La Tribune Auto, vous aider à choisir votre voiture
Recherche avancée
Rechercher un véhicule
Valider

CITROEN e-Mehari

ÉVALUATION

 

Un petit cabriolet électrique décalé et rustique

Impression
Zoom
4.5

 

Design

Espace

Pratique

Confort

Comportement

Sécurité

Qualité

Environnement

Prix

Revente

  7/10

  5/10

  1/10

  5/10

  3/10

  6/10

  4/10

10/10

  2/10

  2/10

 
Photo précédentePhoto suivante 23 Photos © Citroen
   

 

Long de 3,81 mètres, le cabriolet quatre places e-Mehari de Citroën affiche les codes stylistiques de la marque aux chevrons: un regard expressif constitué d'optiques à double étage, des formes tout en douceur, une face avant souriante, un style épuré et des teintes extérieures colorées.

La Citroën E-Mehari offre le choix entre 4 couleurs de carrosserie (Grand Bleu, Orange Mécanique, Yellow Submarine et Carte Blanche), 2 teintes de toit souple en toile (Noir ou Orange) et 1 toit rigide (Noir Brillant).

La silhouette rehaussée est ponctuée par des pièces noires : les élargisseurs d'ailes, les bas de caisse et de pare-chocs.

Le motif des portes avec ses rainures est un clin d'œil aux ondulations de la carrosserie de la Méhari originelle.

Avec ses teintes vives, le véhicule découvrable Citroën ne passe pas inaperçu en ville.

Le véhicule Citroën embarque une capote amovible avec une fermeture au moyen d'un système d'occlusion latérale escamotable, avec de larges baies transparentes en plastique.

On peut décapoter l'avant, l'arrière, le côté ou l'ensemble. Mais tout cela prend du temps (comptez de l'ordre de 5 minutes avec l'habitude) et doit se faire manuellement. Cela nécessite également de la place pour tourner autour de la voitures et le stockage des éléments amovibles prend également du volume.

Entièrement découvrable, la e-Mehari procure un sentiment de liberté. Grisant en bord de plage tant que le sable ne vole pas.

La Citroën E-Mehari est également disponible dans une version Hard Top, utilisable par tous les temps, avec un toit rigide associé à des vitres latérales et une lunette arrière ouvrante en verre. Le toit rigide Noir Brillant contraste avec les deux arceaux de sécurité gris métallisé.

La e-Mehari se verrouille et se déverrouille grâce à un porte-clés RFID (Radio Frequency Identification). Le porte-clés est à présenter devant le lecteur placé en bas du pare-brise. Il permet à la fois de démarrer, de retirer la prise de charge, et d'accéder au compartiment de rangement fermé dans le plancher de coffre. Ces fonctionnalités sont typées autopartage (la e-Mehari est la version Citroën de la Bluesummer, qui dérive de la Bluecar). Les abonnés d'Autolib' utilisent les mêmes fonctionnalités.

Le système « Easy Entry » facilite l'installation aux places arrière.

Le châssis surélevé facilite la conduite tout-chemin. La carrosserie thermoformée, à base d'un matériau plastique ABS, ne nécessite pas d'entretien de peinture et résiste à certains petits accrochages grâce à son élasticité.

La Citroën E-Mehari reçoit une planche de bord dessinée en horizontalité avec décor couleur carrosserie côté passager, un volant 3 branches et des sièges visuellement accueillants.

La qualité perçue de l'habitacle est faible. L'habitacle est résistant à défaut d'offrir une présentation soignée.

Elaborés en TEP, les garnissages intérieurs sont imperméables. Les sièges sont en tissu imperméable.

Deux garnissages de sièges sont proposés: Beige au médaillon texturé, et Orange au médaillon fleuri.

La voiture se lave toute entière, intérieur et extérieur, d'un coup de jet d'eau. Une caractéristique appréciable pour une voiture utilisée pour aller à la plage.

