La Tribune Auto, vous aider à choisir votre voiture
Recherche avancée
Rechercher un véhicule
Valider

ALPINE A110

ÉVALUATION

 

Un coupé deux places à moteur central arrière léger et agile

Impression
Zoom

Publicité

 
Photo précédentePhoto suivante 24 Photos © Alpine
   

 

Reprenant les principes de compacité, légèreté et agilité, qui ont fait le succès d'Alpine, le coupé deux places à moteur central arrière Alpine A110 est fidèle à l'esprit de ses origines et à l'A110 « Berlinette ».

La carrosserie et le châssis en aluminium de l'A110 sont rivetés, collés et soudés de manière à assurer une structure à la fois rigide et légère.

Compacte (4 178 mm de long et 1 798 mm de large) et basse (1 252 mm de haut), l'A110 ne pèse que 1 080 kg (hors options).

L'A110 bénéficie d'une répartition des masses centrée (56% sur l'arrière avec le moteur en position centrale-arrière et 44% à l'avant avec le réservoir d'essence placé derrière l'essieu avant), source d'agilité sur les routes de montagne.

Grâce à la structure légère, au centre de roulis bas et à la répartition centrée des masses, le conducteur a l'impression de faire corps avec la voiture.

Outre sa légèreté structurelle, l'A110 doit aussi son agilité aux suspensions à doubles triangles avant et arrière.

Lors de la prise de roulis en virage, la double triangulation permet à la zone de contact du pneu de rester bien à plat sur la route, créant ainsi une adhérence forte. Plus le virage est serré, plus les pneus sont pressés au sol et plus le grip augmente.

Le contrôle précis du carrossage permet d'utiliser des barres antiroulis creuses et légères.

Grâce au débattement relativement long des triangles et à la légèreté de l'A110, les ressorts hélicoïdaux peuvent être relativement souples. Dès lors, la voiture est confortable sur la route et avale les irrégularités de la chaussée, tout en restant agile et réactive.

Les aides à la conduite embarquées sur le coupé à moteur central Alpine se limitent à l'ABS, l'antipatinage et le contrôle de stabilité.

L'A110 est propulsée par un moteur longitudinal Renault-Nissan 4 cylindres turbocompressé à injection directe.

L'admission d'air, le turbo, l'échappement et la cartographie ont été développés spécifiquement par les ingénieurs d'Alpine.

Le bloc essence 1.8 litre dégage une puissance de 252 ch à 6 000 tr/min et un couple maximum de 320 Nm à partir de 2 000 tr/min.

Combiné à un poids de 1 080 kg (poids en ordre de marche), le moteur permet un rapport poids/puissance de 4,37 kg/ch.

Le moteur est couplé à une boîte de vitesses automatique DCT Getrag à embrayage humide et sept rapports.

La boîte de vitesses offre des passages de rapports rapides.

Un mode manuel permet au conducteur de changer de rapport à l'aide de palettes en aluminium.

Un différentiel électronique agissant sur le freinage des roues procure un couple de traction élevé, y compris sur revêtement glissant.

L'A110 est capable d'atteindre les 250 km/h, sans aileron, ni becquet.

La berlinette A110 accélère de 0 à 100 km/h en 4,5 secondes.

Les disques de frein Brembo de 320 mm, dotés à l'avant d'étriers en aluminium à quatre pistons, assurent un freinage puissant et constant.

Le système de contrôle de stabilité comporte un mode intermédiaire Sport, ainsi qu'un mode Track qui tolère un peu plus de dérapage avant d'intervenir. Sur circuit, il est possible de désactiver complètement l'ESP.

Les trois modes de conduite de l'A110, « Normal », « Sport » et « Track », modifient les paramétrages du moteur et de la boite de vitesses, de l'ESP, de la direction et la sonorité de l'échappement sport actif.

L'affichage de l'écran TFT 10 pouces est également modifié selon le mode de conduite sélectionné.

L'échappement sport actif allégé à sortie unique de l'A110 a bénéficié d'un travail de simulation de mécanique des fluides pour assurer performance et qualité sonore.

L'A110 possède un fond plat intégral et un diffuseur fonctionnel.

Le diffuseur, doté d'ailettes, génère une zone de basse pression qui assoit la voiture quand le soubassement réduit la trainée.

