LaTribuneAuto

 

Prototype 10 Infiniti: un speedster à groupe motopropusleur électrifié

Infiniti révèle le Prototype 10 à groupe motopropusleur électrifié au Concours d’Elegance de Pebble Beach.

Le prototype de speedster Infiniti affiche un design futuriste qui met à l'honneur la puissance de la propulsion électrique continue.

Le Prototype 10 se singularise par sa silhouette rabaissée de speedster et ses proportions audacieuses, avec un long capot et un cockpit ouvert qui contrastent avec l'ailette droite derrière le siège du conducteur.

La carrosserie est parsemée de lignes géométriques.

Les lignes droites mettent en valeur la calandre à l'avant du véhicule ainsi que les saillies latérales qui se fondent dans les passages de roues arrière.

Un becquet inférieur noir à la base du pare-chocs améliore la portance à l'avant et achemine l'air en dessous du plancher plat du véhicule.

Des entailles à la base du capot cachent des phares ultra-compacts puissants pour un éclairage direct.

Les lignes ininterrompues vers l'arrière et les surfaces fluides de la carrosserie culminent au niveau de la partie arrière fuselée.

Un diffuseur arrière discret achemine l'air vers l'extérieur depuis l'arrière du véhicule.

Le pare-brise très incliné dirige l'air au-dessus et autour de la tête du conducteur, ainsi qu'à l'intérieur des gaines de refroidissement.

Le cockpit monoplace rappelle le design extérieur, avec des surfaces nettes et fluides, entrecoupées de lignes géométriques.

Le design du cockpit du Prototype 10 est inspiré des voitures de course monoplaces avec une vision dégagée de la route et un accès simple aux commandes ergonomiques.

Le cockpit du Prototype 10 est uniquement équipé d'un siège conducteur, d'un harnais quatre points, de pédales de frein et d'accélération, et d'un volant de petit diamètre monté sur des supports en fibre de carbone légers qui sortent de la carrosserie.

La technologie de direction Direct Adaptive Steering d'Infiniti “ steer-by-wire ” (entièrement électrique) réagit instantanément aux mouvements exercés sur le volant.

Le siège unique est installé aussi bas que possible dans le cockpit pour abaisser le centre de gravité global.

Eric Houguet, 27/08/2018
Copyright © LaTribuneAuto.com 2019