La e-Mehari trois portes offre un empattement de 2 430 mm et quatre places. L'accès aux places arrière ne peut se faire que via le côte passager. Le siège avant passager bascule pour libérer l'accès à la banquette arrière.

Les batteries sont sous les sièges.

La Citroën électrique propose un volume de coffre de 200 litres (800 litres banquette arrière rabattue).

Un compartiment dans le plancher de coffre permet de loger 78 litres supplémentaires, essentiellement les panneaux de toit et les baies en plastique. Une housse spécialement conçue pour y ranger les panneaux de toit en toile trouve sa place dans le compartiment à l'intérieur du coffre.

Le véhicule ne dispose pas de cache-bagages et une partie du volume de chargement est occupé par le câble de recharge.

Quelques espaces de rangement sont répartis au niveau de la console centrale et des contre-portes.

La voiture découvrable trois portes Citroën embarque une motorisation électrique alimentée par des batteries LMP (Lithium Métal Polymère) de 30 kWh. Conçues et produites par le groupe Bolloré, les batteries LMP (Lithium Métal Polymère) se distinguent par leur forte densité énergétique. Ce sont des batteries sèches (c'est-à-dire « tout solide »), ce qui leur confère une insensibilité aux variations climatiques.

Testée dans les conditions réelles, par temps chaud comme par grand froid, depuis la mise en place du service Autolib' en décembre 2011, la batterie LMP a fait ses preuves en termes de fiabilité et de sécurité.

La durée de vie annoncée de la batterie LMP Bolloré est de 400 000 kilomètres.

La motorisation électrique développe une puissance maximale de 68 ch (50 kW et une puissance nominale de 35 kW) et un couple de 166 Nm jusqu'à 3 700 tr/min (140 Nm au-delà).

Le moteur électrique synchrone à aimants permanents est couplé à une boîte de vitesses automatique.

La boîte automatique propose trois modes de transmission: Normal (pour une conduite confortable), Sport (pour avoir de plus fortes reprises) et Ice (pour les conditions de faible adhérence sur route humide).

Lourde de 1 475 kg, la e-Mehari peut rouler jusqu'à une vitesse de pointe de 110 km/h.

Son couple immédiatement disponible lui permet d'accélérer de zéro à 50 km/h en environ 6,4 secondes.

Les performances routières sont très limitées. Difficile dans ces conditions de parler de plaisir de conduite. D'autant plus, que les bruits de roulement sont rapidement présents dans l'habitacle.

La batterie Lithium Métal Polymère LMP de dernière génération du Groupe Bolloré revendique une autonomie théorique de 195 km en cycle mixte homologué NEDC (New European Driving Cycle).

Elle se recharge complètement en 16 heures 30 sur les prises domestiques en 10A et en 10 heures 30 en 16A sur des installations spécifiques le permettant (bornes domestiques ou bornes publiques type Autolib).

La e-Mehari n'est pas rechargeable sur les bornes de recharges rapides.

La technologie « chaude » des batteries LMP présente l'immense inconvénient de se décharger rapidement à l'arrêt si la voiture n'est pas en charge. En moins de deux jours, la batterie de la e-Mehari est déchargée. Le niveau de charge est trop bas pour rouler normalement et la batterie est à charger au plus vite.

Une sacré contrainte pour un véhicule pensé comme un véhicule de loisirs. Impossible dans ces conditions de laisser sa voiture sur un parking plus de 48 heures si la voiture n'est pas en charge!

Dans la mesure, ou la e-Mehari consomme de manière permanente de l'électricité afin de maintenir la température de ses batteries LMP à 80°C, la e-Mehari est une voiture zéro émission de CO2 à l'usage énergivore.

Un mode hivernage permet de réduire la décharge de la batterie pendant une durée de 4 mois.

Les chaînes de traction et l'électronique sont développées et produites par la société toulousaine, Cirtem.

