécurité Euro NCAP 2016.

La berline Hyundai réalise un score de 91% pour la protection des adultes, de 80% pour la protection des enfants, de 70% pour la protection des piétons et de 82% pour la présence de systèmes d'aide à la conduite.

La structure de caisse de la berline compacte hybride rechargeable Hyundai utilise dans sa composition de l'acier à haute résistance (AHSS) à hauteur de 53%. Cette architecture confère au châssis une rigidité importante au bénéfice de la tenue de route et de la sécurité.

Pour maîtriser son poids, la Ioniq plug-in se dote d'un capot moteur et d'un hayon en aluminium.

La stratégie d'allègement concerne également l'emploi de composants allégés et d'une fabrication plus compacte.

La batterie lithium-polymère est implantée sous la banquette arrière et sous le plancher de coffre.

Le bouclier arrière renforcé de fibres contribue à conférer au modèle robustesse et durabilité en cas de choc.

Les occupants sont protégés par sept airbags, dont un airbag genoux conducteur.

La dotation standard d'équipements de sécurité comprend aussi une assistance active au maintien de voie, le freinage d'urgence autonome, un régulateur de vitesse adaptatif, une alerte de circulation transversale à l'arrière, une assistance au changement de voie et la surveillance des angles morts.

Le système d'assistance active au maintien de voie (LKAS) détecte la position de la Ioniq Hybride par rapport aux marquages au sol et prend les mesures correctives requises pour rétablir la trajectoire s'il détecte que le véhicule se déporte de sa voie sans commande des clignotants.

Le régulateur de vitesse adaptatif (SCC) ajuste automatiquement la vitesse de la Ioniq Hybride afin de conserver une distance de sécurité par rapport aux véhicules le précédant.

Le freinage d'urgence autonome (AEB) avertit le conducteur en cas de situation d'urgence, et freine automatiquement le véhicule lorsque les circonstances l'exigent. Utilisant des capteurs radar et une caméra, le système AEB fonctionne en trois phases. Alertant tout d'abord le conducteur par des signaux visuels et sonores, il contrôle le freinage en fonction de l'imminence du danger puis applique automatiquement la force de freinage maximum pour éviter la collision. Lorsqu'un autre véhicule ou un piéton est détecté à l'avant du véhicule, le système est activé (à une vitesse supérieure ou égale à 8 km/h), et évite la collision ou en minimise la gravité si elle s'avère inévitable.

Le système de détection de trafic arrière (RTA) signale les véhicules passant derrière la Hyundai Ioniq plug-in dans les parcs de stationnement lorsque la marche arrière est sélectionnée.

Le système de surveillance des angles morts (BSD) surveille les véhicules situés sur les côtés de la Hyundai Ioniq plug-in et avertit le conducteur via une alerte visuelle sur le rétroviseur extérieur lorsqu'un autre véhicule entre dans la zone d'angle mort.

Le système d'alerte de franchissement involontaire de ligne (LDWS) émet un avertissement sonore dès que le conducteur s'écarte de sa voie de circulation, sans avoir activé l'un des clignotants.

 

8 Sécurité

 

Qualité

Une garantie cinq ans kilomtrage illimit sur le vhicule et huit ans ou 200 000 km sur la batterie haute tension


Développée sur la plate-forme Hyundai-Kia dédiée aux véhicules écologiques, la berline compacte hybride rechargeable Hyundai embarque un groupe propulseur hybride de cylindrée réduite.

Le groupe propulseur hybride parallèle de la Hyundai Ioniq Hybride associe un moteur essence à injection directe (GDi) "Kappa" 1.6 litre d'une puissance de 105 ch, une batterie lithium-polymère de 8,9 kWh et un moteur électrique de 60,5 ch (44,5 kW).

Le véhicule hybride rechargeable Hyundai est fabriqué dans l'usine de production Hyundai de Hawsung située à Ulsan dans le sud-est de la Corée.

L'usine Hyundai d'Ulsan est le plus grand site de production automobile au monde. En 2015, 1,53 million de véhicules de tourisme et d'utilitaires légers ont été produits située à Ulsan sur les rives de la mer du Japon.

La berline hybride coréenne bénéficie d'une garantie 5 ans kilométrage illimité.

La batterie lithium-polymère est garantie 8 ans ou 200 000 km.

