La Tribune Auto, vous aider à choisir votre voiture

Restez connecté sur l’actualité automobile

 

Les cinq niveaux de la conduite automobile automatisée

Impression Télécharger article Augmentez la taille du texte Diminuez la taille du texte
Si la conduite automatisée est déjà bien établie dans le secteur du transport ferroviaire et de l'aviation, elle n'en est encore qu'à son tout début dans le transport automobile.

Malgré le rythme des annonces des différents intervenants et les fonctions techniques d'assistance à la conduite déjà développées, la question de la faisabilité de la conduite automobile automatisée reste ouverte, tant au niveau technique qu'économique.

Son acceptation sociale reste également à démontrer dans les faits et dans la durée. La conduite automatisée devra démontrer qu'elle apporte un réel plus à l'automobiliste, qu'elle reste économiquement abordable pour l'automobiliste et le contribuable et qu'elle est totalement sûre, et ce pour tous les usagers de la route.

Par ailleurs, les motivations contraires et les contraintes budgétaires (publiques et privés) des différents acteurs impliqués (constructeurs automobiles, équipementiers, pouvoirs publics, assureurs, entreprises de services, sociétés d'autoroutes.....) pourraient ralentir son déploiement.

Pour piloter le déploiement technique de la conduite automobile automatisée, une échelle à cinq niveaux a été mise au point dans le domaine de l'ingénierie automobile mondiale.

Cette échelle à cinq niveaux visant à définir la conduite automatisée a été élaborée par l'agence de normalisation américaine SAE International.

À quoi correspond cette échelle à cinq niveaux?

Elle couvre les différentes phases de la conduite automatisée, de l'assistance à la conduite à l'automatisation complète de la conduite.

Niveau 1 : Assistance à la conduite

Le système est capable de prendre en charge soit la surveillance longitudinale, soit la surveillance latérale du véhicule. Il aide le conducteur, qui reste néanmoins responsable et doit être prêt à reprendre le contrôle immédiatement, le cas échéant.

Le régulateur de vitesse Adaptive Cruise Control (ACC) d'Audi est un exemple de système de niveau 1.

Niveau 2 : Automatisation partielle

Dans certaines situations, le conducteur peut déléguer au système la surveillance longitudinale et latérale du véhicule de façon permanente, mais il doit garder un œil sur le système à tout moment et reprendre le contrôle lorsque cela est nécessaire. Le conducteur conserve la responsabilité de la conduite.

L'assistant embouteillages d'Audi est un exemple de système de niveau 2. Il prend en charge le freinage et l'accélération de la voiture en conditions de circulation lente jusqu'à 65 km/h, ainsi que la direction sur les meilleures routes.

Niveau 3 : Automatisation conditionnelle

Le conducteur n'a pas besoin de surveiller en permanence les abords du véhicule et peut se lancer dans d'autres activités proposées par l'équipement embarqué. Le système reconnaît de façon autonome ses propres limites dans la circulation, c'est-à-dire le moment où les conditions de circulation ne sont plus compatibles avec l'éventail de ses fonctions. Dans ces cas-là, le véhicule invite le conducteur à reprendre la conduite au moyen d'une alerte envoyée plusieurs secondes à l'avance.

Le traffic jam pilot de la nouvelle Audi A8 répond à ces critères de niveau 3.

Niveau 4 : Forte automatisation

Les systèmes de niveau 4 n'exigent aucune assistance de la part du conducteur, mais leurs fonctions sont limitées à une zone spécifique, par exemple une autoroute ou un parc de stationnement. Dans ces situations, le conducteur peut entièrement transférer la conduite au système. Le conducteur n'est obligé de reprendre la conduite que lorsque le véhicule quitte cette zone conçue pour la conduite hautement automatisée. Si le conducteur ne réagit pas, le système adopte une position de sécurité en s'arrêtant sur la bande d'arrêt d'urgence.

Les taxis robot dans les centres-villes sont un exemple de ce système. Ils prennent en charge l'intégralité de la conduite sur une plage de vitesse restreinte et un trajet limité.

Niveau 5 : Automatisation complète

Le véhicule assume entièrement les contrôles latéraux et longitudinaux. Les systèmes de niveau 5 n'ont jamais besoin de l'aide du conducteur. Les éléments de contrôle comme le volant ou les pédales ne sont plus nécessaires.

Un taxi robot au champs d'action illimité pourrait constituer un exemple de ce système de Niveau 5.

Dans le domaine de la conduite pilotée et de la conduite automatisée conditionnelle, les développeurs s'efforcent de rapidement étendre le champ d'application des niveaux 3 et 4. L'objectif étant d'offrir aux conducteurs autant de temps et de liberté que possible.

Le niveau 5 semble à ce stade nettement plus lointain et encore incertain en matière de faisabilité.

