LaTribuneAuto

 

Le Gran Coupé 4 portes électrique BMW i4 achève la phase finale des essais de réglage

Quelques mois avant sa première mondiale, la BMW i4 achève la phase finale des essais de réglage.

« La simple vitesse d’accélération en ligne droite ne suffit pas pour BMW ».

La BMW i4 électrique vise un équilibre optimal entre les différentes composantes pour assurer la touche sportive de la marque de Munich: une tenue de route précise, une conduite dynamique en courbe, une motricité optimisée dans toutes les conditions météorologiques ou routières et un confort de conduite équilibré.

Le Gran Coupé 4 portes électrique BMW i4 revendique un authentique plaisir de conduite ajouté à la mobilité sans émissions locale.

L'accent est mis par les ingénieurs BMW sur la gestion globale des composants de transmission et de suspension, pour que la puissance instantanée du moteur électrique soit combinée à un comportement parfaitement contrôlable dans toutes les situations.

Le moteur électrique, l'électronique de puissance, l'unité de charge et la batterie haute tension sont repris de la BMW iX3 produite à partir de 2020.

La technologie BMW eDrive comprend un système d'entraînement hautement intégré dans lequel le moteur électrique, l'électronique de transmission et de puissance sont logés dans un seul boîtier.

La chaîne cinématique électrique de la BMW i4 délivre une puissance maximale de 530 ch (390 kW), soit le niveau de puissance d'un moteur V8 thermique, permettant des accélérations fulgurantes.

Le Gran Coupé 4 portes électrique BMW i4 atteint la barre des 100 km/h en quatre secondes départ arrêté.

Le Gran Coupé BMW i4 atteint une vitesse de pointe sur circuit fermé de plus de 200 km/h.

La technologie d'amortissement spécifique au modèle électrique réduit les mouvements du châssis au moment du départ, tandis que la limitation du patinage des roues BMW (ARB) avec sa régulation rapide et précise, garantit à tout moment une motricité optimale et une parfaite stabilité en ligne droite.

La BMW i4 procure une sensation de catapulte à l’accélération, sans patinage de la transmission ou corrections de trajectoire.

La BMW i4 se distingue également par ses réactions spontanées, au niveau de la pédale d'accélérateur, de la direction et de la pédale de frein.

La direction de la BMW i4 réagit directement et avec précision, y compris dans des situations de conduite dynamiques. Elle offre au conducteur un bon retour d'information à tout moment, tout en restant totalement indépendante des forces motrices, même lors d'une accélération ou d'une décélération importante.

Les changements de voie à vitesse élevée sont maîtrisés avec facilité, tandis que la conduite familiale sur de longues distances est assurée par la direction assistée Servotronic asservie à la vitesse.

Le Gran Coupé purement électrique est doté d'un système de batterie à haute tension, intégrant des cellules de toute dernière génération, qui permet une autonomie allant jusqu'à 600 kilomètres (WLTP).

La batterie haute tension se caractérise par sa conception extrêmement plate et sa densité énergétique optimisée. Avec un poids avoisinant les 550 kilogrammes, sa capacité s'élève à 80 kWh.

Conçue pour une puissance de charge allant jusqu'à 150 kW, la batterie haute tension de la BMW i4 peut être chargée à 80% en 35 minutes environ. Cela équivaut à un temps de charge d'environ 6 minutes pour 100 kilomètres.

Le châssis de la BMW i4 est également conçu pour un confort optimal sur de longues distances. La technologie d'amortissement permet de réduire efficacement les vibrations dues aux irrégularités de la route et dans les virages.

Parallèlement aux derniers réglages, des préparatifs sont en cours pour le démarrage de la production dans l'usine BMW de Munich.

Eric Houguet, 23/01/2021
Copyright © LaTribuneAuto.com 2021