La Tribune Auto, vous aider à choisir votre voiture

Restez connecté sur l’actualité automobile

 

Quel marché automobile 2020 en France après le choc Coronavirus ?

Impression Télécharger article Augmentez la taille du texte Diminuez la taille du texte
Les mesures de confinement liées à la crise sanitaire du Coronavirus ont stoppé la production et le commerce automobile en France.

Les immatriculations quotidiennes en France se sont effondrées à un niveau proche de zéro dès après le début du confinement, ce qui était prévisible du fait des règles du confinement. Avec les concessions fermées et les règles de confinement, le marché est tout simplement à l'arrêt.

Entre le 18 (lendemain du début de confinement) et le 30 mars, il s'est immatriculé en moyenne 312 voitures neuves par jour ouvré contre 10 518 en moyenne sur le mois de mars 2019.

Du 1er au 30 mars 2020, le marché a chuté de plus de 72% par rapport à la même période 2019. La chute est généralisée à tous les canaux avec des pertes de plus de 75% côté particuliers, 61% pour les entreprises et 71% pour les loueurs courte durée.

Depuis le début de l'année, le marché total a reculé de 34%.

Comment évoluera le marché automobile français à l'issue du confinement ?

La prévision est dans ce domaine un art extrêmement difficile. Au-delà de l'aspect statistique et économétrique de la question, il convient d'intégrer un aspect psychologique.

Et surtout de ne pas oublier que rien ne sera plus comme avant.

Les Français prennent conscience tous les jours depuis deux semaines de la fragilité intrinsèque de l'espèce humaine, un petit virus venu de Chine est capable de contaminer des centaines de milliers d'humains sur l'ensemble de la planète, et des fragilités, vulnérabilités et failles de l'Etat protecteur: l'Etat ne peut pas tout.

Et dans ce contexte de crise sanitaire et de crise économique à venir, nul ne peut prévoir réellement le contexte psychologique de la population et le niveau de l'épargne de précaution que les Français vont mettre en place à l'issue de la crise sanitaire.

Une seule chose est sûre: les achats de précaution des particuliers, des entreprises, des collectivités territoriales, des administrations et de l'Etat, à l'issue du Coronavirus, de masques, de gants et de respirateurs vont exploser.

Le cabinet de conseil en marketing d'anticipation fondé sur les data sciences C-Ways et sa filiale automobile Autoways, licenciée du SIV, ont réalisé plusieurs simulations d'évolution du marché fondées sur diverses hypothèses de scénario macro-économique 2020.

Le marché automobile neuf évolue en fonction de différentes variables au nombre desquelles principalement des indicateurs de contexte macro-économique (l'emploi, les revenus, les taux d'intérêt...).

D'autres facteurs exogènes influent sur le marché automobile:

- Les forces de rappel, ou effets d'écho des besoins de renouvellement des véhicules. Cette force de rappel à tendance à se moduler en fonction du contexte macro-économique. On fait durer les voitures et on repousse leur renouvellement quand la situation ou les anticipations économiques se dégradent.

- Des effets extérieurs comme des chocs fiscaux (variation de TVA) ou des mesures de soutien type primes à la casse influent aussi sur le marché automobile.

Un mois d'activité perdu représente mathématiquement 8% d'un année, deux mois 16%, tout en sachant que les mois ne sont pas tous équivalents. Les mois actuellement perdus (mars, avril, mai) sont des mois plus importants que les mois de juillet et août.

Certaines activités de flux seront perdues et non rattrapées:  restaurants, spectacles, cinémas, théâtres, publicités...).

Certaines dépenses et la production de stock (équipements, habitat ...) pourraient être en partie reportées et rattrapées.

Certaines dépenses seront intégralement reportées (contrôle technique automobile).

Certaines dépenses ne sont pas impactées (énergie, assurance,....).

Une épargne contrainte correspondant aux dépenses non réalisées va apparaitre. Elle pourrait être réinjectée dans la consommation.

Mais les perspectives assombries et les pertes de revenus (chômage partiel, licenciements...) pourraient transformer cette épargne contrainte en épargne de précaution.

La propension des ménages français à épargner est naturellement élevée en période normale.

Une récession marquée est inéluctable.

