LaTribuneAuto

 

La digitalisation de l'achat de véhicules neufs s'accélère

La digitalisation du parcours d'achat de véhicules neufs s’accélère : 54% des acheteurs de véhicules neuf ont effectué une configuration de leur véhicule, pour 44% en 2019).

Les acheteurs de véhicules neufs ont soit effectué une configuration virtuelle seul sur internet, soit en concession avec l’aide d’un vendeur.

Davantage d’acheteurs de véhicules neufs ont déclaré avoir réalisé au moins une étape de l’acte d’achat en ligne : 29% en 2020 pour 19% en 2019.

La digitalisation du commerce automobile pourrait se poursuivre: 33% des acheteurs de véhicules se déclarent être prêt à acheter leur prochain véhicule intégralement en ligne. Il étaient 29% en 2019 à envisager un achat intégral de leur voiture en ligne.

Le parcours d’achat de véhicules s'est accéléré en 2020 : 6 semaines lors de cette année particulière rythmée une crise sanitaire et deux confinements, au lieu de 10 semaines en 2019, pour acheter un véhicule.

Les acheteurs sont davantage fixés sur la marque du véhicule : 41% des acheteurs de véhicules déclarent avoir choisi la marque de leur prochain véhicule en entamant leur parcours d’achat (contre 33% en 2019).

En 2020, tiraillés par d’un côté les primes et bonus exceptionnelles, et de l’autre par les malus et les délais de livraison, les acheteurs de véhicules ont beaucoup hésité entre neuf et occasion: 36% en 2020 contre 18% en 2019.

Le financement par leasing (location avec option d'achat LOA et location longue durée LLD) représente 42% des ventes de véhicules neufs en France en 2020 (contre 39% en 2019).

77% des acheteurs de véhicules déclarent bien comprendre le financement par leasing, les avantages et les inconvénients de la location avec option d'achat LOA et location longue durée LLD.

Le principal frein du financement par leasing est l’attachement à la propriété du véhicule pour 41% des acheteurs de véhicules.

L’exploitation des données du SIV (Système d’immatriculation des véhicules) permet de suivre le marché automobile, mais également de tracer les parcours de possession automobile : durée de possession, fidélité, financement, trajectoires observées et anticipées par segment, marque, énergie...

L’enquête réalisée auprès de 1 300 acheteurs automobiles français de moins d’un an offre une vision détaillée des attentes, besoins et arbitrages tout au long du parcours d’achat automobile.

Dans une démarche prédictive complémentaire à Nextcar, le détecteur de tendances, Nextrends, sonde le web et passe en revue les principaux sujets d’intérêt des futurs acheteurs pour identifier les tendances lourdes et signaux faibles du marché automobile des prochains mois.

Alix Checchi
, Responsable du pôle conseil Auto & Mobilité qui pilote l’étude Nextcar explique: « La digitalisation du commerce des véhicules s’est certes accélérée avec le Covid, mais l’offre en France est encore peu mature et rares sont les plateformes qui proposent un réel parcours d’achat intégralement digitalisé. »

Méthodologie:
enquête Nextcar de C-Ways réalisée auprès de 1 300 acheteurs automobiles français de moins d’un an. Panel constitué de 1 300 ménages véhicules neufs / véhicules d'occasion  acheteurs de moins de 6 mois dont 200 acheteurs de véhicules électriques parmi les ménages et de 200 achats sociétés (TPE et professions libérales…)

Source: édition 2021 l’étude Nextcar de C-Ways

Eric Houguet, 15/02/2021
Copyright © LaTribuneAuto.com 2021