LaTribuneAuto

 

Un nouveau moteur Toyota quatre cylindres 1.5 litre de 111 ch

En prvision des normes dmissions Euro 6c et du nouveau cycle d'homologation RDE (Real Driving Emissions), Toyota a dvelopp un nouveau moteur essence 1.5 litre.

Le quatre cylindres Toyota appartient la famille des moteurs ESTEC haut rendement thermique. Il inaugure des solutions techniques qui augmentent les performances tout en rduisant la consommation de 12% dans les conditions de lactuel cycle NEDC (avec une transmission automatique continue CVT).

Appliques ce nouveau moteur, les connaissances acquises par Toyota avec les vhicules hybrides se traduisent par un rendement thermique lev de 38,5%. Ce chiffre sexplique par ladoption dun rapport volumtrique lev de 13,5, dun systme EGR (recirculation des gaz dchappement) et par lextension de la distribution variable, qui autorise la permutation entre cycles Otto et Atkinson.

Ce fort taux de compression a t obtenu grce une chambre de combustion redessine et lemploi de nouveaux pistons, qui favorisent lhomognit du mlange air-essence et la vitesse de combustion. En abaissant la temprature de combustion, les gaz refroidis retardent lapparition du cliquetis. Le volume de gaz inertes rinjects permet de rduire les pertes par pompage sous charge faible ou moyenne. Enfin, ladoption dun nouveau systme de calage variable des soupapes dit VVT-iE (Variable Valve Timing intelligent system Electric Motor ) permet de passer en une fraction de seconde du cycle Otto au cycle Atkinson et vice versa. Gr par lectronique, le dphasage de larbre cames dadmission retarde la fermeture des soupapes au-del du point mort bas, de manire rduire la phase de compression pour mieux rduire les pertes par pompage (en cycle Atkinson), ou avance louverture afin damliorer les performances sous forte charge. Ct chappement, le dphasage de larbre cames est gr par un dispositif hydraulique.

Les ingnieurs Toyota se sont appliqus rduire la consommation et les missions vitesse soutenue sur voie rapide. Pour ce faire, le nouveau moteur a reu un collecteur dchappement refroidi par eau. En limitant la temprature des gaz, il dispense denrichir le mlange pour abaisser la temprature de combustion vitesse leve et diminue par consquent la consommation et les missions dans ces conditions de conduite.

Le bloc 1.5 litre la famille ESTEC (Economy with Superior Thermal Efficient Combustion) bnficie des dernires volutions destines limiter les pertes par frottements.

Pour la Yaris, les ingnieurs Toyota ont choisi un moteur atmosphrique de 1 496 cm3 dveloppant 111 ch et un couple de 136 Nm 4 400 tr/min, dont 118 Nm disponibles ds 2 000 tr/min. Par rapport au bloc 1.3 litre remplac, le moteur atmosphrique de 1 496 cm3 affiche un gain de 0,8 seconde lacclration de 0 100 km/h (11,0 secondes contre 11,8 secondes) et un gain de plus dune seconde en reprise de 80 120 km/h (17,6 secondes contre 18,8 secondes).

Eric Houguet, 24/01/2017
Copyright © LaTribuneAuto.com 2020