LaTribuneAuto

 

Restez connecté sur l’actualité automobile

 

 

Comment fonctionne le bonus/malus ?

Le système du « bonus/malus » incite les assurés à ne pas avoir d’accidents responsables.

Au départ, lors de la souscription de son 1er contrat d’assurance, l’assuré a un coefficient de bonus /malus de 1.

Chaque année, l’assuré, s’il n’est responsable d’aucun accident de la circulation, voit son coefficient de bonus/malus diminuer de 5 %.

Ainsi, il faudra 13 ans de conduite sans accident responsable pour atteindre un coefficient de bonus/malus de 0,5.

En cas d’accident responsable, le coefficient de bonus/malus sera majoré de 25 % par accident responsable.

En cas d’accident dont la responsabilité est partagée, le coefficient de bonus/malus sera majoré de 12,5 %.

Après 2 années sans accident responsable, la majoration du coefficient de bonus/malus sera annulée.

Les assurés ayant atteint un coefficient de bonus/malus de 0,5 depuis 3 ans et plus, ne se verront pas appliquer de majoration du coefficient de bonus/malus au premier accident responsable.

Le coefficient de bonus/malus est attaché à l’assuré.
Il n’est pas lié à la voiture ou au contrat d’assurance.
En cas de changement de voiture ou d’assurance, il suit l’assuré.

Exemple chiffré :


 
Coefficient
début
Coefficient
annuel
Coefficient
fin
1ère année
Pas d'accident responsable
1
0,95
 0,95

2ème année
Pas d'accident responsable

0,95
0,95
0,90
3ème année
Pas d'accident responsable

0,90
0,95
0,86
4ème année
1 accident responsable
0,86
1,25
1,08
5ème année
1 accident responsable à 50 %
1,08
1,125
1,22

Eric Houguet, 15/02/2008
   
Copyright © LaTribuneAuto.com 2019