La batterie LMP est produite près de Quimper par le Groupe Bolloré expert du stockage d'électricité. La batterie est couverte dans le cadre de la location mensuelle des batteries. Bolloré annonce le remplacement gratuit de la batterie au bout de 400 000 km. Les conducteurs de e-Mehari qui vont parcourir plus de 400 000 km ne devraient pas être très nombreux.

Il y aurait en France de l'ordre de 28 666 emplacements publics de stationnement permettant de brancher un véhicule électrique. Près de 50 % des points de recharge (14 046 unités) sont installés en voirie ou sur des sites publics.

Avec 18 546 points de recharge ouverts au public, la recharge accélérée, délivrant une puissance comprise entre 14 et 22 kW, représente près de 65 % du réseau français.

2 551 points de recharge rapide (plus de 24 kW), soit 9 % du total, sont aujourd'hui disponibles. Parmi ces points de recharge rapide, 27 % (soit 2 % du total) délivrent une haute puissance, c'est-à-dire plus de 120 kW.

Assemblée à l'usine PSA Peugeot Citroën de Rennes, la e-Mehari est commercialisée au prix de 25 500 euros, soit le prix d'une Mini Cabriolet Cooper pourtant peu réputée pour la faiblesse de ses tarifs ou celui du roadster Mazda MX-5 élu voiture mondiale de l'année 2016.

Le cabriolet quatre places électrique Citroën bénéficie d'un bonus écologique à l'achat de 6 000 euros spécifique aux véhicules électriques. Déduction fait du bonus écologique à l'achat de 6 000 euros, la voiture électrique découvrable Citroën est facturée au prix de 19 500 euros.

Comptez 26 700 euros pour la version Hard Top (soit 20 700 euros, bonus écologique de 6 000 euros déduit).

La e-Mehari nécessite un abonnement mensuel de 79 euros par mois pendant 96 mois pour la location de ses batteries auprès de Bluecar. Cela représente un montant de loyers de 7 584 euros en 8 ans.

Moyennant un forfait mensuel de 15 euros, la e-Mehari peut accéder aux bornes Autolib'.

La dotation sécurité de la e-Mehari se limite à l'ESP, l'ABS et 4 airbags frontaux et latéraux avant. Cette dotation sécurité légère a valu à la e-Mehari trois étoiles, sur cinq possibles, au crash-test Euro Ncap 2017.

La dotation standard d'équipements de l'électron libre Citroën est réduite.

Proposée en un seul niveau de finition, la Citroën e-Mehari dispose en série de jantes alliage 15 pouces, d'un système audio Bluetooth Parrot avec télécommande, d'une prise USB, d'un volant réglable en hauteur et en profondeur et d'appuie-têtes réglables en hauteur et d'une banquette rabattable.

La climatisation est proposée en option (1 450 euros).

La « it car » Citroën s'est autoproclamée capable de "séduire les personnes à la recherche de différenciation, d'optimisme, attentives aux tendances et à l'environnement". Citroën escompte de l'ordre de 1 000 ventes par an en France.

Les ventes de la e-Mehari sont restées confidentielles à quelques centaines d'unités (119 unités en 2019, 228 unités en 2018, 260 exemplaires vendus en 2017 et 488 ventes unités en 2016).

Tout comme la Méhari sortie en 1968, la Citroën e-Mehari est découvrable avec un système d'occlusion latérale escamotable et de larges baies transparentes.

