La Tribune Auto, vous aider à choisir votre voiture

Restez connecté sur l’actualité automobile

 

Le break Audi RS 4 Avant V6 bi-turbo délivre 450 ch et 600 Nm de couple

Impression Télécharger article Augmentez la taille du texte Diminuez la taille du texte
Le break Audi RS 4 Avant V6 bi-turbo délivre 450 ch et 600 Nm de couple
Zoom
Photo précédentePhoto suivante 20 Photos © Audi
Le break sportif Audi RS 4 Avant bénéficie d'un léger restylage.

Le design de la face avant a été repensé. La RS 4 Avant est sensiblement différente de l'A4 Avant.

La calandre Singleframe sans cadre est plus large et plus plate par rapport au modèle de base.

À l'instar de la RS 6 Avant, la RS 4 Avant affiche une structure alvéolée en trois dimensions en noir brillant.

Avec leur lunette foncée, les phares Matrix LED optionnels distinguent l'Audi RS 4 Avant du reste de la famille A4.

Les passages de roues, surmontées de blisters quattro, sont 30 millimètres plus larges à l'avant et à l'arrière par rapport à l'Audi A4 Avant.

Des éléments de design en noir brillant, placés juste à côté des phares, amplifient l'effet de largeur de la RS 4 Avant.

Les packs de design noir brillant, aluminium mat et carbone incluent des ajouts spécifiques aux appliques de bas de caisse, aux boîtiers des rétroviseurs extérieurs et aux pare-chocs avant et arrière.

Les barres de toit sont déclinées en aluminium mat.

Le spoiler RS et le diffuseur ainsi que les pots chromés du système d'échappement RS apportent une touche de finition spécifique au véhicule RS.

Le système d'échappement RS sport en option, avec contours de sorties d'échappement noirs, crée une expérience sonore sportive. Le conducteur peut opter pour un son sportif ou feutré grâce au système de sélection du mode de conduite Audi drive select.

Le moteur V6 2.9 TFSI bi-turbo produit une puissance de 450 ch et développe un couple de 600 Nm entre 1 900 et 5 000 tr/min.

L'Audi RS 4 Avant est capable de passer de 0 à 100 km/h en 4,1 secondes.

La vitesse maximale, contrôlée électroniquement, atteint 250 km/h (280 km/h avec le pack dynamique RS en option).

Chacun des deux turbocompresseurs du 2.9 TFSI est monté sur une rangée de cylindres et génère jusqu'à 1,5 bar de pression de charge. Les turbocompresseurs sont installés dans le V intérieur à 90 degrés des rangées de cylindres, de sorte que l'échappement des culasses se trouve à l'intérieur, tandis que l'admission se trouve à l'extérieur du moteur. Cette configuration crée une structure compacte et raccourcit les voies d'échappement de gaz avec des pertes de débit réduites.

Selon le cycle WLTP, le V6 consomme 9,2 litres aux 100 kilomètres, soit 208 grammes de CO2 par kilomètre.

La boite tiptronic à 8 rapports transfère la puissance du 2.9 TFSI au système de transmission intégrale permanente quattro.

En conduite normale, le système délivre plus de puissance sur l'essieu arrière. Son différentiel central purement mécanique envoie 60% du couple sur l'essieu arrière et 40% sur l'essieu avant.

En cas de glissement indésirable sur un essieu, la majorité de la puissance est automatiquement et rapidement reportée sur l'autre (jusqu'à 70% à l'avant et 85% à l'arrière).

Grâce à des valeurs de verrouillage élevées, le véhicule bénéficie d'une distribution de couple bien définie et d'une interaction précise avec les systèmes de contrôle du correcteur électronique de trajectoire (ESC) et de contrôle du couple au volant.

Le contrôle du couple au volant est actif sur toutes les surfaces.

En cas de conduite sportive, il freine très légèrement les roues à l'intérieur du virage via le correcteur électronique de trajectoire (ESC), augmentant le couple au niveau des roues à l'extérieur du virage, dont la charge est supérieure. La différence de couple pousse la voiture dans le virage, ce qui lui permet de suivre précisément l'angle de braquage. Le résultat est une conduite neutre, agile et précise.

