La Tribune Auto, vous aider à choisir votre voiture

Restez connecté sur l’actualité automobile

 

Le véhicule électrique permet une amélioration de la qualité de l’air en ville

Impression Télécharger article Augmentez la taille du texte Diminuez la taille du texte
Le véhicule électrique se distingue du véhicule thermique par l'absence d'émissions de polluants (dioxydes d'azote et particules) en roulant. Cela permet indéniablement une amélioration de la qualité de l'air en milieu urbain. La réduction des émissions polluantes à l'usage est significative.

Cela étant, le bilan environnemental du véhicule électrique ne s'arrête pas là.

Tout d'abord, le phénomène d'abrasion des pneus, des revêtements routiers et des freins, concernent tous les véhicules, qu'ils soient à moteurs thermiques ou à moteurs électriques. Et le phénomène est loin d'être marginal. L'abrasion des pneus, des revêtements routiers et des freins serait responsable de 41% des particules fines émises par le trafic routier francilien.

De plus, si le véhicule électriques est zéro émission à l'usage (hormis le phénomène d'abrasion à l'usage), l'impact sur le climat d'un véhicule électrique se situe principalement lors de la phase de production (75%).

Les émissions des gaz à effet de serre associées sont dues d'une part à la fabrication du véhicule (carrosserie, production d'acier, de plastiques) et d'autre part à celle de la batterie. Pour la batterie, les émissions sont associées à l'énergie consommée pour extraire, épurer et transformer les ressources minérales qui servent à la production des cellules de la batterie (ensemble d'anodes et de cathodes).

Le bilan écologique global des véhicules électriques est ainsi largement dépendant du recyclage des batteries usagées issues des véhicules électriques.

Aujourd'hui, les pollutions générées par l'extraction des matériaux et la criticité de certaines ressources minérales posent question.

Par ailleurs, les atouts environnementaux du véhicule électrique sont intrinsèquement liés aux modalités de production de l'électricité utilisée pour rouler.

En prenant en compte les différentes étapes du cycle de vie, « de sa production à sa déconstruction », aujourd'hui, les citadines et les berlines électriques chargées en France, ont une contribution au changement climatique 2 à 3 fois inférieure à celle des véhicules thermiques. Il convient d'ajouter à ce bilan positif les déchets radioactifs générés par la production d'électricité à partir de l'énergie nucléaire.

En 2016, sur la base de l'analyse de cycle de vie réalisée par la Fondation pour la nature et l'homme, une citadine électrique émet en moyenne 63% de moins de gaz à effet de serre qu'une citadine essence. Une berline électrique émet en moyenne 44% de moins qu'un véhicule diesel de la même gamme.

Mais en la matière, ce qui est vrai en France du fait du poids de l'électricité d'origine nucléaire ne l'est pas dans d'autres pays, y compris des pays frontaliers, comme l'Allemagne ou la Suisse.

Les externalités associées (émissions de polluants, émissions de gaz à effet de serre, production de déchets radioactifs) à la production de l'électricité utilisée pour recharger les batteries des voitures électriques influent fortement sur le bilan environnemental d'une voiture électrique.


L'empreinte carbone des véhicules électriques varie notamment en fonction du contenu carbone de l'électricité consommée.

Le contenu carbone est défini par un facteur d'émission qui peut varier de quelques dizaines de g CO2/km pour l'électricité d'origine renouvelable (78 g CO2/km pour le solaire, 22 g CO2/km pour l'éolien) à 430 g CO2/km pour le gaz ou plus de 1 kg de CO2 pour le charbon.

Si l'électricité qui alimente la batterie a été produite dans des centrales fonctionnant aux énergies fossiles, l'impact environnemental du véhicule électrique sera significativement plus élevé, le bilan pouvant être même très négatif par rapport au véhicule thermique .

A l'inverse, un mix électrique reposant sur les énergies renouvelables permet de réduire l'impact environnemental de la voiture électrique.

Source:  Fondation pour la nature et l'homme / Rapport technique de novembre 2017 "Quelle contribution du véhicule électrique à la transition écologique en France ?"


Eric Houguet, 13/12/2017
   
 

Environnement

 

• Le service de charge électrique Porsche compte plus de 49 000 points en Europe

• La Volkswagen Passat SW GTE affiche une autonomie électrique WLTP de 55 km

• La Volkswagen Passat GTE revendique une autonomie électrique WLTP de 55 km

• L'e-tron Charging Service Audi intègre plus de 72 000 points de charge européens

• Le Lexus UX 250h reçoit une nouvelle génération du Lexus Hybrid Drive

• 31 055 véhicules électriques particuliers vendus en France en 2018

• 13 439 véhicules hybrides rechargeables vendus en 2018 en France

• La Seat Leon TGI fonctionne au gaz naturel comprimé

• La Nissan Leaf e Plus affiche une autonomie de 385 km en cycle mixte WLTP

• Le diesel ne représente que 38,87% du marché automobile français en 2018

• Bonus malus écologique 2019: un système de taxe à partir de 117 g de CO2

• Une station de recharge mobile de véhicules électriques pour des besoins temporaires

• Le contrôle des émissions polluantes des véhicules diesel renforcé le 1er juillet 2019

