LaTribuneAuto

 

La voiture sportive électrique Porsche Taycan finalise sa phase de tests

La première voiture sportive Porsche 100 % électrique Taycan finalise sa phase de tests.

Le Porsche Taycan électrique roule en Scandinavie, à quelques kilomètres du cercle arctique, afin de tester ses capacités dynamiques sur neige et sur glace et dans des conditions extrêmes de températures négatives.

Au même moment, la voiture de sport électrique Porsche est soumise au climat chaud à Dubaï afin de s'assurer de la capacité de charge de sa batterie et de la résistance du véhicule électrique en conditions extrêmes.

Le Porsche Taycan réalise des tests de performances en Afrique du Sud avec des réglages pour assurer la pérennité et la reproductibilité des performances.

A l'échelle de la planète, les ingénieurs de développement Porche roulent dans 30 pays (dont les Etats-Unis, la Chine, les Emirats Arabes Unis et la Finlande) sous des températures comprises entre moins 35 et plus 50 degrés Celsius et jusqu'à 3 000 mètres d'altitude.

Les tests de roulage font suite à de multiples simulations virtuelles sur ordinateurs et tests sur bancs d'essai.

Les spécialistes du programme d’essais ont pu s’appuyer sur les nombreux résultats obtenus lors des essais sur ordinateur avec des prototypes numériques. Dans le cadre du développement du modèle, la caisse, le groupe motopropulseur, le châssis, les systèmes électriques et la voiture dans son ensemble sont en effet testés sur logiciel avec simulation des différentes fonctions et de leurs interactions. Les prototypes numériques du Taycan ont ainsi parcouru plus de dix millions de kilomètres virtuels.

Les ingénieurs de développement ont notamment testé le Taycan sur un simulateur de conduite reproduisant la boucle Nord du Nürburgring afin d’évaluer et de mesurer les performances du modèle sur l’« Enfer vert ». L’un des principaux enjeux de cet essai touchait à la gestion de l’énergie électrique, qui joue un rôle majeur pour permettre au véhicule de descendre sous la barre des huit minutes afin de parcourir les 20,6 km de distance d’essai du circuit.

D'ici le lancement en production de série, les prototypes du Porsche Taycan auront parcourus près de six millions de kilomètres, dont deux millions consacrés à des tests d'endurance.

Chez Porsche, les modèles électriques doivent se soumettre au programme d’essais intensif des voitures de sport à moteur thermique afin de faire la preuve de leurs performances, mais aussi de leur adaptabilité au quotidien, quelles que soient les conditions climatiques.

Certains aspects sont propres aux voitures électriques, comme le chargement de la batterie, le refroidissement du moteur ou la climatisation de l’habitacle en conditions extrêmes.

Les tests du cycle de charge comprennent plus de 100 000 charge avec différentes technologies de charge.

Le programme d’essai comporte également des objectifs emblématiques de Porsche, comme les performances sur circuits, les freinages répétés ou encore une autonomie adaptée à un usage quotidien.

Le Porsche Taycan est entraîné par deux moteurs synchrones à excitation permanente (PSM) qui délivrent une puissance cumulée supérieure à 600 ch (440 kW).

La voiture de sport électrique Porsche exécute le zéro à 100 km/h en moins de 3,5 secondes. Il lui faut moins de 12 secondes pour atteindre les 200 km/h départ arrêté.

Le Porsche électrique permet d’enchaîner plusieurs accélérations sans perte de performance grâce à la puissance des batteries.

Le Porsche Taycan revendique une autonomie supérieure à 500 kilomètres, selon le cycle NEDC.

Quatre minutes de recharge de la batterie lithium-ion interne de 800 volts permettent de dispose de suffisamment d'électricité pour parcourir 100 kilomètres (sur la base du cycle européen NEDC).

La production de série de la première voiture de sport électrique Porsche courant 2019 dans le site de production Porsche de Zuffenhausen.

Le Porsche Taycan sera lancé à la fin de l'année 2019.


Eric Houguet, 28/03/2019
Copyright © LaTribuneAuto.com 2019