LaTribuneAuto

 

Le coupé Porsche 718 Cayman embarque un moteur turbo quatre cylindres à plat

Quelques mois après le lancement du Porsche 718 Boxster, c’est au tour du 718 Cayman de s'offrir une déclinaison revisitée.

La quatrième génération du coupé sport à moteur central Porsche gagne en personnalité.

Le Porsche 718 Cayman arbore un style plus affirmé, caractérisé par un avant plus large et plus masculin.

Les blocs optiques ultra-fins au-dessus des prises d’air, intègrent les feux de position et les clignotants.

Les entrées d’air élargies à l’avant sont la signature caractéristique du concept de moteur turbo.

Sur le 718 Cayman, les courbes des phares Bi-Xénon avec feux de jour à LED intégrés adoucissent l’avant du coupé sport.

Des phares à LED avec feux de jour 4 points sont disponibles en option.

Vus de côté, le 718 Cayman se distingue par le design caractéristique de l’aile et des lignes de bas de caisse redessinées. Les volets d’air à deux lamelles sont plus larges et soulignent l’aspect dynamique du coupé sport Porsche.

Le design de l’arrière du 718 Cayman lui confère un aspect plus large, notamment grâce à la baguette noire haute brillance ornée du monogramme Porsche placée entre les feux arrière.

Les feux arrière ont été entièrement repensés, avec des optiques en relief, des feux arrière à LED et des feux-stops à 4 points.

Comme le 718 Boxster, le 718 Cayman est doté de moteurs Boxer quatre cylindres turbocompressés.

Le Porsche 718 Cayman embarque un moteur central turbocompressé quatre cylindres à plat de 300 ch pour 2 litres de cylindrée.

La suralimentation par turbocompresseur augmente nettement le couple. Le moteur deux litres du 718 Cayman délivre un couple maximal de 380 Nm (soit 90 Nm de plus que la génération précédente) à un régime compris entre 1 950 et 4 500 tr/min. Le 718 Cayman dispose ainsi d’une capacité d’accélération accrue.

Avec la boîte à double embrayage Porsche Doppelkupplung (PDK) et le Pack Sport Chrono, le 718 Cayman passe de 0 à 100 km/h en 4,7 secondes. La vitesse de pointe du 718 Cayman est de 275 km/h. La turbo compression mis en œuvre par Porsche améliore les performances de conduite et la consommation de carburant. Le 718 Cayman à moteur quatre cylindres à plat associé à la boîte PDK affiche une consommation mixte homologuée de 6,9 litres aux 100 km pour 158 g/km de CO2.

Le 718 Cayman est équipé de série d’une boîte manuelle à six rapports. La boîte Porsche à double embrayage (PDK), dotée de rapports virtuels pour abaisser la consommation, est disponible en option.

Le 718 Cayman S délivre, quant à lui, 350 ch pour 2.5 litres de cylindrée. Le modèle S dispose d’un turbocompresseur à géométrie variable (VTG). Le turbocompresseur du 718 Cayman S est doté d’une soupape de décharge (wastegate). Le 2.5 litres turbo du 718 Cayman S atteint 420 Nm de couple (soit un gain de 50 Nm par rapport à la génération précédente) entre 1 900 tr/min et 4 500 tr/min. La vitesse de pointe du 718 Cayman S est de 285 km/h, avec un zéro à 100 km/h franchit en 4,2 secondes. Le 718 Cayman S, à moteur Boxer de 2.5 litres avec boîte PDK, consomme en cycle mixte 7,3 litres aux 100 km pour 167 gr/km de CO2.

Avec son nouveau réglage, le châssis du 718 Cayman offre une meilleure rigidité à la torsion et une plus grande précision directionnelle, les ressorts et les stabilisateurs sont plus fermes et les amortisseurs ont été reconfigurés. La direction est plus directe de 10%, ce qui améliore la maniabilité de la voiture.

Les roues arrière plus larges d’un demi-pouce sont chaussées de nouveaux pneumatiques, ce qui contribue à améliorer la dynamique latérale et la stabilité directionnelle dans les virages.

Les options destinées à améliorer la dynamique de conduite, comme le Pack Sport Chrono ou le système Porsche Torque Vectoring (PTV), accentuent davantage la sportivité du 718 Cayman.

Le 718 Cayman peut être équipé en option du système de suspension active Porsche (PASM), avec un surbaissement de 10 mm.

Le châssis sport PASM est disponible en option avec un surbaissement de 20 mm pour le 718 Cayman S.

Le Pack Sport Chrono (en option) permet au conducteur de régler la réactivité  de la réponse du moteur et de la boîte Porsche PDK, via le sélecteur de mode au volant. En complément des trois réglages Normal, Sport et Sport Plus, un mode Individual, qui permet de sélectionner des paramètres personnalisés préalablement programmé,  est disponible. Pour les modèles dotés de la boîte à double embrayage Porsche Doppelkupplung (PDK), un bouton Sport Response a été ajouté au milieu du sélecteur de mode.

L’amélioration des performances de conduite va de pair avec l’augmentation de la puissance de freinage. Les disques de frein ont un diamètre de 330 mm à l’avant, et de 299 mm à l’arrière. Le 718 Cayman dispose désormais du système de freinage qui équipait jusqu’à présent le Cayman S. Le 718 Cayman S est doté à l’avant des étriers de frein à quatre pistons de la 911 Carrera, avec des disques de frein plus épais de 6 mm.

Dans l'habitacle, le tableau de bord a été redessiné. La partie supérieure du tableau de bord, avec les buses d’aération, est entièrement nouvelle. Le nouveau volant Sport reprend le design 918 Spyder.

Le système Porsche Communication Management (PCM) avec écran tactile, équipement pour téléphone mobile, interfaces audio, ainsi que le Pack Audio Plus et ses 110 W de puissance sonore sont de série.

Le Porsche Communication Management peut être complété par des modules optionnels. Un module de navigation par commande vocale, permettant de rentrer sans effort sa destination dans le système de guidage, est disponible en option. L’extension du module de navigation Connect Plus donne au conducteur l’accès à des services en ligne étendus, tels que l’information trafic en temps réel, Google Street View et Google Earth.

Le modèle coupé est proposé à un prix inférieur à celui du roadster.

Le 718 Cayman est proposé à partir de 53 960 euros, et le 718 Cayman S à partir de 66 710 euros.

Eric Houguet, 26/04/2016
Copyright © LaTribuneAuto.com 2020