L'Insee estime qu'un mois de confinement se traduirait par une perte de PIB de 3% et de 6% si le confinement dure deux mois.

Le Haut Conseil des Finances Publiques et la plupart des économistes et banques d'affaires misent sur un recul de l'ordre du PIB de 5% (soit 121 millions d'euros).

Autoways travaille avec une hypothèse optimiste de levée de confinement fin avril (l'épidémiologiste référent en Angleterre considère optimiste une fin de confinement fin mai et probable début juin) qui ne signifie pas un retour exact à la normale dès le mois de mai.

Le pic épidémique aura probablement été atteint, mais les risques sanitaires perdureront et entraîneront le maintien de restrictions sanitaires (interdictions de regroupements confinés, de manifestations évènementielles...).

Un « retour à la normale » est donc envisagé en juin / juillet du côté des mesures de luttes contre la propagation du Coronavirus actuellement en vigueur.

De nouveaux épisodes de confinement liés à une ou plusieurs répliques épidémiques ne sont pas pris en compte.

La demande automobile ne devrait pas reprendre intensément à l'issue du confinement.

Les pertes de revenu et de confiance, l'inquiétude sur la situation économique et le risque sanitaire latent impliqueront un certain attentisme, des reports voire des renonciations à l'acquisition de voitures.

La mise en place d'une prime au renouvellement est probable d'ici l'été.

Avec une récession comprise entre moins 3% et moins 7% le marché automobile reculerait d'après les élasticités observées empiriquement par Autoways de 10 à 22%.

Cette chute serait plus marquée pour les particuliers avec une baisse de 22% à 33%. Cette estimation nous semble optimiste étant donné la succession de primes à l'achat de véhicules depuis plusieurs années. Comme dit le proverbe: "On ne saurait faire boire un âne s'il n'a pas soif".

Selon Autoways, le marché des sociétés résisterait mieux (de 0 à 14% de baisse) et limiterait le recul total du marché. Cette estimation nous semble excessivement optimiste étant donné la situation des entreprises en France à date (recours au chômage partiel pour près de 3 millions de salariés et à des prêts de trésorerie pendant la durée du confinement).

En formant l'hypothèse d'un recul du PIB de 6 à 7% en 2020, Autoways projette une chute du marché total allant jusque 22% portant les volumes à un niveau proche de 1,7 million pour le marché total.

Cette estimation nous semble excessivement optimiste. Au-delà de la surestimation de la demande des particuliers et des entreprises, elle n'intègre pas la tendance à la baisse du marché automobile observée depuis plusieurs mois et les immatriculations tactiques réalisées au mois de décembre 2019.

Sources : C-Ways, Autoways, SIV et INSEE

Eric Houguet, 31/03/2020
   
 

Economie

 

• La batterie lithium-ion représente seule un tiers du prix du véhicule électrique

• Le coût d’entretien d’une voiture électrique est inférieur de 30% à celui d’une thermique

• La durée de vie moyenne d’une voiture électrique est d'environ 10 ans

• La batterie est à la fois le cœur et le tendon d'Achille du véhicule électrique

• Des protections inférieures teintées dans la masse qui conservent la couleur en cas de choc

• Le coût de détention d’un véhicule électrique serait moins cher que le thermique

• Le coût de la distribution automobile représente plus du quart du prix de catalogue

• Le rétrofit électrique n'est pas pertinent au niveau économique sur une citadine

• Les zones à faibles émissions vont rendre les villes inaccessibles pour les publics fragiles

• Les voitures électriques coûteront moins chères que les thermiques au plus tard en 2027

• L'achat de fonctionnalités après l'achat du véhicule ouvre de nouveaux horizons

• L'achat de pièces détachées d'occasion s'inscrit progressivement dans les mœurs

• La cellule unifiée de la batterie devrait apporter une baisse de prix significative

• Toyota confirme son engagement dans l'important segment A européen

• Zones à faible émissions mobilité: la casse (auto) du siècle

• La digitalisation de l'achat de véhicules neufs s'accélère

• Toyota est la marque automobile la plus valorisée au monde en 2020

• La Toyota Yaris obtient la certification "Origine France Garantie"

• Le quadricycle électrique Citroën Ami incarne-t-il le futur de la mobilité urbaine?