Des prises d'air situées dans le bouclier avant créent des rideaux d'air limitant les effets de vortex. Grâce à ces ouvertures, l'écoulement de l'air autour des passages de roue est amélioré, réduisant ainsi la trainée.

Les choix techniques issus de la compétition donnent à l'A110 une ligne fluide typiquement Alpine et un Cx de 0,32.

A l'avant, la signature lumineuse intégrant 4 DRL indépendants et la nervure centrale du capot font référence à l'ADN Alpine.

De profil, la carrosserie est comme tendue, au plus près des organes mécaniques.

Sur la partie arrière, des feux compacts LED en forme de X avec clignotants dynamiques donnent de la modernité à la voiture, tandis que la lunette arrière enveloppante rappelle les premières Alpines.

A l'intérieur, le design de l'A110 est minimaliste.

L'utilisation de matériaux de qualité (cuir pleine fleur au grain naturel, éléments de structure en aluminium, fibre de carbone) procure une expérience gratifiante à bord de l'A110.

L'accès au cockpit a été pensé pour faciliter l'utilisation de l'A110 tous les jours, et l'espace disponible à bord permet d'accueillir confortablement presque tous les gabarits.

L'implantation arrière du moteur libère un petit coffre avant de 100 litres capable d'accueillir deux valises cabine côte à côte.

Le coffre arrière se limite à 96 litres pour ranger deux casques intégraux et un sac de week-end.

Dans l'habitacle, les espaces de rangement sont peu nombreux.

La voiture de sport française est fabriquée à Dieppe en France.

L'Alpine A110 est commercialisée en version Pure (57 000 euros) et Légende (61 000 euros).

L'A110 Pure est équipée de sièges monocoque Sabelt de 13,1kg et de jantes alliage de 17 pouces.

Dans l'habitacle, la sellerie cuir-microfibre et l'habillage en fibre de carbone mate soulignent son caractère sportif.

L'A110 Pure est équipée d'un sélecteur de modes de conduite qui propose trois choix : Normal, Sport et Race.

L'équipement comprend également la climatisation, un système de navigation par satellite, la réplication smartphone d'Alpine mySPIN ainsi qu'un éclairage avant et arrière à LED.

L'A110 Légende est se distingue par des sièges réglables à six voies, une sellerie en cuir noir ou marron et un système audio Focal. L'habitacle en fibre carbone satiné et les jantes alliage 18 pouces soulignent la personnalité raffinée de la version Légende.

Les radars de stationnement avec caméra de recul procurent à l'A110 Légende maniabilité et simplicité d'utilisation au quotidien. Des jantes bicolores « Légende » spécifiques rendent hommage au motif originel de l'A110 Berlinette 1600S.

L'A110 Légende est équipée des trois modes de conduite, de la climatisation, d'un système de navigation par satellite, la réplication smartphone d'Alpine mySPIN ainsi que d'un éclairage avant et arrière à LED.

La liste des options est réduite au choix entre six couleurs : Bleu Alpine, Noir Profond, Blanc Solaire (nacré), Blanc Irisé, Bleu Abysse et Gris Tonnerre.

L'Alpine A110S délivre une puissance de 292 ch pour un poids de 1 114 kg

Le moteur quatre cylindres turbocompressé 1.8 litre du coupé deux places à moteur en position centrale arrière de 1 114 kg développe une puissance de 292 chevaux.

La puissance maximale de 292 chevaux arrive à 6 400 tr/min. Le couple de 320 Nm est disponible de 2 000 à 6 400 tr/min. Entre 5 000 et 7 000 tr/min, le moteur est vigoureux et continue à accélérer.

La puissance est envoyée aux roues arrière via une boîte Getrag à double embrayage humide sept rapports. Un système de différentiel électronique basé sur les freins garantit que l'A110S offre une conduite nette et des relances optimales en sortie de virage.

Le rapport poids/puissance s'élève à 3,8 kg/ch, ce qui permet à l'A110S de réaliser le 0 à 100 km / h en 4,4 secondes.

La vitesse de pointe de l'A110S atteint 260 km/h.

L'A110S privilégie la précision de pilotage et la stabilité à haute vitesse avec une hauteur de caisse réduite de 4 mm qui optimise le centre de gravité de la voiture.

Les ressorts hélicoïdaux sont plus rigides de 50% et les amortisseurs ont été réglés en conséquence.

