LaTribuneAuto

 

Restez connecté sur l’actualité automobile

 

 

Réalisez des économies sur la révision automobile de votre voiture

Le programme d’entretien constructeur prévoit un programme de révisions auto dont il convient de suivre la périodicité et les interventions.

L’entretien régulier de votre voiture conditionne sa durabilité et celle de son moteur et le bénéficie de la garantie constructeur durant la période de garantie (au minimum deux ans).

Généralement prévu tous les 15 000 kilomètres, le programme d’entretien constructeur est relativement rigide et peu adapté à l’usage réel du véhicule par certains conducteurs.

Si en moyenne, les automobilistes parcourent 8 638  kilomètres par an avec une citadine essence et 16 132 kilomètres par an avec une berline compacte diesel, le programme de révision constructeur est peu flexible.

On pourrait le résumer schématiquement à tous les 15 000 kilomètres (20 000 kilomètres pour les gros rouleurs) ou tous les ans (voir tous les deux ans pour de courts trajets quotidiens).

Sur les 40 millions d'entrées atelier enregistrées chaque année en France, 7 millions concernent la révision constructeur. Depuis l'évolution de la Réglementation européenne en 2002, il n'est plus obligatoire de réaliser la révision constructeur chez le concessionnaire de la marque du véhicule pour préserver la garantie constructeur (Règlement (CE) N° 1400/2002 de la Commission du 31 juillet 2002).

Pour les petits rouleurs qui parcourent moins de 10 000 kilomètres, on peut légitimement considérer le programme de révision constructeur surdimensionné et surtout trop coûteux par rapport à l’usage réel du véhicule.

Pour cela, d’autres formules d’entretien coexistent à côté de la révision constructeur : la révision intermédiaire, la vidange ou encore la vidange moteur.

Ces entretiens moins complets présentent l’avantage d’être meilleur marché que la révision constructeur qui vise à entretenir et à vérifier le bon fonctionnement du véhicule et de son moteur.

La révision constructeur comprend la vidange de la voiture, le remplacement des filtres (filtre à huile, filtre à air, filtre à gasoil – diesel - ou bougies allumage – essence -), des prestations du plan d’entretien (purge liquide de frein, vidange boîte pont, purge liquide de refroidissement, AdBlue), de l’ordre de 70 points de contrôle (éclairage, disques, plaquettes, suspensions, rotules, roulements, pneus) et la lecture des codes les incidents électroniques à l’aide d’une valise de diagnostic.

Les pièces défectueuses ou usées remplacées sont équivalentes aux pièces d’origine.

Les voitures anciennes doivent être contrôlées tous les ans du fait de l'usure des pièces mécaniques mobiles.

Il est conseillé d'effectuer la révision constructeur quelques semaines avant le contrôle technique qui a lieu tous les deux ans dès lors que le véhicule a plus de quatre ans. Cela vous permettra d’avoir connaissance des pièces à remplacer avant le contrôle technique et d’effectuer les remplacements.

Le coût de la révision auto varie en fonction du véhicule, de l'année de sa mise en circulation et de son kilométrage. Des entretiens périodiques sont préconisés par le constructeur. Le carnet d'entretien détaille toutes les opérations à réaliser selon l'âge et le kilométrage de la voiture.

Le prix moyen de la prestation de révision constructeur (avec maintien de la garantie) atteignait 234 euros en janvier 2017 (relevé de prix réalisé par l'institut Ipsos sous forme d'appels mystères du 4 au 11 janvier 2017 auprès de 700 centres d'entretien auto français, sur la base de 100 modèles représentatifs du parc automobile roulant).

Le prix moyen relevé chez les concessionnaires sur la prestation de révision constructeur s'élevait à 315 euros.

De manière générale sur la prestation révision constructeur (avec maintien de la garantie), les centres autos sont en moyenne moins chers que les concessionnaires.

Les centres autos multimarques (Midas, Autodistribution, Norauto, Feu Vert, Euromaster, Speedy) utilisent des produits de marques connues utilisés par les constructeurs sur leurs véhicules neufs.

La vidange de l'huile moteur doit s'effectuer au minimum tous les 10 000 à 15 000 kilomètres où tous les ans.

La vidange de l'huile consiste à remplacer l'huile usagée du moteur par de l'huile neuve. Le changement d’huile moteur permet un meilleur fonctionnement du moteur et des différentes pièces mobiles qui interagissent entre elles (soupapes, pistons, arbres à cames, vilebrequins et bielles) et doivent être lubrifiées. La vidange de l'huile moteur permet d'entretenir le moteur et d’augmenter sa durée de vie.

Le remplacement du filtre à huile permet de préserver la qualité de l’huile moteur qui au fil du temps se dégrade par l’ajout d’impureté.

La vidange de l'huile moteur coûte environ 75 euros (45 euros pour la vidange de l'huile de moteur et 30 euros pour le remplacement du filtre à huile). Le prix de la vidange de l'huile moteur varie selon la qualité de l’huile fournie.

Outre l’huile moteur, la vidange de la voiture peut concerner les freins, la boîte pont, le liquide de refroidissement et l’AdBlue (véhicules diesel).

La révision intermédiaire coûte une petite centaine d’euros. Elle comprend la vidange moteur, le changement du filtre à huile, les niveaux, les points de contrôle du fonctionnement du véhicule et le remplacement des bougies d’allumage des véhicules essence essence.

Face à la multitude des révisions automobiles, des offres des constructeurs automobiles et des centre autos, vous pouvez consulter le site IDGarages afin de trouver une révision auto au meilleur prix et de qualité vérifiée.

Bdn, 04/03/2019
   
Copyright © LaTribuneAuto.com 2019