LaTribuneAuto

 

Restez connecté sur l’actualité automobile

 

 

Evitez de commettre des infractions au code de la route

Le barème des sanctions prévues est de plus en plus lourd, sachez le.

A l’exception des graves infractions au code la route qui sont de la compétence du Tribunal de Police ou du Tribunal Correctionnel, la plupart des infractions routières se règlent par des amendes forfaitaires, des retraits de points sur le permis de conduire, voire la suspension du permis de conduire pour une durée pouvant aller jusqu'à 3 ans.

Attention, à l’exception de stationnements payant et gênant, les sanctions deviennent dissuasives.

Un stationnement payant vous coûtera 11 €, un stationnement gênant 35 € et un stationnement dangereux 135 €.

Ce sont les excès de vitesse et le non respect de la signalisation routière qui sont les plus coûteux.


Un excès de vitesse jusqu’à 19 km /h coute 68 € et le retrait d’1 point

Un excès de vitesse de 20 à 29 km /h coute 135 € et le retrait de 2 points

Un excès de vitesse de 30 à 39 km/h coute 135 € et le retrait de 3 points

Un excès de vitesse de 40 à 49 km /h coute 135 €, le retrait de 4 points et une suspension du permis pour une durée  pouvant aller jusqu’à 3 ans

Un excès de vitesse de plus de 50 km /h coute une amende pouvant aller jusqu’à 1 500 €, le retrait de 6 points, et une suspension du permis de conduire pour une durée  pouvant aller jusqu’à 3 ans.

Un stop non respecté coute 135 €, le retrait de 4 points et une suspension du permis de conduire pouvant aller jusqu’à 3 ans.

Un couloir de bus coute 35 €, le retrait de 3 points et une suspension du permis de conduire pouvant aller jusqu’à 3 ans.

Enfin, le non-port de la ceinture de sécurité, coute 35 € et le retrait de 3 points.


Pour conclure, soyez attentif, car tout cela peut couter rapidement très cher.


Fl, 17/01/2008
   
Copyright © LaTribuneAuto.com 2019