La Tribune Auto, vous aider à choisir votre voiture

Restez connecté sur l’actualité automobile

 

L'impression 3D de pièces automobiles permet de gagner du temps

Impression Télécharger article Augmentez la taille du texte Diminuez la taille du texte
L'impression 3D de pièces automobiles permet de gagner du temps
Zoom
Photo précédentePhoto suivante 12 Photos © Seat
L'impression 3D permet une fabrication sans moule, sans limite de conception et 10 fois plus rapide.

Les applications de l'impression 3D sont infinies. L'industrie automobile a été parmi les premières industries à adopter cette technologie. Cette dernière permet de gagner du temps et d'augmenter la flexibilité dans toutes les phases de développement et de production d'un véhicule.

Ni moules ni délais d'attente. Outre la polyvalence des design, le principal avantage de l'utilisation de la technologie 3D dans l'industrie automobile est la rapidité de fabrication des pièces automobiles.

Dans un processus de production automobile normal, fabriquer un rétroviseur requiert de fabriquer un moule. Cette étape peut prendre des semaines. Il s'agit d'un modèle unique. La moindre modification, aussi minime soit-elle, impose de fabriquer un nouveau moule.

Avec l'impression en 3D, la phase préliminaire de fabrication d'un moule n'a plus lieu d'être.

Les techniciens reçoivent un dessin sous forme de fichier qu'ils envoient pour impression comme s'il s'agissait d'un simple document. 15 heures suffisent pour que la pièce soit prête.

« Avec les technologies traditionnelles, il faudrait des semaines pour concevoir une pièce tandis qu'avec l'impression 3D, elle est prête du jour au lendemain. Cela nous permet de réaliser plusieurs versions dans la même semaine. Celles-ci peuvent être testées et modifiées à nouveau pour les améliorer » explique Norbert Martín, Responsable du 3D Printing LAB de Seat.

Le laboratoire 3D de Seat imprime des pièces tridimensionnelles utilisées pour toutes les phases du développement et de la production d'un véhicule. Des outils sur mesure et des rétroviseurs quittent le laboratoire où sont fabriqués en 15 heures, des éléments qui prendraient des semaines à produire avec le système de production normal.

L'imagination pour seule limite. « Si vous pouvez l'imaginer, nous pouvons le faire ». Telle est la devise du laboratoire d'impression 3D de Seat. Dans ce cadre, 9 imprimantes travaillent pour tous les départements de Seat, qu'il s'agisse du design, de la production et de la logistique, en réalisant toutes sortes d'éléments. « Nous pouvons appliquer des géométries à l'infini. C'est un avantage incroyable qui nous permet de réaliser tout type de design de haute précision pour tous les domaines de l'usine, aussi compliqué que cela puisse paraître. Et tout cela dans des délais impossibles à tenir avec le processus normal », explique Norbert Martín.

80 % des pièces imprimées au laboratoire d'impression 3D de Seat sont des prototypes destinés au développement de véhicules. Mais le 3D Printing LAB fabrique aussi des outils et des dispositifs sur mesure pour la chaîne de montage, des logos personnalisés pour les show cars et les véhicules exposés dans les salons automobiles. « Grâce à cette technologie, nous contribuons au développement du produit mais aussi à la fabrication et à l'assemblage. En effet, nous fournissons des outils sur mesure, légers et prêts à être utilisés par les opérateurs sur la ligne d'assemblage » assure Norbert Martín.

Du nylon à la fibre de carbone. Il existe plusieurs types d'imprimantes de fabrication: la fusion multijet, le frittage, le laser, la fusion de filaments et le séchage à la lumière UV. En fonction de ce qui doit être imprimé, il est plus approprié d'utiliser l'une ou l'autre de ces technologies car chaque imprimante fabrique les pièces en utilisant un matériau spécifique.

En plus d'une forme précise, il est possible d'obtenir un poids spécifique ou de faire en sorte que le matériau puisse résister à des températures allant jusqu'à 100°. « Nous utilisons par exemple la technologie d'impression de filaments continus (CFF) pour créer des outils. Ici, nous utilisons non seulement du plastique, mais aussi de la fibre de carbone pour le renforcer et fournir un outil beaucoup plus léger et plus solide qui peut résister à de nombreuses utilisations » selon le responsable du 3D Printing LAB de Seat.

Les grandes étapes de l'impression 3D:

1980 : premier brevet
1999 : transplantation du premier implant médical imprimé
2008 : création de la première prothèse de jambe
2009 : la bio-impression permet d'imprimer le premier vaisseau sanguin
2011 : premier vol d'un drone imprimé en 3D
2011 : les bijoux en or et en argent sterling sont imprimés
2012 : première implant d'une prothèse de mâchoire imprimée
2019 : bio-impression d'un cœur humain

 

> La vidéo de l'impression 3D de pièces automobiles sur la chaîne YouTube/LaTribuneAuto


Eric Houguet, 08/08/2020
   
 

Constructeurs

 

• La plateforme Renault-Nissan CMF-EV embarque des batteries de grandes capacités

• Peugeot serait la marque automobile ayant la meilleure image en France

• La nouvelle marque Ioniq de Hyundai se dédie aux véhicules électriques

• L'impression 3D de pièces automobiles permet de gagner du temps

• La plateforme eVMP PSA servira aux véhicules électriques des segments C et D

• Kia et Dodge premiers dans l’étude américaine sur la qualité initiale de J.D. Power

