LaTribuneAuto

 

Une transmission CVT Toyota dotée d’un rapport fixe dédié au démarrage

Toyota développe une nouvelle transmission à variation continue (CVT) dotée d’un rapport fixe dédié au démarrage.

Basée sur l’architecture TNGA (Toyota New Global Architecture), une structure de développement qui favorise l’amélioration constante des voitures, la transmission à variation continue Toyota utilise un mécanisme qui améliore sensiblement les performances environnementales et de conduite.

La transmission automatique à variation continue Direct Shift-CVT Toyota bénéficie de mesures visant à réduire les pertes mécaniques, élargir la plage de démultiplication et améliorer la rapidité de sélection.

Le rapport de démarrage de la transmission CVT assure un entraînement plus efficace à faible allure.

La réponse à l’accélération est à la fois franche et souple, et l’économie de carburant atteint près de 6%.

La transmission CVT équipée d’un rapport de démarrage améliore le rendement sur les premiers rapports de démultiplication, là où une courroie manque d’efficacité.

Lors d’un départ arrêté, l’entraînement s’effectue par un engrenage, ce qui procure une accélération franche tout en supprimant l’impression de manque d’accélération ressentie par le recours à une courroie.

Lorsque la courroie prend le relais de l’engrenage, la transmission CVT fait appel à des techniques de sélection instantanée issues des boîtes automatiques.

Grâce à l’adoption d'un engrenage de démarrage, la courroie est réservée aux rapports supérieurs.

Cette nouvelle configuration permet d’élargir la plage des rapports de démultiplication qui passe à 7,5.

Dans la mesure où ce rapport de démarrage allège la charge moteur initiale, il a été possible de réduire la taille de la courroie, son angle et le diamètre des poulies. Il en résulte des changements de rapport 20% plus rapides ainsi qu’une accélération à la fois plus puissante et mieux rythmée.

Eric Houguet, 08/03/2018
Copyright © LaTribuneAuto.com 2020