Le différentiel sportif quattro avec réglage RS spécifique en option assure une réponse plus dynamique lors des accélérations dans les virages. Il répartit le couple entre les roues arrière de façon active et ciblée, améliorant ainsi la traction, la stabilité et la dynamique. Lorsque le conducteur tourne ou accélère dans un virage, le couple est principalement dirigé vers la roue arrière située à l'extérieur de la courbe : la voiture est pressée dans la courbe, éliminant tout risque de sous-virage. Si le véhicule survire, le différentiel sport le stabilise en transférant le couple vers la roue de l'intérieur de la courbe.

Le concept d'essieux de la suspension avec cinq bras à l'avant et à l'arrière permet une absorption optimisée des forces longitudinales et latérales.

Avec la suspension RS sport standard, l'Audi RS 4 Avant est sept millimètres plus basse que le modèle de base S4 doté de la suspension sport.

La suspension RS sport plus avec système d'amortissement dynamique Dynamic Ride Control (DRC) est proposée en option. Le système de stabilisation intégrée en cas de roulis et de tangage consiste en un système d'amortissement qui contrecarre les mouvements de la carrosserie sans délai et sans avoir recours à l'électronique. Dans les virages, l'amortissement est altéré de façon à ce que les mouvements de la voiture le long de l'axe longitudinal (roulis) et de l'axe transversal (tangage) soient réduits. Les amortisseurs sont reliés en diagonale à une soupape centrale via deux conduits d'huile distincts. Les soupapes assurent un ajustement du volume de compensation selon les besoins par le biais de pistons à gaz à l'intérieur. Lorsque le véhicule aborde ou prend un virage, de l'huile circule entre les amortisseurs diagonalement opposés via la valve centrale, créant une force d'amortissement supplémentaire. Si un côté est amorti, les caractéristiques d'amortissement sont modifiées de façon à presque éliminer les mouvements de roulis et de tangage.

Le conducteur peut agir sur l'amortissement à trois niveaux et personnaliser son expérience de conduite avec le système de sélection du mode de conduite Audi drive select.

La suspension RS sport avec système d'amortissement dynamique (DRC) garantit un roulement confortable en mode « confort ».

En mode « dynamique », elle offre une précision élevée, y compris dans le cas de virages pris à grande vitesse.

Une direction dynamique propre à la RS est disponible comme alternative à la direction assistée électromécanique standard. La direction dynamique fait varier le rapport de démultiplication de jusqu'à 100 % en fonction de la vitesse de conduite, de l'angle de braquage et du mode de conduite choisi avec l'Audi drive select.

À une faible vitesse, la direction dynamique fonctionne de façon très directe. Il suffit de deux tours complets de volant pour aller d'une butée à une autre. Le niveau d'assistance électrique est également élevé.

Sur les routes de campagne, le caractère direct de la réponse et l'assistance électrique sont progressivement réduits.

À haute vitesse sur l'autoroute, le rapport de transmission indirecte et le faible niveau d'assistance électrique lissent les mouvements de volant saccadés et contribuent à la stabilité directionnelle.

La direction dynamique fonctionne en collaboration avec le programme de correction électronique de trajectoire (ESC) pour une tenue de route sportive et sûre. Le cas échéant, elle contre-braque légèrement. Les petites corrections, dont la plupart sont imperceptibles, réduisent le sous-virage et le survirage dus à la modification de la charge dans la grande majorité des cas. Lors du freinage sur des surfaces routières aux coefficients de friction différents, le système stabilise les corrections de trajectoire.

Le conducteur peut créer sa propre expérience de conduite en utilisant le système de sélection du mode de conduite Audi drive select. Cinq profils sont disponibles : confort, auto, dynamique et les modes personnalisables RS1 et RS2. Le système de sélection du mode de conduite Audi drive select permet de régler la gestion du moteur et de la transmission, la direction, la suspension, la direction dynamique, le différentiel sport quattro, le son du moteur et les caractéristiques de la climatisation automatique. Le mode RS2 personnalisable permet d'actionner le correcteur électronique de trajectoire (ESC) sur simple pression d'un bouton.

