La Tribune Auto, vous aider à choisir votre voiture
Recherche avancée
Rechercher un véhicule
Valider

RENAULT Twingo

ÉVALUATION

 

Une petite citadine haute en couleurs ultra-maniable

Impression
Zoom
7.9

 

Synthèse

Présentation

Points forts / faibles

Design

Espace

Pratique

Confort

Comportement

Sécurité

Qualité

Environnement

Prix

Revente

  8/10

  8/10

  8/10

  7/10

  8/10

  7/10

  7/10

10/10

  8/10

  8/10

 
Photo précédentePhoto suivante 8 Photos © Renault
   

 

Comportement

Une petite citadine agile et ultra-maniable


Le passage du moteur à l'arrière libère le train avant et permet d'améliorer le rayon de braquage.

Maniable, la Twingo se faufile en ville et se gare en quelques tours de volant.

La petite citadine ultra-maniable Renault présente un rayon de braquage de 4,30 mètres qui lui permet de se garer dans un mouchoir de poche.

L'architecture de la nouvelle Twingo à propulsion arrière présente une répartition des masses équilibrée : 45% sur l'avant et 55% sur l'arrière pour respectivement 70% et 30% pour un véhicule traction.

L'axe de direction positionné en amont des roues avant, associé à un boîtier d'assistance de direction monté sur la crémaillère, porte l'angle de braquage des roues à 45 degrés. Ces roues qui braquent à 45 degrés facilitent les manœuvres de stationnement dans des environnements urbains étroits.

La direction de Twingo est précise.

La version 0.9 TCe 95 est équipée d'une direction à démultiplication variable VGR (Variable Gear Ratio). Ferme autour du point zéro et plus directe en situation de braquage, elle concilie précision de guidage sur route et maniabilité en milieu urbain, avec un demi-tour de volant en moins, de butée à butée par rapport à la version SCe 65/75.

Le moteur est en position centrale arrière. Incliné à 49 degrés en amont des roues, il s'appuie sur un train arrière de type De-Dion. Cela permet de libérer le train avant de type Pseudo Mac Pherson de nombreuses contraintes architecturales.

Avec son empattement généreux et ses porte-à-faux courts, la Twingo affiche un comportement dynamique sain en toutes circonstances. La petite citadine Renault se comporte comme une traction en s'affranchissant du phénomène de survirage. Elle ne requiert aucune aptitude particulière de la part du conducteur. L'équilibre est réglé par une unique barre anti-devers de 22mm sur le train avant.

Le guidage précis du train permet une inscription nette de la voiture en courbe y compris en conduite dynamique. Le système ESP corrige la trajectoire en situation d'urgence.

Les ingénieurs Renault sont parvenus à un bon compromis entre confort et comportement avec des amortisseurs qui assurent une bonne filtration au bénéfice du confort des passagers.

La Twingo est disponible avec trois motorisations essence trois cylindres (atmosphérique 65 et 75 ch ou turbo 95 ch).

Le moteur 1.0 litre SCe 75 développe un couple maximum de 92 Nm. Cette motorisation est disponible avec une boîte de vitesses manuelle à cinq rapports.

La motorisation TCe 95 affiche un couple maximal de 135 Nm. Le TCe 95 est disponible avec une boîte de vitesses manuelle à cinq rapports ou avec une boîte automatique EDC à six rapports.

Les instruments de conduite proposés sont avares en fourniture d'informations. Seul le système R&Go permet de disposer d'un compte tours via un téléphone portable connecté.

Une aide au parking avec caméra de recul pour sécuriser les manœuvres est proposée.

Associée au système multimédia R-Link, la caméra de recul est intégrée dans le bouclier arrière. Associée au radar de recul, elle est appréciable lors des créneaux en ville. Le retour d'image se fait sur l'écran de la navigation. Le conducteur dispose d'une visualisation de la trajectoire selon l'angle de rotation du volant.

L'alerte de franchissement de ligne améliore la sécurité active. La caméra fixée sur le pare-brise derrière le rétroviseur intérieur permet de détecter les sorties de voie involontaires.

Lorsqu'une ligne est franchie sans activation des clignotants, le conducteur est alerté par un témoin sur le tableau de bord accompagné d'un signal sonore.

 

  Thème suivant

Mis à jour le 05/06/2019

8 Comportement

 

 

 

 

 

 
Lire les avis

 

RENAULT Twingo / Les concurrentes

KIA Picanto

Note globale : 8.1 / 10

VOLKSWAGEN Up 5 portes

Note globale : 7.9 / 10

SMART Forfour

Note globale : 8.0 / 10

SEAT Mii 5 portes

Note globale : 8.0 / 10

SKODA Citigo 5 portes

Note globale : 7.9 / 10

RENAULT Twingo

Note globale : 7.9 / 10

PEUGEOT 108 5 portes

Note globale : 7.7 / 10

CITROEN C1 5 portes

Note globale : 7.7 / 10

TOYOTA Aygo 5 portes

Note globale : 7.6 / 10

CITROEN C1 Airscape 5 portes

Note globale : 7.7 / 10

 

Découvrez nos comparatifs

Cliquez ici pour accéder aux comparatifs.

 

RENAULT Twingo

Accédez aux caractéristiques.

Découvrez les prix de la voiture.

 

Financement Simulez votre prêt auto
Shopping Simulez votre assurance auto
Achat Votre voiture moins chère

 

 

Cote Obtenir les cotes
Coût Estimez les coûts
Comparatif Comparez avant d'acheter
Environnement Connaître les émissions de CO²

 

Evaluation : Découvrez l'Alfa Brera

 

 

RSS Flux RSS  l  Qui sommes-nous  l  Lexique  l  Aide en ligne  l  Mentions légales  l  Contact  l  Annonceurs  l  Médias  l  Constructeurs  l  Ethique  l  Vie privée  l  Cookies  l  Rédacteur  l  Recrutement  l  Partenaires  l  Web agency

Copyright © LaTribuneAuto.com 2019

 

Abarth, Alfa Romeo, Alpine, Aston Martin, Audi, Bentley, Bmw, Bmwi, Bollore, Bugatti, Cadillac, Chevrolet, Chrysler, Citroen, Corvette, Cupra, Dacia, Daewoo, Daihatsu, Dodge, Ds, Ferrari, Fiat, Fisker, Ford, Honda, Hummer, Hyundai, Infiniti, Isuzu, Jaguar, Jeep, Kia, Lada, Lamborghini, Lancia, Land Rover, Lexus, Lotus, Maserati, Maybach, Mazda, Mclaren, Mercedes, Mg, Mini, Mitsubishi, Nissan, Opel, Peugeot, Pgo, Porsche, Renault, Rolls Royce, Rover, Saab, Santana, Seat, Skoda, Smart, Ssangyong, Subaru, Suzuki, Tesla, Toyota, Volkswagen, Volvo