LaTribuneAuto

 

L'Audi RS 7 Sportback embarque un V8 bi-turbo 4.0 TFSI débitant 600 ch

L'Audi A7 Sportback se décline en version haute performance RS 7 Sportback.

La RS 7 Sportback partage les lignes de type coupé cinq portes de la carrosserie du modèle de base, mais seulement en quatre points : le capot, le toit, les portes avant et le hayon.

Long de 5 009 millimètres, le coupé cinq portes grand tourisme Audi  présente des passages de roues évasés soulignant la nature sportive du modèle haute performance d’Audi Sport.

L’extrême largeur n’est pas une illusion d’optique : avec ses 1 951 millimètres d’une aile à l’autre, l’Audi RS 7 Sportback est 40 millimètres plus large que l’Audi A7 Sportback.

L’avant de la RS 7 Sportback présente une large calandre Singleframe plate sans bordure contrastante.

La grille de protection du radiateur, avec sa structure alvéolée en trois dimensions RS affiche un style noir brillant.

De grandes admissions d’air à l’avant et des bandes verticales en noir brillant contribuent au style agressif de la RS 7 Sportback.

Une lamelle horizontale inclinée vers le bas rejoint l’extrémité avant.

La RS 7 Sportback reçoit des phares LED. Les feux lasers RS Matrix LED optionnels, avec leur lunette foncée, et les feux arrière LED sont équipés de clignotants dynamiques et effectuent des séquences RS lorsque le véhicule est verrouillé et déverrouillé.

Vue de côté, la RS 7 Sportback affiche des lignes aiguisées et des surfaces courbées musculaires.

Une ligne d’épaule basse décale l’emphase visuelle vers le bas, tandis que la ligne de fenêtre est orientée vers l’arrière.

Les bas de caisse RS avec appliques noires accentuent l’impression de mouvement vers l’avant du coupé cinq portes haute performance.

Le bord de fuite courbé et la bande lumineuse reliant les feux arrière principaux figurent parmi les caractéristiques spécifiques de la RS 7 Sportback. À une vitesse de 120 km/h, un spoiler se déploie au niveau du hayon.

Le système d’échappement RS, qui comprend une sortie d’échappement ovale chromée de chaque côté, se trouve sous le pare-chocs RS et comporte un diffuseur arrière et des éléments de design en noir brillant.

L’intérieur de la RS 7 Sportback prend des accents sportifs. L’écran MMI touch response supérieur est intégré dans l’architecture de panneau noir. Le conducteur peut utiliser l’écran RS supérieur pour afficher différents éléments : températures, forces g maximales et informations relatives à la pression et à la température des pneus.

Des affichages RS spéciaux utilisent le virtual cockpit d’Audi pour fournir des informations sur la pression des pneus, le couple, les performances, la température de l’huile, la pression de suralimentation, le temps par tour, l’accélération, et les forces g.

L’affichage lumineux des rapports de vitesse rappelle au conducteur de changer de vitesse lorsque le régime maximal est atteint.

L’affichage tête haute RS en option présente différents affichages graphiques spécifiques aux modèles RS.

Le volant en cuir RS sport entièrement perforé et à base aplatie est doté de palettes de changement de vitesses ainsi que de boutons multifonctions qui permettent au conducteur de contrôler les deux modes RS dans le système de sélection du mode de conduite Audi drive select. Une pression sur ces boutons ouvre les écrans spécifiques aux modèles RS dans le cockpit virtuel d’Audi.

Des projecteurs de logo sur les portes avant et arrière projettent l’emblème Audi Sport sur le sol lorsque les portes sont ouvertes.

Des sièges RS sport tapissés de cuir Nappa black pearl avec motif losanges et embossage RS sont livrés de série.

Le coupé grand tourisme cinq portes Audi dispose d'une banquette arrière trois places ou d'une banquette arrière deux places.

Le coffre présente un volume de base de 535 litres, mais peut être agrandi en baissant le dossier des sièges arrière, auquel cas il atteint 1 390 litres.

Le coffre s’ouvre et se ferme électriquement. Combiné à la clé en option, un capteur permet de l’ouvrir d’un simple mouvement du pied.

Le 4.0 TFSI de l'Audi RS 7 Sportback produit 600 ch et délivre 800 Nm de couple entre 2 050 et 4 500 tr/min.

La Sportback RS 7 haute performance peut passer de 0 à 100 km/h en 3,6 secondes.

La vitesse maximale, limitée électroniquement, est de 250 km/h. Elle passe à 280 km/h avec le pack dynamique et à 305 km/h avec le pack dynamique plus.

Le moteur quatre litres produit un son V8 puissant et sportif. Le système de sélection du mode de conduite Audi drive select permet d’ajuster le vrombissement sonore du moteur.

Le système d’échappement RS sport avec bordures de pot d’échappement noires, en option, produit un son encore plus puissant.

Grâce au système électrique principal de 48 volts, le 4.0 TFSI est à la fois performant et efficient. Pendant une décélération légère, jusqu’à 12 kW de puissance peuvent être récupérés et stockés dans une batterie au lithium-ion. Si le conducteur retire son pied de l’accélérateur à une vitesse comprise entre 55 et 160 km/h, le système sélectionne l’une des deux options disponibles en fonction de la situation de conduite. Selon la situation de conduite et les réglages de l’Audi drive select, la RS 7 Sportback récupère de l’énergie ou avance en roues libres avec le moteur éteint. Quand le conducteur appuie à nouveau sur l’accélérateur, l’alterno-démarreur redémarre le moteur. La technologie permet d’actionner la fonction start-stop jusqu’à 22 km/h.