Eric Houguet, 06/11/2017
   
 

Technologie

 

• Les fonctions d'assistance à la conduite ne sont pertinentes que dans certaines conditions

• La carte SIM permanente connecte le Volkswagen Touareg au World Wide Web

• La C-V2X permet une communication directe entre véhicules et infrastructures routières

• L'affichage tête-haute de la Ford Focus est compatible avec les verres polarisés

• Les suspensions actives de la Ford Focus détectent les nids-de-poule

• L’affichage tête haute projette les informations dans le champ de vision du conducteur

• Des voitures intelligentes et connectées en test sur des routes britanniques

• Le Traffic Jam Assist de la Kia Ceed facilite la conduite dans les embouteillages

• Le Traffic Jam Assist du Volkswagen Touareg assure les arrêts et les redémarrages

• Le prototype électrique Volkswagen I.D. R Pikes Peak pèse moins de 1 100 kg pilote compris

• Un système 5D pour une conduite autonome en tout-terrain

• Une suspension pneumatique à compensateur électromécanique actif de roulis

• Les quatre roues directrices réduisent le rayon de braquage du Volkswagen Touareg

• La caméra thermique du Touareg détecte les personnes et les animaux de grande taille

• ABS: un système de freinage antiblocage de roues

• La Bugatti Chiron réalise une assistance par télédiagnostic en temps réel

• Une détection de places de parking libres basée sur les capteurs de stationnement

• Le Rear Traffic Alert surveille la zone environnante arrière et les côtés du véhicule

• L’Area View détecte rapidement les obstacles potentiels

• Le Park Assist 3.0 Volkswagen a besoin de 80 cm d’espace supplémentaire pour se garer

• La Ford Mondeo autonome en tests urbains dans les rues de Miami

• Le robot-taxi Easy Ride en phase de tests sur un parcours défini

• Le DS Park Pilot se gare sans un geste

• La DS Active Scan Suspension détecte et anticipe les imperfections de la route

• Le DS Connected Pilot pilote la vitesse et la trajectoire pour le conducteur

• Le DS Driver Attention Monitoring identifie toute baisse de vigilance

• Le véhicule autonome Hyundai réalise un trajet de 190 kilomètres sur autoroute

• Les DS Active Led Vision s’adaptent aux conditions de la route et à la vitesse

• La fonction DS Night Vision permet de voir dans la nuit

• La technologie C-V2X permettant aux véhicules connectés d’interagir testée au Japon

• Un étrier de frein en titane Bugatti tout droit sorti d'une imprimante 3D

• Les yeux, les oreilles et le cerveau de la voiture autonome

• Le concept d'interaction 2020 de ZF rend la conduite plus simple

• Le véhicule autonome de démonstration ZF est pourvu d'intelligence artificielle

• Le stationnement autonome « Park by Memory » mémorise les stationnements

• La technologie Brain-to-Vehicle interprète les signaux du cerveau du conducteur

• Une structure alvéolaire capable de supporter jusqu'à 300 kg

• Le voiturier autonome pourvu d’intelligence artificielle ZF assure le stationnement autonome

• Le véhicule autonome expérimental Toyota embarque de multiples détecteurs

• La suite Here Safety Services agrège en temps réel les données des capteurs de véhicules

• Un volant intégrant des fonctionnalités de conduite autonome de niveau 3 et plus

• Le prototype Renault Symbioz dispose de la conduite autonome de niveau 4

• L'éclairage intérieur moteur de tendances dans l’univers automobile

• Un mode "Silencieux" pour masquer le rugissement du moteur V8 de la Ford Mustang

• Navya Autonom Cab: un robot-taxi électrique autonome

• Les cinq niveaux de la conduite automobile automatisée

• Une carte utilisant des signaux radar est indispensable pour la conduite automatisée

• Le smartphone se transforme en clé de voiture

• L'essieu électrique offre un gain d’autonomie aux voitures électriques

• Le prototype Infiniti Q50 sport à technologie Nissan ProPilot roule de façon autonome

• Des mises à jour de voitures « over the air » aussi faciles que sur un smartphone


Voir tous les reportages

Voir les autres thèmes
 
 
Forums Participez aux forums
Avis Accédez aux avis
Newsletter Abonnez-vous à la newsletter
Shopping Contactez nos partenaires
Lexique automobile Consultez le lexique automobile
Annonces automobiles Déposez gratuitement votre annonce

 

Rechercher sur LaTribuneAuto.com

 

VOTRE VOITURE NEUVE JUSQU'À -41%

Achetez votre voiture avec une remise jusqu'à -41%.

 

 

Reportage : Découvrez le protype Opel Monza

 

 

 

 

RSS Flux RSS  l  Qui sommes-nous  l  Lexique  l  Aide en ligne  l  Mentions légales  l  Contact  l  Annonceurs  l  Médias  l  Constructeurs  l  Ethique  l  Vie privée  l  Cookies  l  Rédacteur  l  Recrutement  l  Partenaires  l  Web agency

Copyright © LaTribuneAuto.com 2018

 

Abarth, Alfa Romeo, Alpine, Aston Martin, Audi, Bentley, Bmw, Bmwi, Bollore, Bugatti, Cadillac, Chevrolet, Chrysler, Citroen, Corvette, Dacia, Daewoo, Daihatsu, Dodge, Ds, Ferrari, Fiat, Fisker, Ford, Honda, Hummer, Hyundai, Infiniti, Isuzu, Jaguar, Jeep, Kia, Lada, Lamborghini, Lancia, Land Rover, Lexus, Lotus, Maserati, Maybach, Mazda, Mclaren, Mercedes, Mg, Mini, Mitsubishi, Nissan, Opel, Peugeot, Pgo, Porsche, Renault, Rolls Royce, Rover, Saab, Santana, Seat, Skoda, Smart, Ssangyong, Subaru, Suzuki, Tesla, Toyota, Volkswagen, Volvo