L'Audi RS 4 Avant est équipée de roues 265/35 en aluminium forgé de 19 pouces.

Les freins en acier sont dotés de disques composites perforés. Ces freins présentent un diamètre de 375 millimètres à l'avant et de 330 millimètres à l'arrière. Les étriers de freins à six pistons ornés du logo RS sont peints en noir (en rouge en option).

L'essieu avant peut être équipé, en option, de freins en céramique RS résistants à l'usure.

Les étriers sont disponibles en rouge, gris ou bleu avec un disque perforé de 400 millimètres.

L'Audi RS 4 Avant affiche un intérieur noir.

Des lumières LED soulignent les contours des portes ainsi que la console centrale et le pack éclairage d'ambiance propose jusqu'à 30 couleurs différentes.

Le volant, le levier de vitesse et les protège-genoux sont recouverts d'Alcantara avec des coutures rouges contrastantes.

L'écran MMI touch de 10,1 pouces est le centre de commandes du système d'exploitation. Il est situé au centre du tableau de bord et légèrement incliné vers le conducteur. L'écran MMI touch fournit un retour haptique. Le conducteur peut utiliser l'écran RS pour afficher différents éléments : températures, forces centrifuges en  « g » et informations relatives à la pression et à la température des pneus.

Dans le virtual cockpit, des affichages RS spécifiques fournissent des informations sur la pression des pneus, le couple, la puissance, la température de l'huile moteur, le temps par tour, les mesures d'accélération et les forces centrifuges en « g ».

L'affichage lumineux de changement de vitesse rappelle au conducteur de changer de vitesse lorsque le régime maximal est atteint.

Le conducteur peut activer les deux modes RS1 et RS2 dans Audi drive select directement via un bouton « RS Mode » sur le volant plat multifonctions en cuir RS sport.

Une pression sur ce bouton ouvre automatiquement les écrans spécifiques aux modèles RS dans le cockpit virtuel d'Audi.

Eric Houguet, 07/10/2019
   
 

Salons

 

• Le SUV Ford Mustang Mach-E entre dans l'ère électrique

• McLaren Elva: un roadster décapotable biplace à moteur V8 de 815 ch

• La Skoda Octavia Combi de quatrième génération fait un grand pas en avant

• Ferrari Roma : un coupé 2 plus à moteur V8 turbo central avant de 620 ch

• La quatrième génération de la Skoda Octavia affiche un design extérieur plus émotif

• Toyota Ultra-compact BEV: un véhicule électrique pour les courtes distances

• La Honda Jazz Crosstar hybride reprend des attributs de crossover

• La Volkswagen Golf de huitième génération est digitale et connectée

• La Honda Jazz de nouvelle génération embarque une motorisation hybride

• Le Mazda MX-30 électrique revendique une excellente dynamique de conduite

• Le coupé quatre portes BMW Série 2 Gran Coupé affiche des lignes sportives

• La Toyota Yaris revendique le titre de "citadine la plus sûre au monde"

• Le SUV coupé Volkswagen Atlas Cross Sport est destiné au marché nord-américain

• La BMW X6 M Competition embarque un V8 4.4 litres débitant 625 ch

• La BMW X5 M Competition embarque un V8 de 4,4 litres de 625 ch

• Le break Audi RS 4 Avant V6 bi-turbo délivre 450 ch et 600 Nm de couple

• Suzuki S-Presso: un mini-SUV de poche long de 3 565 mm

• Le Toyota C-HR restylé propose deux motorisations hybrides

• Le SUV électrique MG ZS EV se branche sur le continent européen

• L'Audi RS Q3 Sportback embarque un 2.5 TFSI de 400 ch et 480 Nm de couple

• L'Audi RS Q3 embarque un moteur 2.5 TFSI cinq cylindres de 400 ch

• Le Mercedes GLE Coupé affiche des proportions musclées

• La 68ème édition du salon de l'automobile de Francfort ouvre ses portes

• La Volkswagen ID.3 électrique se caractérise par l'absence totale d'émissions locales