• Des véhicules guidés automatisés transportent des pièces en dehors des ateliers

• PSA est le premier déposant français de brevets à l'INPI en 2019

• Honda propose gratuitement une garantie moteur jusqu’ à 10 ans

• L'usine Jaguar Land Rover de Solihull redémarre

• Les peintures sont testées à l'aide d'excréments d'oiseaux artificiels

• Bentley reprend progressivement la production sur le site de Crewe

• Ferrari redémarre progressivement la production

• Aston Martin Lagonda redémarre progressivement la production à St Athan

• Porsche relance sa production automobile

• Bugatti relance la production à Molsheim sous des conditions strictes

• Les usines du Groupe PSA redémarrent progressivement selon l'activité commerciale

• Chaque carrosserie Seat passe 6 heures dans l'atelier de peinture de Martorell

• Ford redémarre ses usines en Europe avec des mesures de protection des salariés

• Skoda rouvre toutes ses usines en République Tchèque

• La production à l'usine Fiat Chrysler de Sevel redémarre

• L'usine Volkswagen de Wolfsburg redémarre la production

• L'usine Volkswagen de Zwickau reprend la production de véhicules électriques

• Un concept-car Peugeot s'inscrit dans une réelle stratégie de marque

• Seat redémarre la production dans son usine de Martorell

• La Cupra Leon fait face à des vents allant jusqu'à 300 km/h en soufflerie

• Volvo rouvre son site de production de Torslanda

• Le site de Toyota à Valenciennes prépare le redémarrage progressif de ses activités

• La production reprend progressivement dans les usines Volkswagen

• Renault stoppe son aventure sur le marché Chinois du véhicule particulier thermique

• Michelin produit des masques chirurgicaux dans dix de ses usines en Europe

• Les ingénieurs Mercedes-AMG HPP développent des systèmes de respiration vitaux

• Lamborghini produit des masques chirurgicaux et des écrans de protection

• Volkswagen produit des masques de protection en utilisant l'impression 3D

• Ford s'associe à 3M et GE Healthcare pour produire des respirateurs et de masques

• General Motors produit des masques destinés au personnel en première ligne

• PSA va assurer le pré-assemblage du bloc mécanique des respirateurs Air Liquide

• Seat fabrique des respirateurs automatisés à l’aide de moteurs d'essuie-glaces

• La fabrication des 2 300 voitures Seat jour à Martorell nécessite 16 millions de pièces

• Le supercalculateur MareNostrum 4 améliore l'aérodynamisme des voitures Seat

• La marque Lexus enregistre des ventes mondiales de 765 330 véhicules en 2019

• Toyota réalise des ventes mondiales de 10 742 122 véhicules en 2019

• La marque Alpine a réalisé 4 835 ventes dans le monde en 2019

• Renault Samsung enregistre 79 081 ventes de véhicules particuliers en 2019

• Lada enregistre 400 256 ventes de véhicules particuliers dans le monde en 2019

• Dacia enregistre 690 525 ventes de véhicules particuliers dans le monde en 2019

• Renault réalise des ventes mondiales de 1 944 934 véhicules particuliers en 2019

• Les ventes mondiales de la marque DS Automobiles atteignent 62 512 unités en 2019

• Les ventes mondiales Citroën 2019 baissent à 992 825 véhicules

• Opel a vendu 977 130 véhicules dans le monde en 2019

• Les ventes mondiales Peugeot en baisse à 1 456 463 unités en 2019


Voir tous les reportages

Voir les autres thèmes
 
 
Forums Participez aux forums
Avis Accédez aux avis
Newsletter Abonnez-vous à la newsletter
Shopping Contactez nos partenaires
Lexique automobile Consultez le lexique automobile
Annonces automobiles Déposez gratuitement votre annonce

 

Rechercher sur LaTribuneAuto.com

 

VOTRE VOITURE NEUVE JUSQU'À -41%

Achetez votre voiture avec une remise jusqu'à -41%.

 

 

Reportage : Retrouvez chaque nouveauté automobile

 

 

 

 

RSS Flux RSS  l  Qui sommes-nous  l  Lexique  l  Aide en ligne  l  Mentions légales  l  Contact  l  Annonceurs  l  Médias  l  Constructeurs  l  Ethique  l  Vie privée  l  Cookies  l  Rédacteur  l  Recrutement  l  Partenaires  l  Web agency

Copyright © LaTribuneAuto.com 2020

 

Abarth, Alfa Romeo, Alpine, Aston Martin, Audi, Bentley, Bmw, Bmwi, Bollore, Bugatti, Cadillac, Chevrolet, Chrysler, Citroen, Corvette, Cupra, Dacia, Daewoo, Daihatsu, Dodge, Ds, Ferrari, Fiat, Fisker, Ford, Honda, Hummer, Hyundai, Infiniti, Isuzu, Jaguar, Jeep, Kia, Lada, Lamborghini, Lancia, Land Rover, Lexus, Lotus, Maserati, Maybach, Mazda, Mclaren, Mercedes, Mg, Mini, Mitsubishi, Nissan, Opel, Peugeot, Pgo, Porsche, Renault, Rolls Royce, Rover, Saab, Santana, Seat, Skoda, Smart, Ssangyong, Subaru, Suzuki, Tesla, Toyota, Volkswagen, Volvo