LaTribuneAuto

 

Restez connect sur lactualit automobile

 

 

Des conseils pour rester vigilant au volant

Long trajet en voiture, chaleur estivale, fatigue accumule, tout cela facilite la somnolence au volant.

Les dparts en horaires dcals de nuit ou tt le matin, la position assise prolonge, le trajet autoroutier monotone et les tempratures leves sont les ennemis combattre au volant l't sur la route des vacances.

Rester vigilant au volant tout moment est primordial.

Pour viter le risque de somnolence au volant, rien ne remplace le repos avant le dpart et pendant le trajet.

Le meilleur moyen dviter de sendormir au volant est de reconnatre les signes dassoupissement.

Les billements rptition, les yeux qui picotent, les paupires lourdes qui se referment, la perte dattention, la difficult regarder un point fixe constitue les premiers signaux du corps.

Le besoin continu de changer de position, des jambes engourdies et une raideur de la nuque sont des signes annonciateurs d'un assoupissement au volant.

Si vous ressentez le moindre signe, il convient darrter de conduire rapidement pour faire une micro-sieste ou passer le volant.

Nos conseils pour viter les risques dassoupissement au volant:

- Evitez la conduite de nuit et prfrez un dpart de bon matin aprs une bonne nuit de sommeil. Le manque de lumire, le silence et la conduite sur autoroute incitent le cerveau humain se mettre naturellement "en veille" et rduire spontanment sa vigilance la tombe de la nuit.

- Faites une courte sieste aprs le djeuner. Une pause de 20 minutes aprs le djeuner est conseille.

- Adaptez votre alimentation. Avalez un petit-djeuner consistant en cas de dpart matinal. Djeunez lger durant la journe.

- Evitez l'alcool. Renoncez l'alcool pour viter lendormissement.

- Adaptez la temprature de l'habitacle. De fortes chaleurs gnrent la somnolence. Vous ne devez avoir ni trop chaud, ni trop froid. Rglez votre climatisation une temprature comprise entre 21 et 23C.

- Buvez rgulirement pendant le trajet. Nattendez pas d'avoir soif pour boire de l'eau de prfrence frache.

- Evitez les mdicaments incompatibles avec la conduite. Si vous suivez un traitement mdical, vrifiez si les mdicaments sont compatibles avec la conduite. Certains mdicaments renforcent considrablement le risque de somnolence.

- Faites une pause toutes les deux heures. Sortez de votre voiture, faites des mouvements, tirez vos muscles et marchez. Le sport donne un coup de fouet.

Contrairement aux ides reues, le caf ne rveille pas un conducteur en phase dassoupissement au volant. Le caf simule provisoirement le systme nerveux. L'abus de caf a des effets secondaires (anxit, tremblements, mauvaise coordination) qui peuvent troubler la conduite.

Eric Houguet, 27/07/2018
   
Copyright © LaTribuneAuto.com 2019