LaTribuneAuto

 

Concept Nissan IMQ: un crossover électrique quatre roues motrices intermédiaire

Dévoilé au salon international de l'automobile de Genève 2019, le concept Nissan IMQ ouvre la voie à un crossover de taille intermédiaire Nissan de nouvelle génération.

Le design lisse et épuré permet une véritable continuité entre extérieur et intérieur.

La calandre en V, massivement agrandie, adopte délibérément une ligne plus subtile. Elle se fond verticalement dans le capot et horizontalement dans le bouclier avant. Le capot présente des rebords chromés, tandis que l’aile s’étend depuis les passages de roue jusqu’à se replier sous la section centrale.

À l’arrière, une ligne verticale de caractère s’étire à partir des feux arrière pour séparer l’air sur les côtés. À son extrémité supérieure, la ligne de caractère s’unit aux feux diurnes en forme de boomerang.

Le hayon, constitué d’une seule pièce, se replie sous les ailes arrière.

Une utilisation intensive d'arêtes tridimensionnelles a été choisie pour la section inférieure de la carrosserie. Les lamelles évoquent le design traditionnel japonais et s’étendent sur le pourtour du crossover.

Les jantes en alliage de 22 pouces sont chaussées de pneumatiques Bridgestone Connect. Les pneumatiques communiquent des informations au conducteur via l’interface graphique. Parmi les données transmises figurent la charge, la pression, la température, le niveau de grip et l’état de chaque enveloppe.

Le concept Nissan IMQ peut ainsi calibrer automatiquement ses systèmes de sécurité intégrés.

L’alliance d’un design japonais traditionnel et de technologies contemporaines se retrouve également à l’intérieur. Les portes du concept Nissan IMQ s’articulent depuis leurs bords extérieurs et révèlent un habitacle spacieux futuriste.

Les quatre sièges individuels s'élèvent dans un design simplifié à l’extrême depuis le plancher lamellé qui rappelle l’extérieur.

Le tableau de bord massif en forme d’aile delta s’impose à l’avant de l’habitacle, avec une console centrale qui monte puis s'étire vers l'arrière entre les deux sièges avant.

Chaque siège sculpté affiche une finition en tissu technique 3D bi-ton, découpé au laser selon des motifs géométriques inspirés de l’ébénisterie japonaise appelée kumiko. Ces motifs se retrouvent sur le tableau de bord, les contreportes et la plage arrière, ainsi que sur la finition métallique irisée des dossiers de sièges. Des lamelles ont également été intégrées aux contreportes et aux appuie-têtes.

L'écran de 840 mm de l’interface graphique est intégré au tableau de bord. Tel une immense tablette, l'écran reste complètement noir tant qu’il n’est pas sollicité. Une fois allumé, il regroupe l’ensemble des informations sur le véhicule.

Un deuxième écran plus petit est placé au-dessus de la console centrale. Il accueille l’assistant personnel virtuel du concept IMQ qui contrôle des fonctions du véhicule, telles que la navigation.

Le volant ergonomique favorise une position détendue et optimise la visibilité sur le tableau de bord. Enfin, le volant qui s’utilisent en toute simplicité.

Le concept de crossover est propulsé par une motorisation électrique et dispose de quatre roues motrices.

La motorisation électrique e-Power débite une puissance de 250 kW et un couple de 700 Nm.

La puissance est répartie par un système quatre roues motrices à plusieurs moteurs électriques. Le système 4x4 électrique assure un contrôle précis et indépendant de la puissance transmise à chaque roue.

L'association de la motorisation électrique e-Power et de la transmission intégrale assure une tenue de route optimale en cas de manque d'adhérence.

Le concept de crossover IMQ est équipé d’une version prototype avancée du système d’aide à la conduite assistée ProPilot et de la technologie Invisible-to-Visible de Nissan.

La technologie I2V Nissan aide les occupants du véhicule à voir ce qui pourrait rester invisible, pour une conduite à la fois plus sûre, mieux anticipée et plus exaltante.

La technologie Omni-Sensing de Nissan  connecte le Nissan IMQ à des informations captées à l’intérieur comme à l’extérieur du véhicule, ainsi qu’à des informations issues du monde virtuel. Le tout s'affiche face au conducteur et au passager. La technologie peut aider le conducteur à voir ce qu'il se passe à l'angle de la rue, à visualiser des informations précises sur les embouteillages, y compris leurs causes, et à déterminer des itinéraires alternatifs pour un trajet en toute tranquillité.

Le conducteur peut choisir de profiter de la compagnie d’un passager virtuel, sous forme d’avatar 3D en réalité augmentée dans la voiture.

Le concept Nissan IMQ est équipé d’un système prototype avancé de conduite assistée ProPilot, adapté à la circulation urbaine et aux voies rapides. Ce système fondé sur un ensemble de capteurs, radars et caméras avancés répartis sur l’ensemble du véhicule permet d'interpréter la route, les conditions de circulation et les panneaux de signalisation, pour une conduite fluide et sûre.


Eric Houguet, 05/03/2019
Copyright © LaTribuneAuto.com 2019