LaTribuneAuto

 

Le concept Volkswagen ID. Roomzz préfigure un SUV électrique sept places

Volkswagen lève le voile en première mondiale sur le concept ID. Roomzz à Shanghai.

Adapté tant aux besoins des familles qu’à un usage professionnel, le SUV polyvalent zéro émission est long de cinq mètres. Le concept-car ID. Roomzz a une longueur de 4 915 mm et l'empattement entre les pare-chocs est de 2 965 mm. Le véhicule présente une largeur de 1 890 mm et une hauteur de 1 760 mm. musclées. Les passages de roues accueillent des jantes en alliage métallique de 22 pouces.

L’ID. Roomzz embarque les systèmes IQ.Drive Volkswagen du futur. En mode « ID. Pilot », il peut sur demande se déplacer de manière entièrement automatisée (Niveau 4) dans la circulation. Les occupants du véhicule reçoivent des informations par le biais de zones lumineuses interactives.

Quatre portes battantes électriques permettent aux passagers d’entrer dans le salon sur roues.

Les portes du conducteur et du passager avant s’ouvrent complètement vers l’avant, tandis que les portes arrière s’ouvrent vers l’arrière. En l'absence de montant B, l’ouverture d’entrée et de sortie est très large. Quand l’une des portes est ouverte, le siège intégré pivote de 20 degrés vers l’extérieur pour faciliter l’entrée du passager. A la fermeture de la porte, le siège pivote dans le sens de la marche.

L’intérieur modulable peut être personnalisé à grande échelle.

L’ID. Roomzz est équipé de quatre sièges intégrés, qui sont configurés différemment selon le mode de conduite choisi et peuvent pivoter. Il existe en tout trois configurations d’assise en route. En mode manuel « ID. Drive », les sièges sont tournés vers l’avant avec les dossiers redressés. Si le conducteur bascule en mode entièrement automatisé « ID. Pilot », chaque siège peut pivoter de 25 degrés vers l’intérieur. En conduite entièrement automatisée, le conducteur peut activer le mode « ID. Pilot Relax », permettant à chaque passager de personnaliser le positionnement de son siège selon ses préférences

Lorsque le conducteur passe en mode de conduite entièrement automatisé, les sièges individuels peuvent pivoter de 25 degrés vers l’intérieur afin de créer à bord une atmosphère comme dans un salon.

Quand la voiture roule de façon complètement automatisée, le mode « ID. Pilot Relax » permet à chaque passager de personnaliser le positionnement de son siège selon ses préférences. Le siège peut passer d’une position droite à une position plus inclinée.

L’ID. Roomzz n’est pas équipé d’un tableau de bord conventionnel mais d'un cockpit numérique.

En mode manuel « ID. Drive », le cockpit numérique semble flotter avec le volant devant le conducteur. Il comprend un panneau avant entièrement vitré. Le volant digital a été est intégré au panneau.

Des matériaux inhabituels sont utilisés à l’intérieur du véhicule. Le revêtement des sièges est constitué d’AppleSkin, un produit composé d’une matière première renouvelable. Des placages en bois spécialement traités sont utilisés dans les zones « ID. Light » des panneaux de portes.

Le système CleanAir utilise un système de filtre actif afin de garantir que l’air intérieur du véhicule reste sain même si l’air ambiant ne l’est pas.

Deux moteurs électriques entraînent en continu les deux essieux tout en développant une puissance de 306 ch (225kW). La motorisation coaxiale à l'avant génère 75 kW tandis que le moteur électrique à l'arrière produit 150 kW.

La combinaison des deux moteurs génère une puissance totale de 225 kW. L'essieu arrière assure la propulsion standard.

Un « arbre de transmission électrique » répartit les efforts de la transmission intégrale 4Motion entre les essieux avant et arrière en une fraction de seconde dès que la dynamique de conduite l'impose. Il est possible de conduire en permanence l'ID. Roomzz en mode de transmission intégrale.

Les deux moteurs sont alimentés en énergie par une batterie au lithium-ion d'une capacité énergétique de 82 kWh intégrée au plancher du véhicule.

L’ID. Roomzz peut passer de 0 à 100 km/h en 6,6 secondes et atteindre une vitesse maximale réglementée de 180 km/h avec un couple maximal disponible dès le départ.

Avec sa batterie de 82 kWh, l’ID. Roomzz affiche une autonomie allant jusqu’à 450 km en cycle WLTP (475 km sur la base du NEDC en Chine) avant que la batterie n’ait besoin d’être rechargée.

Le concept-car peut être rechargé à 80% de sa capacité grâce à un système de charge rapide avec 150 kW (DC) en environ une demi-heure.

La version de série du SUV électrique zéro émission avec trois rangées de sièges et jusqu’à sept sièges est attendue aux quatre coins du monde à partir de 2021.

Eric Houguet, 15/04/2019
Copyright © LaTribuneAuto.com 2019