LaTribuneAuto

 

Restez connecté sur l’actualité automobile

 

 

Des conseils pour une utilisation optimale de la climatisation tout au long de l'été

Fortes chaleurs, départs en vacances, longs trajets, les systèmes de climatisation des véhicules sont très sollicités en périodes estivales.

La climatisation assure le rafraîchissement de la température de l'habitacle, mais également le rôle de désembuage des vitres et du pare-brise ainsi que la purification de l'air à l'intérieur du véhicule.

La climatisation automobile fonctionne grâce à un système de compression et décompression d'un gaz qui va générer du chaud puis du froid (en passant à l'état liquéfié dans un radiateur de refroidissement) et une soufflerie qui permet de diffuser l'air frais dans l'habitacle du véhicule.

En 2006 il a été établi que le réfrigérant utilisé dans les systèmes de climatisation, le R134a avait une valeur de PRP (potentiel de réchauffement de la planète), dépassant largement la valeur maximale de 150 PRP recommandée par l'UE. Il a été décidé de le remplacer par un réfrigérant au PRP plus faible.

Le PRP est la référence internationale employée pour mesurer combien les gaz sont dangereux pour la dégradation de la couche d'ozone dans l'atmosphère.

En 2008, le gaz R1234yf est retenu car avec sa valeur PRP de 4 il se dissout beaucoup plus rapidement dans l'atmosphère et ne détruit pas la couche d'ozone. L'UE établit qu'à partir du 1er janvier 2017 toutes les nouvelles voitures doivent être équipées de ce gaz réfrigérant.

En négligeant l'entretien du système de climatisation du véhicule, l'automobiliste s'expose à différents risques :

- désembuage plus lent, production de froid plus faible voire nulle et air mal diffusé
- surconsommation du véhicule (le compresseur fonctionnant à partir de l'énergie du moteur)
- fuite de gaz pouvant être toxique pour les occupants
- filtre encrassé pouvant nuire au bien-être (irritations, allergies, bactéries, pollens, etc.)
- usure des pièces pouvant mener à leur casse

Une climatisation opérationnelle est essentielle, pour une question de confort, mais aussi de sécurité.

Il est nécessaire de procéder au contrôle et au nettoyage de la climatisation régulièrement.

Tous les ans : nettoyage du circuit avec un traitement antibactérien et contrôle du circuit.
Tous les 2 ans : nettoyage du circuit, recharge de gaz et remplacement du filtre d'habitacle.

Les prix du contrôle et du nettoyage de la climatisation:

Diagnostic Climatisation: 29 € (Contrôle de l'efficacité de la ventilation. Vérification de la température d'air soufflé dans l’habitacle. Déclenchement du compresseur). Forfait Roady.

Recharge de climatisation: à partir de 59 € pour le gaz R134a en fonction du gaz utilisé (Nettoyage du circuit de climatisation. Recyclage du gaz réfrigérant. Remise à niveau du gaz et du lubrifiant. 6 points de contrôle inclus: niveau de gaz réfrigérant, état du filtre habitacle, état de la bouteille déshydratante, température et pression du circuit, température de l'air soufflé dans l’habitacle, état visuel de l'ensemble des éléments de la climatisation). Forfait Roady.

Recharge de climatisation: à partir de 149 € pour le gaz R1234yf en fonction du gaz utilisé (Nettoyage du circuit de climatisation. Recyclage du gaz réfrigérant. Remise à niveau du gaz et du lubrifiant. 6 points de contrôle inclus: niveau de gaz réfrigérant, état du filtre habitacle, état de la bouteille déshydratante, température et pression du circuit, température de l'air soufflé dans l’habitacle, état visuel de l'ensemble des éléments de la climatisation). Forfait Roady.

Source: Roady

Bdn, 18/07/2019
   
Copyright © LaTribuneAuto.com 2020