• Le service « Bosch Convenience Charging » effectue des prévisions sur l’autonomie

• La Toyota Prius roule en mode tout électrique 70,1% du temps et 51,4% de la distance

• Un projet de recharge ultra-rapide pour les futures voitures électriques

• Le carburant diesel renouvelable peut contribuer à limiter le réchauffement climatique

• Le Kia e-Soul électrique embarque une batterie lithium-ion polymère de 64 kWh

• Le carburant renouvelable R33 BlueDiesel réduit les émissions de CO2

• La Mercedes E Break 300 de hybride affiche une autonomie électrique de 52 km

• La Mercedes C Break 300 de hybride affiche une autonomie électrique de 56 km

• La Mercedes E 300 de hybride rechargeable affiche une autonomie électrique de 54 km

• La Mercedes S 560 e hybride rechargeable affiche une autonomie électrique de 50 km

• La Mercedes E 300 e hybride rechargeable affiche une autonomie électrique de 50 km

• La Mercedes C 300 de hybride rechargeable affiche une autonomie électrique de 57 km

• La BMW 330e Hybride Rechargeable revendique une autonomie électrique de 60 kilomètres

• Une technologie de recharge par toit solaire pour recharger les batteries des véhicules

• Le recyclage des batteries de véhicules électriques réutilise 95% des matériaux

• La BMW i3 120 Ah revendique près de 360 kilomètres d’autonomie NEDC corrélée

• Le Honda CR-V Hybrid embarque une motorisation hybride de dernière génération

• La Seat Arona TGI fonctionne au gaz naturel comprimé

• La berline radicale Peugeot 508 se décline en hybride rechargeable essence

• Le break Peugeot 508 SW se décline en hybride rechargeable essence

• Le SUV Peugeot 3008 se décline en hybride rechargeable essence

• Le Renault K-ZE électrique revendique une autonomie de 250 km NEDC

• Plus de 23 000 points de recharge électrique accessibles à tous en France

• La DS 7 Crossback E-Tense hybride rechargeable embarque trois moteurs

• Le Kia e-Niro électrique 64 kWh affiche une autonomie homologuée WLTP de 485 kilomètres

• La DS 3 Crossback E-Tense électrique revendique une autonomie de 450 km NEDC

• Un réchauffeur de réfrigérant haute tension améliore les performances des batteries

• Le Citroën C5 Aircross Hybrid Concept peut parcourir 50 km en mode électrique

• La BMW X5 xDrive45e iPerformance affiche des émissions de CO2/km de 49 grammes

• Le SUV crossover électrique Mercedes EQC affiche une autonomie de plus de 450 km

• L’accès à la recharge électrique en copropriété facilité

• Le plastique recyclé amené à s’installer durablement dans les voitures

• L’Audi e-tron s'intègre au réseau électrique de la maison connectée

• L’air respiré dans une voiture est 6 fois plus pollué que l’air respiré à l’extérieur

• La norme d’émissions Euro 6d-Temp WLTP définit des consommations plus réalistes

• Le Porsche Cayenne se décline en version hybride rechargeable

• Un moteur à combustion avec un alterno-démarreur 48 V et une batterie 48 V

• Une technologie diesel Bosch réduit drastiquement les émissions d’oxydes d’azote


Voir tous les reportages

Voir les autres thèmes
 
 
Forums Participez aux forums
Avis Accédez aux avis
Newsletter Abonnez-vous à la newsletter
Shopping Contactez nos partenaires
Lexique automobile Consultez le lexique automobile
Annonces automobiles Déposez gratuitement votre annonce

 

Rechercher sur LaTribuneAuto.com

 

VOTRE VOITURE NEUVE JUSQU'À -41%

Achetez votre voiture avec une remise jusqu'à -41%.

 

 

Reportage : Découvrez la voiture électrique Chevrolet

 

 

 

 

RSS Flux RSS  l  Qui sommes-nous  l  Lexique  l  Aide en ligne  l  Mentions légales  l  Contact  l  Annonceurs  l  Médias  l  Constructeurs  l  Ethique  l  Vie privée  l  Cookies  l  Rédacteur  l  Recrutement  l  Partenaires  l  Web agency

Copyright © LaTribuneAuto.com 2019

 

Abarth, Alfa Romeo, Alpine, Aston Martin, Audi, Bentley, Bmw, Bmwi, Bollore, Bugatti, Cadillac, Chevrolet, Chrysler, Citroen, Corvette, Cupra, Dacia, Daewoo, Daihatsu, Dodge, Ds, Ferrari, Fiat, Fisker, Ford, Honda, Hummer, Hyundai, Infiniti, Isuzu, Jaguar, Jeep, Kia, Lada, Lamborghini, Lancia, Land Rover, Lexus, Lotus, Maserati, Maybach, Mazda, Mclaren, Mercedes, Mg, Mini, Mitsubishi, Nissan, Opel, Peugeot, Pgo, Porsche, Renault, Rolls Royce, Rover, Saab, Santana, Seat, Skoda, Smart, Ssangyong, Subaru, Suzuki, Tesla, Toyota, Volkswagen, Volvo