Les équipements de série de la Citroën e-Mehari:

4 airbags frontaux et latéraux avant
4 freins à disques
ABS
Allumage automatique des feux de croisement
Appui-tête réglables en hauteur
Banquette arrière rabattable
Bouton d'appel Citroën Assistance
Câble de charge standard
Ceintures de sécurité 3 points
Compartiment sécurisé dans le coffre
Détection de sous gonflage
Direction assistée avec fonction City
Fenêtres avant, custodes arrière et lunette arrière déposables (accessoires)
ESP
Fixations Isofix 3 points à l'arrière
Fonction d'hivernage de la batterie
Indicateurs de consommation, de recharge, de niveau de charge
Jantes alliage 15 pouces
Kit de dépannage provisoire des pneumatiques
Kit mains libres Bluetooth (nécessite un téléphone compatible)
Prise USB
Prise 12 V
Rétroviseurs extérieurs réglables manuellement
Sièges conducteur et passager réglables en hauteur et basculables
Système audio Parrot (accessoire)
Système « Easy Entry »
Toit en toile (sur finition Soft Top)
Toit rigide Noir Brillant avec lunette arrière ouvrante (sur finition Hard Top)
Verrouillage centralisé par porte-clés RFID
Volant 3 branches réglable en hauteur et en profondeur

Points forts / faibles


Design unique
Entièrement découvrable
Garnissages intérieurs imperméables
Intérieur lavable d'un coup de jet d'eau
Bonus écologique électrique


Prix élevé
Deux portes
Poids important
Performances limitées
Mauvaise insonorisation
Intérieur rustique
Equipement réduit
Dotation sécurité en retrait
3 étoiles Euro Ncap
Fonctionnalités typées autopartage
Accès peu pratique aux places arrière
Capote entièrement manuelle
Baies plastique dégradables
Intrusion aisée dans l'habitacle
Autonomie limitée
Consommation électrique permanente
Décharge intégrale de la batterie en 48 heures
Voiture électrique énergivore
Instrumentation électrique basique
Confort limité
Peu d'espaces de rangement
Ouverture du coffre peu pratique
Pas de cache bagages
Pas de roue de secours

 

Mis à jour le 22/04/2020

 

 

 

 

 
Lire les avis

 

CITROEN e-Mehari / Les concurrentes

MINI Cabriolet

Note globale : 7.0 / 10

MAZDA MX-5

Note globale : 6.9 / 10

MAZDA MX-5 RF

Note globale : 6.9 / 10

FIAT 500C

Note globale : 6.7 / 10

CITROEN e-Mehari

Note globale : 4.5 / 10

 

Découvrez nos comparatifs

Cliquez ici pour accéder aux comparatifs.

 

CITROEN e-Mehari

Accédez aux caractéristiques.

Découvrez les prix de la voiture.

 

Financement Simulez votre prêt auto
Shopping Simulez votre assurance auto
Achat Votre voiture moins chère

 

 

Cote Obtenir les cotes
Coût Estimez les coûts
Comparatif Comparez avant d'acheter
Environnement Connaître les émissions de CO²

 

Evaluation : Suzuki lance le Suzuki Splash

 

 

RSS Flux RSS  l  Qui sommes-nous  l  Lexique  l  Aide en ligne  l  Mentions légales  l  Contact  l  Annonceurs  l  Médias  l  Constructeurs  l  Ethique  l  Vie privée  l  Cookies  l  Rédacteur  l  Recrutement  l  Partenaires  l  Web agency

Copyright © LaTribuneAuto.com 2020

 

Abarth, Alfa Romeo, Alpine, Aston Martin, Audi, Bentley, Bmw, Bmwi, Bollore, Bugatti, Cadillac, Chevrolet, Chrysler, Citroen, Corvette, Cupra, Dacia, Daewoo, Daihatsu, Dodge, Ds, Ferrari, Fiat, Fisker, Ford, Honda, Hummer, Hyundai, Infiniti, Isuzu, Jaguar, Jeep, Kia, Lada, Lamborghini, Lancia, Land Rover, Lexus, Lotus, Maserati, Maybach, Mazda, Mclaren, Mercedes, Mg, Mini, Mitsubishi, Nissan, Opel, Peugeot, Pgo, Porsche, Renault, Rolls Royce, Rover, Saab, Santana, Seat, Skoda, Smart, Ssangyong, Subaru, Suzuki, Tesla, Toyota, Volkswagen, Volvo