• L'Audi RS 7 Sportback embarque un V8 bi-turbo 4.0 TFSI débitant 600 ch

• Le Land Rover Defender reprend la piste

• Ferrari F8 Spider: une décapotable à moteur central arrière V8 de 720 ch

• Ferrari 812 GTS : un spider à moteur V12 de 800 ch

• La Bugatti Chiron Super Sport 300 plus célèbre le record de vitesse de 300 miles

• La smart EQ forfour arbore une forme dynamique en A ouvert vers le bas

• L’Audi A5 Sportback adopte un look sportif plus marqué

• La smart EQ fortwo cabrio affiche une grille de calandre redessinée

• L’Audi A5 Cabriolet affiche un look sportif plus marqué

• La smart EQ fortwo affiche une grille de calandre redessinée

• L’Audi A5 Coupé présente un look sportif plus marqué

• La supercar Lamborghini Sian V12 hybride débite une puissance cumulée de 819 ch

• La Honda e électrique à roues arrière motrices affiche une ligne épurée

• Le Porsche Taycan projette la tradition sportive Porsche dans l’électromobilité

• La Hyundai i10 de nouvelle génération affiche une allure plus dynamique

• Le crossover urbain Nissan Juke adopte un design athlétique

• L'éditon Bugatti Centodieci réinterprète de façon exclusive la supersportive EB110

• Le crossover compact Volkswagen T-Roc se décline en version décapotable

• Le Pagani Huayra Roadster BC embarque un V12 de plus de 800 ch

• Audi A1 citycarver: une citadine au look robuste et tout-terrain

• Audi Q3 Sportback: un coupé SUV compact au design expressif

• La Toyota Prius Hybride Rechargeable s'offre de très légères retouches

• La Chevrolet Corvette Stingray Cabriolet adopte une configuration à moteur central

• Le Skoda Kodiaq s'offre de très légères évolutions visuelles et technologiques

• La Chevrolet Corvette Stingray adopte une configuration à moteur central

• Le Skoda Karoq reçoit de très légères évolutions visuelles et technologiques

• Lotus Evija: une hypercar électrique de 2 000 ch


Voir tous les reportages

Voir les autres thèmes
 
 
Forums Participez aux forums
Avis Accédez aux avis
Newsletter Abonnez-vous à la newsletter
Shopping Contactez nos partenaires
Lexique automobile Consultez le lexique automobile
Annonces automobiles Déposez gratuitement votre annonce

 

Rechercher sur LaTribuneAuto.com

 

VOTRE VOITURE NEUVE JUSQU'À -41%

Achetez votre voiture avec une remise jusqu'à -41%.

 

SONDAGEVoir les résultats du sondage

Êtes-vous favorable à l'interdiction de circulation des véhicules diesel de plus de 18 ans et essence de plus de 21 ans (vignette Crit’Air 5) dans les grandes villes ?

Oui

Non

Nsp

 

 

Reportage : Suivez l'actualité du véhicule zéro émission

 

 

 

 

RSS Flux RSS  l  Qui sommes-nous  l  Lexique  l  Aide en ligne  l  Mentions légales  l  Contact  l  Annonceurs  l  Médias  l  Constructeurs  l  Ethique  l  Vie privée  l  Cookies  l  Rédacteur  l  Recrutement  l  Partenaires  l  Web agency

Copyright © LaTribuneAuto.com 2019

 

Abarth, Alfa Romeo, Alpine, Aston Martin, Audi, Bentley, Bmw, Bmwi, Bollore, Bugatti, Cadillac, Chevrolet, Chrysler, Citroen, Corvette, Cupra, Dacia, Daewoo, Daihatsu, Dodge, Ds, Ferrari, Fiat, Fisker, Ford, Honda, Hummer, Hyundai, Infiniti, Isuzu, Jaguar, Jeep, Kia, Lada, Lamborghini, Lancia, Land Rover, Lexus, Lotus, Maserati, Maybach, Mazda, Mclaren, Mercedes, Mg, Mini, Mitsubishi, Nissan, Opel, Peugeot, Pgo, Porsche, Renault, Rolls Royce, Rover, Saab, Santana, Seat, Skoda, Smart, Ssangyong, Subaru, Suzuki, Tesla, Toyota, Volkswagen, Volvo