Les barres anti-roulis sont plus fermes de 100%.

Les butées hydrauliques ont été calibrées pour un contrôle optimal de la caisse.

Des roues et des pneus larges (215 mm à l'avant et 245 mm à l'arrière) ainsi qu'une construction et un composé spécifiques pour les pneus Michelin Pilot Sport 4 confèrent à l'A110S une adhérence mécanique élevée.

La combinaison pneumatiques / châssis confère à l'A110S un caractère dynamique bien à part, tant du point de vue théorique que de la manière dont on ressent la voiture au volant.

L'A110S dispose d'étriers de frein Brembo et de disques bi-matière de 320 mm.

Le mode Track du programme de contrôle électronique de la stabilité a été configuré pour des vitesses de passage en courbe élevées.

L'A110S est une voiture de sport affutée.

Des touches extérieures telles que le drapeau en fibre de carbone et orange sur les montants arrière, le lettrage Alpine en chrome noir, les étriers de frein orange et les jantes «GT Race » avec une finition sombre soulignent le caractère sportif de l'A110S.

Dans l'habitacle, des coutures orange remplacent des coutures bleues. L'utilisation de Dinamica noir pour le ciel de toit, les pare-soleil et les panneaux de porte soulignent la personnalité de l'A110S. Les sièges Sabelt sont également garnis de Dinamica. Le volant est gainé de cuir et de Dinamica avec un point zéro et des surpiqûres orange. Les pédales et les repose-pieds sont en aluminium. Des drapeaux en fibre de carbone et orange apportent une touche finale à l'habitacle.

L'Alpine A110S est commercialisée à partir de 67 900 euros.

L'équipement standard de l'Alpine A110S comprend un système audio Focal, Alpine Telemetrics et des aides au stationnement avant et arrière.

Un toit en fibre de carbone avec une finition brillante, des jantes forgées Fuchs en alliage et une finition en fibre de carbone pour les sièges Sabelt sont proposés en option.

L'Alpine A110 a enregistré 3 172 immatriculations en France en 2019 (1 156 unités vendues en 2018).

Points forts / faibles


Design intemporel « Berlinette »
Proportions sportives
Poids limité
Direction
Suspensions
Propulsion
Plaisir de conduite
Agilité
Rapport poids/puissance
Performances
Accès à bord
Position de conduite
Confort
Finition soignée


Prix élevé
Deux places
Petits coffres
Peu d'espaces de rangement

 

Mis à jour le 13/08/2020

 

 

 

 
Lire les avis

 

 

Découvrez nos comparatifs

Cliquez ici pour accéder aux comparatifs.

 

ALPINE A110

Accédez aux caractéristiques.

Découvrez les prix de la voiture.

 

Financement Simulez votre prêt auto
Shopping Simulez votre assurance auto
Achat Votre voiture moins chère

 

 

Cote Obtenir les cotes
Coût Estimez les coûts
Comparatif Comparez avant d'acheter
Environnement Connaître les émissions de CO²

 

Evaluation : Le Renault Modus revient sur le devant de la scène

 

 

RSS Flux RSS  l  Qui sommes-nous  l  Lexique  l  Aide en ligne  l  Mentions légales  l  Contact  l  Annonceurs  l  Médias  l  Constructeurs  l  Ethique  l  Vie privée  l  Cookies  l  Rédacteur  l  Recrutement  l  Partenaires  l  Web agency

Copyright © LaTribuneAuto.com 2020

 

Abarth, Alfa Romeo, Alpine, Aston Martin, Audi, Bentley, Bmw, Bmwi, Bollore, Bugatti, Cadillac, Chevrolet, Chrysler, Citroen, Corvette, Cupra, Dacia, Daewoo, Daihatsu, Dodge, Ds, Ferrari, Fiat, Fisker, Ford, Honda, Hummer, Hyundai, Infiniti, Isuzu, Jaguar, Jeep, Kia, Lada, Lamborghini, Lancia, Land Rover, Lexus, Lotus, Maserati, Maybach, Mazda, Mclaren, Mercedes, Mg, Mini, Mitsubishi, Nissan, Opel, Peugeot, Pgo, Porsche, Renault, Rolls Royce, Rover, Saab, Santana, Seat, Skoda, Smart, Ssangyong, Subaru, Suzuki, Tesla, Toyota, Volkswagen, Volvo