LaTribuneAuto

 

La surpuissante Audi SQ7 TDI délivre 435 ch et un couple de 900 Nm

L’Audi SQ7 TDI embarque un moteur V8 diesel biturbo avec compresseur électrique de 435 ch.

Un sous-système électrique de 48 volts alimente un compresseur électrique qui assiste les deux turbocompresseurs lorsque la demande de l’accélérateur est élevée et que les gaz d’échappement ne produisent pas suffisamment d’énergie. Intégré au conduit d’admission, le compresseur fournit alors de l’air frais qui favorise la combustion. Un couple élevé est ainsi disponible instantanément, y compris lors des grosses accélérations et en particulier au démarrage.

Un moteur électrique compact fait tourner la turbine du compresseur à 70 000 tr/min maximum en 250 millisecondes.

Le moteur V8 4.0 TDI biturbo du SQ7 TDI délivre un couple de 900 Nm entre 1 250 et 3 250 tr/min.

Le V8 diesel biturbo transmet sa puissance aux quatre roues motrices via une boîte tiptronic à 8 rapports et une transmission intégrale quattro permanente.

Le grand SUV Audi passe de 0 à 100 km/h en 4,8 secondes. Sa vitesse de pointe est limitée électroniquement à 250 km/h.

Dans le système d’échappement, deux actuateurs modulent le son du bloc huit cylindres.

L’Audi SQ7 TDI affiche des détails supplémentaires spécifiques aux modèles Q. Le SQ7 TDI se distingue par ses doubles lamelles dans la calandre Singleframe, ses boîtiers de rétroviseurs effet aluminium et ses quatre pots d’échappement "S" avec leurs bordures rondes et chromées.

La lame du pare-choc présente une forme en trois dimensions, alors que la protection du soubassement à l’arrière a l’air plus robuste.

Certaines pièces sont peintes en argent mat et un pack noir est disponible en option.

L’Audi SQ7 TDI est équipée de série de roues en aluminium de 20 pouces avec jantes forgées cinq bras et pneus 285/45.

Le véhicule est équipé de disques de freins de 400 millimètres de diamètre fixés à l’avant et de disques de 370 millimètres à l’arrière.

Les étriers de freins noirs (ou rouges, en option) affichent un logo S à l’avant.

Un système de freins avec des disques en céramique renforcée de fibre de carbone est disponible en option (d'un diamètre de 420 millimètres à l’avant et de 370 millimètres à l’arrière).  Les étriers de freins sont peints en gris anthracite.

L’Audi SQ7 TDI propose un intérieur en cuir foncé/Alcantara. Les appliques en aluminium brossé mat ou carbone (en option) soulignent le look sportif de la voiture.

Sur demande, un pack éclairage d’ambiance illumine les lignes de design élémentaires et les surfaces dans 30 couleurs ajustables.

Outre les sièges sport, le véhicule comprend des bas de caisses illuminés en aluminium et le logo S à l’avant.

Les pédales, le repose-pied et le seuil de chargement sont fabriqués en acier inoxydable.

Des sièges S sport en option sont disponibles avec un appuie-tête intégré, un embossage S dans le dossier, un ajustement du soutien lombaire pneumatique et une sellerie en cuir Valcona avec motif losanges.

L’accoudoir central affiche un design coordonné.

Le réglage de la température et une fonction de massage peuvent également être ajoutés aux sièges S sport plus.

Le système MMI navigation plus, qui comprend l’actionnement tactile, offre une connectivité haut de gamme. Il comprend la technologie LTE Advanced, un hotspot Wi-Fi, la commande vocale naturelle et le portefeuille Audi connect avec informations sur le trafic récupérées en ligne, navigation avec Google Earth, radio hybride et service vocal basé dans le cloud d’Amazon (Alexa).

Le véhicule est également doté du service d’information sur les feux de signalisation. Cette fonctionnalité relie la voiture à l’ordinateur central des feux de signalisation et transmet les informations au conducteur dans le bloc d’instruments digital et dans l’affichage tête haute en option. Le service contribue à l'adoption d'un style de conduite efficient.

Tous les affichages du cockpit virtuel d’Audi présentent un design spécifique aux modèles S, dont une affichage performance qui place le compte-tours en plein centre.

La dynamique de conduite de l’Audi SQ7 TDI bénéficie d'une suspension pneumatique sport standard, d'un différentiel sport et d'une direction assistée progressive, dont le rapport est de plus en plus direct à mesure que l’angle de braquage augmente.

La direction dynamique intégrale rend le grand SUV Audi plus facile à conduire.

A faible vitesse, les roues arrière tournent jusqu’à 5 degrés dans la direction opposée, ce qui augmente l’agilité.

Sur l’autoroute, les roues braquent légèrement pour promouvoir la stabilité.

Le différentiel sport distribue activement le couple moteur entre les roues arrière pendant les virages rapides en transférant le couple à la roue de l’intérieur du virage. L’Audi SQ7 TDI est littéralement dans le virage lors du braquage ou de l’accélération.

Un pack suspension avancée en option intègre un stabilisateur de roulis électromécanique. Le système réduit les mouvements de la carrosserie sur les routes inégales et utilise la compensation optimale pour réduire l’angle de roulis dans les virages pris avec un style de conduite sportif.

La nouvelle Audi SQ7 TDI sera lancée mi-septembre.

Eric Houguet, 22/07/2019
Copyright © LaTribuneAuto.com 2020