LaTribuneAuto

 

Le moteur Renault 1.3 TCe turbocompressé développe 130 ch

Co-développé entre l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi et Daimler, le moteur 1.3 TCe essence turbo à injection directe intègre des innovations développées ces dernières années au sein de l’Alliance.

Ainsi, le « Bore Spray Coating », technologie de revêtement des cylindres, améliore l’efficience en réduisant les frictions et en optimisant la conductivité thermique.

D’autres technologies optimisent l’agrément moteur et réduisent les consommations et émissions de CO2, comme l’injection directe d’essence dont la pression a été augmentée à 250 bar et dont le mélange avec l’air a été optimisé grâce à une conception spécifique de la chambre de combustion.

La technologie « Dual Variable Timing Camshaft »,qui pilote les soupapes d’admission et d’échappement en fonction des sollicitations du moteur, apporte plus de couple à bas régime et plus de couple disponible, de manière linéaire, à haut régime. Il en résulte un gain significatif en termes d’agrément de conduite et de meilleures reprises.

Le moteur 1.3 TCe 130 offre un couple de 240 Nm.  La motorisation offre un meilleur couple à bas régime et une disponibilité plus importante et constante à haut régime.

Le bloc TCe 130 est équipé d’un filtre à particules.

Le moteur TCe 130 a fait ses preuves sur Captur, Mégane, Scénic et Kadjar.

Eric Houguet, 07/03/2019
Copyright © LaTribuneAuto.com 2020