 

8 Qualité

 

Environnement

De faibles consommations en ville et sur route vitesse modre


Développée sur la plate-forme Hyundai-Kia dédiée aux véhicules écologiques et intégrant toute une série de technologies respectueuses de l'environnement, la berline compacte hybride rechargeable Hyundai embarque un groupe propulseur hybride de cylindrée réduite.

Le groupe propulseur hybride parallèle de la Hyundai Ioniq Hybride associe un moteur essence à injection directe (GDi) "Kappa" 1.6 litre d'une puissance de 105 ch pour un couple de 147 Nm, une batterie lithium-polymère de 8,96 kWh et un moteur électrique de 60,5 ch (44,5 kW).

La puissance des deux moteurs (puissance combinée de 141 ch) et le couple (couple maximum de 235 Nm disponible de 1 000 à 2 400 tr/mn, 265 Nm en 1ère) sont transmis à la route par une boîte automatique à double embrayage à 6 rapports DCT6.

Le moteur combine un cycle de combustion Atkinson, un système de recirculation des gaz d'échappement (EGR) avec refroidisseur, un système d'injection directe d'essence et une architecture à course longue et alésage étroit pour maximiser le rendement énergétique.

Un système de récupération de chaleur à l'échappement accélère le réchauffement du moteur en acheminant le liquide de refroidissement vers un échangeur thermique dans le circuit d'échappement.

Le système de freinage est optimisé afin de tirer le meilleur parti de la récupération d'énergie du système hybride.

La Ioniq plug-in intègre un guide de décélération, qui analyse les informations de guidage du système de navigation afin de notifier au conducteur une situation de conduite imminente nécessitant une décélération, et un système de gestion d'énergie prédictif, qui régule l'interaction entre le moteur électrique et le moteur thermique.

La Ioniq plug-in est dotée de pneus à très faible résistance au roulement.

Les émissions de CO2 de la Hyundai Ioniq plug-in s'élèvent à 26 g/km (en cycle combiné selon le cycle de conduite européen NEDC), soit une consommation mixte de l'ordre de 3,0 litres aux 100 km, batterie déchargée dans les limites des vitesses autorisées en adoptant une conduite souple.

Le coefficient de pénétration dans l'air (Cx) de 0,24 apporte sa contribution à la baisse des émissions polluantes.

La vitesse maximale en mode électrique est de 130 km/h.

Pour recharger la batterie dans une station de charge, la Ioniq plug-in est équipée d'une prise type 2 et d'un chargeur embarqué de 3,3 kW qui convertit le courant alternatif externe en courant continu pour la batterie haute tension. Un boîtier de contrôle intégré au câble (ICCB) permet de raccorder la Ioniq plug-in à une prise domestique classique pour la mettre en charge.

La batterie se recharge en 2 heures 45 sur une prise domestique de 2,7 kW. Sur une prise de 3,3 kW, la recharge prend 2 heures 15.

Le champs d'action idéal de la Hyundai Ioniq plug-in sur route se situe dans la limite des vitesses autorisées. Au-delà d'une vitesse de 120 km/h, la technologie hybride rechargeable de la Hyundai Ioniq plug-in perd une bonne partie de son efficience. Un résultat similaire est obtenu en montagne, ou les montées successives font grimper les consommations.

La climatisation automatique bi-zone peut être configurée sur le mode « conducteur uniquement » pour réduire la charge de la climatisation et du chauffage.

La Ioniq plug-in affiche les informations sur les flux d'énergie du système hybride, la consommation de carburant et l'autonomie. L'utilisation du moteur électrique et du moteur thermique ainsi que les stations-service et les stations de charge les plus proches sont indiquées. Une jauge « Eco » mesure le style de conduite. La charge de la batterie de la Ioniq plug-in peut être programmée.

La Ioniq plug-in utilise des matériaux recyclés ou écologiques. Les contre-portes sont fabriquées dans du plastique naturel associé à du bois et de la pierre volcanique.

Leur texture plus naturelle et plus souple est obtenue avec une dépendance moindre aux produits à base de pétrole.

Le garnissage de pavillon et la moquette sont partiellement revêtus de matières premières extraites de la canne à sucre, contribuant à améliorer la qualité de l'air à l'intérieur du véhicule et la recyclabilité des pièces du véhicule en fin de vie.

De la peinture élaborée à partir de composants extraits de l'huile de soja est utilisée pour obtenir les coloris métallisés brillants de certains constituants.

 

10 Environnement

 

 

Copyright © LaTribuneAuto.com 2019