La Tribune Auto, vous aider à choisir votre voiture

Restez connecté sur l’actualité automobile

 

Le coût d’entretien d’une voiture électrique est inférieur de 30% à celui d’une thermique

Impression Télécharger article Augmentez la taille du texte Diminuez la taille du texte
Le coût d'entretien d'un véhicule électrique est de 30 % environ inférieur à celui d'une voiture à moteur thermique essence ou diesel (hors remplacement de la batterie haute tension).

Les études UFC Que Choisir (France, 2018), Consumer Reports (Royaume-Uni, 2020) et ADAC (Allemagne, 2020) démontrent que le coût d'entretien d'une citadine électrique est de 20 à 35 % moins élevé que celui d'une voiture thermique équivalente.

Du fait de la simplicité technique du moteur électrique et du faible nombre de pièces en mouvement (moins de 10), le moteur électrique ne nécessite qu'un entretien minime tout en ayant une durabilité d'un million de kilomètres.

Contrairement à un moteur thermique, un moteur électrique comprend un nombre réduit de pièces et aucune pièces dite « d'usure ».

Le moteur électrique n'a ni courroie de distribution, ni joint de culasse, ni durites.

L'absence de ces pièces « d'usure » est à l'origine de la durabilité du moteur électrique qui n'est pas soumis à la casse mécanique.

Le moteur électrique nécessite peu de consommables. Il n'est pas soumis aux frottements mécaniques et aux échanges de flux liquides et gazeux. Il ne consomme aucun lubrifiant et ne nécessite pas de vidange. Hors les révisions et vidanges pèsent lourd sur la facture d'entretien d'une voiture à motorisation thermique.

Les seuls consommables nécessaires au fonctionnement de la voiture électrique sont les pneus, les disques ou tambours de freins, les plaquettes de freins, le filtre d'habitacle et le filtre de climatisation.

La voiture électrique consomme davantage de pneumatiques du fait du poids de la batterie (de 300 à 500 kg selon l'autonomie).

Par contre, elle sollicite peu le système de freinage traditionnel (disques ou tambours et plaquettes).

Pour recharger la batterie lors des freinages, le véhicule électrique a recours au freinage régénératif qui ne sollicite ni les disques, ni les plaquettes de frein. C'est le moteur électrique qui assure la récupération d'énergie cinétique lors des freinages.

La transmission de la puissance aux roues motrices ne nécessite pas de boîte de vitesses manuelle mais un simple réducteur.

Un sélecteur permet d'avancer en marche avant ou de reculer en marche arrière.

L'absence de système d'embrayage contribue au coût réduit de l'entretien du véhicule électrique.

Rappelons, qu'en l'absence de système d'échappement, la voiture électrique ne nécessite aucun remplacement de la ligne d'échappement.

Le programme d'entretien constructeur du véhicule électrique se limite à l'entretien du châssis, de la carrosserie, des pneumatiques, de la direction, de la suspension, des les amortisseurs, de la climatisation et des essuie-glaces et à la vérification des niveaux de liquide de frein et de liquide de refroidissement et au complément ou remplacement.

La plupart de ces points de vérification peuvent être réalisés directement par le conducteur.

Certains constructeurs de véhicules électriques ne recommandent aucun entretien.

D'autres conseillent un contrôle du véhicule électrique tous les 30 000 kilomètres par un professionnel du réseau de la marque habilité pour intervenir sur des systèmes électriques. Les voltages et ampérages élevés dans le système de traction (entre 400 et 700 volts) exigent une procédure de sécurité stricte.

Le changement tous les trois ans de la batterie 12 volts, comme celle de la Renault Zoe, qui assure le fonctionnement de l'éclairage et de l'électronique est à effectuer.

Le contrôle périodique de la pression de gonflage des pneumatiques est à réaliser avec régularité. Des pneus sous-gonflés usent la batterie haute tension.

La « batterie de traction » du véhicule électrique est l'un de ses éléments les plus importants.

L'alimentation du moteur électrique s'effectue par la batterie haute tension. Selon les modèles, elle assure l'autonomie de la voiture électrique sur plusieurs centaines de kilomètres.

La plupart des constructeurs garantissent les« batteries de traction » sur une période de huit ans ou 160 000 kilomètres avec une capacité de charge de 70%.

La batterie ne nécessite pas à proprement parler d'entretien. Il est par contre essentiel à sa durabilité que sa capacité de charge soit vérifiée régulièrement. En effet, l'utilisation faite du véhicule électrique et les cycles de recharge réalisés jouent sur la longévité de la batterie.

La durabilité « automobile » d'une batterie lithium-ion de véhicule électrique est estimée à dix ans.

Eric Houguet, 13/08/2021
   
 

Economie

 

• Les ZFE font face à un déficit majeur d’acceptabilité

• Toyota est la marque automobile la plus valorisée au monde en 2021

• La voiture partagée peut-elle satisfaire les besoins de mobilité de demain ?