À charge et régime bas à intermédiaires, le système de cylindre à la demande (COD)  désactive les cylindres 2, 3, 5 et 8 sur les derniers rapports en éteignant l’injection et l’allumage et en fermant les soupapes d’admission et d’échappement. En mode quatre cylindres, les points de fonctionnement sont déplacés vers les cylindres actifs à charge élevée, ce qui améliore l’efficience, tandis que les cylindres désactivés continuent à fonctionner comme des ressorts à gaz, en ne générant presque pas de pertes. Quand le conducteur appuie sur l’accélérateur, ils sont instantanément réactivés. Ce processus prend quelques millièmes de seconde et est presque imperceptible pour le conducteur et les passagers.

La boîte tiptronic à 8 rapports avec des passages de vitesses optimisés et une fonction Launch Control transmet la puissance du 4.0 TFSI à la transmission intégrale quattro permanente. Le couple est distribué entre les essieux avant et arrière selon un rapport de 40:60 via le différentiel central tout mécanique. Si une roue glisse, plus de couple est automatiquement envoyé vers l’essieu qui offre la meilleure adhérence. À l’extrême, 70 pour cent du couple peuvent être orientés vers les roues avant et 85 pour cent vers les roues arrière.

Le contrôle du couple au volant optimise la tenue de route de la RS 7 Sportback : il freine délicatement sur les roues à l’intérieur d’un virage, légèrement avant qu’elles commencent à patiner.

Le différentiel sport quattro, disponible avec les packs dynamique et dynamique plus en option, transfère le couple entre les roues arrière lors des virages rapides, augmentant ainsi la traction, la stabilité et la dynamique.

Les essieux avant et arrière à cinq bras gèrent les forces latérales et longitudinales de façon indépendante sur la RS 7 Sportback.

La suspension pneumatique adaptive RS avec amortissement contrôlé permet à la RS 7 Sportback d’atteindre une vitesse maximale de 305 km/h grâce à un module de ressort pneumatique présentant une raideur de 50 % supérieure (avec le pack dynamique plus). La suspension pneumatique sportive peut être réglée sur différents modes et intègre un contrôle automatique du niveau. En position normale, la carrosserie de la RS 7 Sportback est 20 millimètres plus bas qu’une Audi A7 Sportback avec suspension standard. À une vitesse supérieure à 120 km/h, elle est encore abaissée de 10 millimètres. Il existe également un mode lift qui surélève le véhicule de 20 millimètres en cas de besoin. L’inclinaison de pivot de la suspension pneumatique RS sport permet au conducteur de choisir l’ajustement qu’il veut entre confort longue distance et performances optimales. En option, Audi Sport propose la suspension sport RS plus avec système d’amortissement dynamique Dynamic Ride Control (DRC), qui assure une tenue de route encore meilleure. Les mouvements de tangage et de roulis sont réduits lors de la conduite dynamique. Une nouvelle génération d’amortisseurs avec soupapes intégrées permet des réglages divers entre les différents modes Audi drive select.

La direction assistée progressive avec rapports sportifs et directs est une caractéristique standard de la RS 7 Sportback.

En option, la voiture peut être équipée de la direction dynamique des quatre roues motrices. Le système développe des forces de rappel nettement supérieures avec la hausse de l’angle de braquage, ce qui assure une direction précise. Son assistance connecte directement le conducteur et la route. À basse vitesse, les roues arrière contrebraquent à 5°, réduisant ainsi le diamètre de braquage jusqu’à un mètre, ce qui rend la RS 7 Sportback plus agile en ville et dans les virages serrés. À moyenne et grande vitesse, les roues arrière braquent à 2°, favorisant la stabilité.

Le conducteur peut changer le caractère de sa RS 7 Sportback en utilisant le système de sélection du mode de conduite Audi drive select. Six profils sont disponibles : confort, auto, dynamique, efficience et les modes RS1 et RS2, actionnables de façon individuelle et qui peuvent être activés en utilisant le bouton RS MODE sur le volant.

Le système Audi drive select permet de gérer le moteur et la transmission, le renforcement de la direction, la suspension pneumatique, la direction dynamique des quatre roues motrices, le différentiel sport quattro, les clapets d’échappement et la climatisation automatique.

La RS 7 Sportback est équipée de roues en aluminium de 21 pouces avec jantes dix bras en aluminium forgé et pneus 275/35.

Les étriers du système de freins RS avec disques ventilés et perforés (420 millimètres à l’avant, 370 millimètres à l’arrière) sont peints en noir ou rouge sur demande.

Sur les freins céramiques RS en option, les étriers peuvent être gris, rouges ou bleus. Les disques mesurent 440 millimètres (avant) et 370 millimètres (arrière).

Dévoilée lors du salon international de l’automobile (IAA) de Francfort, la RS 7 Sportback arrivera chez les concessionnaires au cours du premier trimestre 2020.

Eric Houguet, 10/09/2019
Copyright © LaTribuneAuto.com 2019