LaTribuneAuto

 

La berline compacte Renault Mégane restylée reçoit des projecteurs LED

La berline compacte Renault Mégane s'offre un restylage.

Le design extérieur de la Mégane évolue par petites touches.

La Mégane conserve le design et les lignes dynamiques du modèle lancé en 2016.

Longue de 4 359 mm, la Mégane est large de 1 591 mm et haute de 1 447 mm.

La berline propose un empattement de 2 669 mm et un volume de coffre de 434 litres.

Elle gagne en élégance avec des projecteurs LED Pure Vision qui améliorent la visibilité et le confort lors des trajets nocturnes.

Avec les projecteurs, les feux arrière et les antibrouillards forment un éclairage entièrement à LED.

La Mégane dispose d’un bouclier avant redessiné ainsi que d’une nouvelle calandre. La grille inférieure est également renouvelée pour bénéficier d’une animation chromée sur les versions supérieures.

Les entourages d’antibrouillard s’équipent d’un jonc chromé et des déflecteurs d’air apparaissent à l’avant des passages de roues.

A l’arrière, la Mégane intègre une jupe inférieure plus raffinée.

Sur les côtés, la Mégane profite d’un nouveau décor d’aile ainsi que d’un éclairage des poignées de portes.

La Mégane propose un poste de conduite renouvelé et modernisé qui intègre des écrans de 7 ou 9,3 pouces pour le multimédia et de 7 à 10,2 pouces pour le tableau de bord.

Le fonctionnement du système multimédia Renault Easy Link est inspiré par les codes et usages du smartphone.

La Mégane reçoit un Assistant Autoroute et Trafic sur les motorisations supérieures (TCe 140 et 160 EDC et E-Tech Plug-in).

L’Assistant Autoroute et Trafic combine le régulateur de vitesse adaptatif (avec fonction Stop & Go) et l’assistance de centrage dans la voie. Actif de 0 à 160 km/h, l’Assistant Autoroute et Trafic est proposé sur des véhicules dotés d’une boîte automatique EDC. Il régule la vitesse de la Mégane et maintient les distances de sécurité avec le véhicule qui le précède tout en assurant le centrage dans la voie. Cet assistant de conduite permet de s’arrêter et de redémarrer automatiquement dans un délai de 3 secondes sans action du conducteur notamment en condition de trafic chargé et sur autoroute.

Le régulateur de vitesse adaptatif avec fonction Stop & Go peut stopper le véhicule en toute sécurité dans les embouteillages et le redémarrer dans un délai de 3 secondes lorsque la circulation reprend.

Le freinage actif d’urgence intègre la détection des piétons. Il alerte le conducteur d’une situation dangereuse et peut enclencher le freinage si celui-ci ne réagit pas.

L’avertisseur d’angle mort dispose d’une portée accrue et offre un repérage plus précis des véhicules à proximité, quelles que soient les conditions météo.

L’alerte de franchissement de ligne gagne en efficacité. Elle est complétée par l’assistant maintien de voie. Actives sur les trajets routiers à partir de 60 km/h, ces deux fonctions combinées préviennent le conducteur voire corrigent la trajectoire si le véhicule s’apprête à franchir une ligne sans usage préalable du clignotant.

L’alerte de somnolence détecte, à partir des mouvements du volant, la fatigue du conducteur et lui envoie un signal sonore et visuel pour l’inciter à faire une pause.

Les aides au parking comme les radars et caméra de recul, ou l’Easy Park Assist, le régulateur/limiteur de vitesse, le commutateur automatique des feux de route et la reconnaissance de la signalisation sont proposés sur la Mégane.

Le catalogue de motorisations thermiques essence et Diesel s'enrichit d’une motorisation hybride rechargeable E-Tech Plug-in 160 ch centrée sur la récupération d’énergie.

On retrouve sous le capot de la berline compacte Renault un moteur essence 1.3 TCe disponible en versions 100, 115, 140 et 160 chevaux.

La version 140 chevaux laisse le choix entre boîte de vitesses manuelle à 6 rapports et automatique double embrayage EDC à 7 rapports tandis que la version 160 ch sera disponible avec une boîte automatique double embrayage EDC à 7 rapports.

Un moteur 1.0 TCe 120 chevaux avec transmission manuelle optimisée pour limiter la consommation et les émissions de CO2 est annoncé fin 2020.

La Mégane est également proposée avec un moteur Diesel 1.5 Blue dCi en 95 (avec boîte manuelle 6 rapports) et 115 ch (avec boîte manuelle 6 rapports ou boîte automatique double embrayage 7 rapports).

La motorisation Blue dCi intègre un système de réduction catalytique sélective (SCR).

Depuis la présentation de la toute première Mégane en 1995, 7 millions de voitures ont été vendues à travers le monde, sur 4 générations différentes.

La Renault Mégane restylée sera commercialisée à partir de l’été 2020.

Eric Houguet, 03/02/2020
Copyright © LaTribuneAuto.com 2020