LaTribuneAuto

 

Un moteur essence Volkswagen 1.5 TSI 130 ch à gestion active des cylindres

La Volkswagen Golf restylée embarque un nouveau moteur 1.5 litre essence quatre cylindres turbocompressé à gestion active des cylindres (ACT) et injection directe Common Rail.

Le bloc TSI de 130 ch délivre un couple de 200 Nm à partir de 1 400 tr/min.

Les frottements intérieurs ont été réduits grâce à une pompe à huile entièrement variable régulée à cartographie et à un premier palier principal de villebrequin recouvert de matériaux polymères.

Le nouveau moteur essence turbo se distingue également par une pression d'injection de 350 bar.

Le bloc TSI supporte une plus grande puissance de refroidissement. Les pièces sensibles à la température sont placées dans le flux de refroidissement d'air de suralimentation.

Le moteur bénéficie d'un nouveau module de refroidissement à commande cartographique.

Le bloc 1.5 TSI de 130 ch se singularise par un système de combustion dérivé du cycle de Miller, un taux de compression de 12 et un turbocompresseur à géométrise variable (VTG).

Le moteur bénéficie d'un mode roue libre avec moteur désactivé. Le moteur est complètement désactivé lorsque le conducteur lève le pied de l'accélérateur.

La direction assistée électromécanique et le servofrein restent alimentés en énergie lorsque le moteur est coupé.

Le mode roue libre peut réduire la consommation réelle jusqu'à 0,4 litre aux 100 km.

La Volkswagen Golf 1.5 TSI 130 ch affiche une consommation mixte de 4,6 litres aux 100 km, soit 104 g de CO2 par km.

Eric Houguet, 17/02/2017
Copyright © LaTribuneAuto.com 2020