• La monétisation des données représente une opportunité pour l’industrie automobile

• La prime à la conversion se recentre sur les ménages les plus modestes

• Les taxes acquittées par les usagers de la route ont atteint 72 milliards d'euros en 2019

• Le budget de l’automobiliste roulant en compacte diesel atteint 9 832 euros en 2019

• Le budget de l’automobiliste roulant en citadine essence atteint 7 029 euros en 2019

• L'industrie automobile face à une baisse des volumes les trois prochaines années

• La prime à la conversion inclut les véhicules Crit’air 3

• L'édition 2021 du salon de l'automobile de Genève est très incertaine

• Une formule de location longue durée variable ajustée aux kilomètres parcourus

• Les réseaux de distribution automobiles adoptent les mesures sanitaires strictes

• Le marché automobile France pourrait baisser de plus de 30% en 2020

• Volvo lance la prise de commande en ligne

• Un guide de bonnes pratiques des services de l'automobile contre le Covid-19

• La vente en ligne PSA permet de choisir, commander et régler un véhicule

• Le programme "Distributeur Virtuel" FCA vise à garder un lien avec les clients

• Le Mondial de l’Auto de Paris 2020 est annulé

• Quel marché automobile 2020 en France après le choc Coronavirus ?

• Un simulateur digital qui réduit le temps de développement des pneumatiques

• Le service après-vente Citroën accessible 24h/24 et 7j/7 grâce à une borne

• Le marché automobile des particuliers se réparti en dix catégories

• Les pièces détachées d'occasion permettent d'économiser jusqu'à 70 pourcent

• La Volkswagen Golf 8 est composée de plus de 2 700 pièces et composants

• Toyota est la marque automobile la plus valorisée au monde en 2019

• Les sites de véhicules d’occasion pour marchands professionnels se multiplient

• La prime à la conversion favorisant l'acquisition d'un véhicule peu polluant rabotée

• La location automobile au mois prend son envol

• La voiture sans engagement en test

• Une application de réalité mixte dédiée au développement automobile

• Le prix moyen du contrôle technique automobile atteint 77,62 euros

• Le pilotage de la recharge électrique permet de diminuer la facture d'électricité

• Le véhicule électrique permet une réduction du coût du « plein électrique »

• Le coût d’un véhicule électrique supérieur de 10 000 euros par rapport au thermique


Voir tous les reportages

Voir les autres thèmes
 
 
Forums Participez aux forums
Avis Accédez aux avis
Newsletter Abonnez-vous à la newsletter
Shopping Contactez nos partenaires
Lexique automobile Consultez le lexique automobile
Annonces automobiles Déposez gratuitement votre annonce

 

Rechercher sur LaTribuneAuto.com

 

VOTRE VOITURE NEUVE JUSQU'À -41%

Achetez votre voiture avec une remise jusqu'à -41%.

 

 

Reportage : Découvrez la nouvelle Kia Rio

 

 

 

 

RSS Flux RSS  l  Qui sommes-nous  l  Lexique  l  Aide en ligne  l  Mentions légales  l  Contact  l  Annonceurs  l  Médias  l  Constructeurs  l  Ethique  l  Vie privée  l  Cookies  l  Rédacteur  l  Recrutement  l  Partenaires  l  Web agency

Copyright © LaTribuneAuto.com 2021

 

Abarth, Aiways, Alfa Romeo, Alpine, Aston Martin, Audi, Bentley, Bmw, Bmwi, Bollore, Bugatti, Cadillac, Chevrolet, Chrysler, Citroen, Corvette, Cupra, Dacia, Daewoo, Daihatsu, Dodge, Ds, Ferrari, Fiat, Fisker, Ford, Honda, Hummer, Hyundai, Infiniti, Isuzu, Jaguar, Jeep, Kia, Lada, Lamborghini, Lancia, Land Rover, Lexus, Lotus, Maserati, Maybach, Mazda, Mclaren, Mercedes, Mg, Mini, Mitsubishi, Nissan, Opel, Peugeot, Pgo, Porsche, Renault, Rolls Royce, Rover, Saab, Santana, Seat, Skoda, Smart, Ssangyong, Subaru, Suzuki, Tesla, Toyota, Volkswagen, Volvo