LaTribuneAuto

 

Restez connecté sur l’actualité automobile

 

 

L’essence est le carburant le plus adapté à l’automobile en 2021

En 2021, le carburant essence est le carburant le plus adapté à l’automobile en France.

1.   Contraintes techniques (dont autonomie): aucune. L’autonomie est supérieure à 500 km sur la quasi-totalité des véhicules à essence.

2.   Surcoût à l’achat : aucun.

3.   Nombre de stations-service distribuant le carburant : à fin 2018, 11 068 stations-service étaient en activité.

4.   Prix du carburant à la pompe : 1,55 euro le litre de SP95 en moyenne au mois de juillet 2021. A titre de comparaison, le Diesel est à 1,45 euro le litre.

5.   Bonus-malus à l’achat : malus à l’achat à partir de 133 g de CO2 en 2021 (50 euros). Le malus à l’achat atteint jusqu’à 30 000 euros (à partir de 219 g/km)

6.   Incitations financières à l’achat : aucune.

7.   Restrictions de circulation : Interdiction de circulation à compter de 2030 dans la métropole du Grand Paris. Interdictions de circulation non connues à ce jour dans les autres zones à faibles émissions mobilité (ZFE-m).

8.   Consommation : la consommation moyenne d’un Renault Captur TCe 90 essence est de 6 litres aux 100 km. A titre de comparaison, la consommation moyenne d’un Renault Captur Blue dCi 95 Diesel est de 5 litres aux 100 km.

9. Surcoût à l’entretien : aucun.

10. Perspective de revente en occasion : élevée.

Conclusion : L’essence est le carburant à privilégier en 2021 pour tous les usages (petits et gros rouleurs).

Dans cet environnement règlementaire contraignant, opter pour une motorisation essence est une évidence, ne serait-ce que pour pouvoir rouler sans restriction jusqu'en 2030 dans la métropole du Grand Paris, soit sur une durée de 10 ans.

La motorisation essence a réalisé d'immenses technologiques progrès au cours des dernières années. La consommation des véhicules essence de dernière génération est basse.

Risque associé : Les futures interdictions de circulation dans les zones à faibles émissions mobilité (ZFE-m).  Déjà mises en place à Paris, dans la Métropole du Grand Paris, Grenoble-Alpes-Métropole et dans la Métropole de Lyon, les zones à faibles émissions mobilité (ZFE-m) ont pour objectif de réduire la pollution atmosphérique dans les zones denses les plus polluées.

Limite : Les gros rouleurs habitués au carburant Diesel constateront à l’utilisation un surcoût lié à la différence de consommation entre l’essence et le Diesel.

Sur la base d’un Renault Captur, l’écart de consommation s’élève à 1 litre aux 100 km.

Sur une distance de 30 000 km, cela représente un coût additionnel en essence de 615 euros.

Les 30 000 kms parcourus en Renault Captur TCe 90 essence coûte 2 790 euros en carburant essence SP95.

Les 30 000 kms parcourus en Renault Captur Blue dCi 95 Diesel coûte 2 175 euros en carburant Diesel.

Eric Houguet, 21/07/2021
   
Copyright © LaTribuneAuto.com 2021