• La réussite de la transition énergétique dépend de son acceptabilité par le consommateur

• Aiways estime que le propriétaire d'un véhicule électrique n'a pas besoin de concessionnaires

• La Toyota Yaris Cross certifiée « Origine France Garantie »

• La batterie lithium-ion représente seule un tiers du prix du véhicule électrique

• Le coût d’entretien d’une voiture électrique est inférieur de 30% à celui d’une thermique

• La durée de vie moyenne d’une voiture électrique est d'environ 10 ans

• La batterie est à la fois le cœur et le tendon d'Achille du véhicule électrique

• Des protections inférieures teintées dans la masse qui conservent la couleur en cas de choc

• Le coût de détention d’un véhicule électrique serait moins cher que le thermique

• Le coût de la distribution automobile représente plus du quart du prix de catalogue

• Le rétrofit électrique n'est pas pertinent au niveau économique sur une citadine

• Les zones à faibles émissions vont rendre les villes inaccessibles pour les publics fragiles

• Les voitures électriques coûteront moins chères que les thermiques au plus tard en 2027

• L'achat de fonctionnalités après l'achat du véhicule ouvre de nouveaux horizons

• L'achat de pièces détachées d'occasion s'inscrit progressivement dans les mœurs

• La cellule unifiée de la batterie devrait apporter une baisse de prix significative

• Toyota confirme son engagement dans l'important segment A européen

• Zones à faible émissions mobilité: la casse (auto) du siècle

• La digitalisation de l'achat de véhicules neufs s'accélère

• Toyota est la marque automobile la plus valorisée au monde en 2020

• La Toyota Yaris obtient la certification "Origine France Garantie"

• Le quadricycle électrique Citroën Ami incarne-t-il le futur de la mobilité urbaine?

• La monétisation des données représente une opportunité pour l’industrie automobile

• La prime à la conversion se recentre sur les ménages les plus modestes

• Les taxes acquittées par les usagers de la route ont atteint 72 milliards d'euros en 2019

• Le budget de l’automobiliste roulant en compacte diesel atteint 9 832 euros en 2019

• Le budget de l’automobiliste roulant en citadine essence atteint 7 029 euros en 2019

• L'industrie automobile face à une baisse des volumes les trois prochaines années

• La prime à la conversion inclut les véhicules Crit’air 3

• L'édition 2021 du salon de l'automobile de Genève est très incertaine

• Une formule de location longue durée variable ajustée aux kilomètres parcourus

• Les réseaux de distribution automobiles adoptent les mesures sanitaires strictes

• Le marché automobile France pourrait baisser de plus de 30% en 2020

• Volvo lance la prise de commande en ligne

• Un guide de bonnes pratiques des services de l'automobile contre le Covid-19

• La vente en ligne PSA permet de choisir, commander et régler un véhicule

• Le programme "Distributeur Virtuel" FCA vise à garder un lien avec les clients

• Le Mondial de l’Auto de Paris 2020 est annulé

• Quel marché automobile 2020 en France après le choc Coronavirus ?

• Un simulateur digital qui réduit le temps de développement des pneumatiques

• Le service après-vente Citroën accessible 24h/24 et 7j/7 grâce à une borne

• Le marché automobile des particuliers se réparti en dix catégories

• Les pièces détachées d'occasion permettent d'économiser jusqu'à 70 pourcent

• La Volkswagen Golf 8 est composée de plus de 2 700 pièces et composants

• Toyota est la marque automobile la plus valorisée au monde en 2019

• Les sites de véhicules d’occasion pour marchands professionnels se multiplient

• La prime à la conversion favorisant l'acquisition d'un véhicule peu polluant rabotée

• La location automobile au mois prend son envol


Voir tous les reportages

Voir les autres thèmes
 
 
Forums Participez aux forums
Avis Accédez aux avis
Newsletter Abonnez-vous à la newsletter
Shopping Contactez nos partenaires
Lexique automobile Consultez le lexique automobile
Annonces automobiles Déposez gratuitement votre annonce

 

Rechercher sur LaTribuneAuto.com

 

VOTRE VOITURE NEUVE JUSQU'À -41%

Achetez votre voiture avec une remise jusqu'à -41%.

 

 

Reportage : Découvrez toutes les nouveautés du Francfort Motor Show 2017

 

 

 

 

RSS Flux RSS  l  Qui sommes-nous  l  Lexique  l  Aide en ligne  l  Mentions légales  l  Contact  l  Annonceurs  l  Médias  l  Constructeurs  l  Ethique  l  Vie privée  l  Cookies  l  Rédacteur  l  Recrutement  l  Partenaires  l  Web agency

Copyright © LaTribuneAuto.com 2021

 

Abarth, Aiways, Alfa Romeo, Alpine, Aston Martin, Audi, Bentley, Bmw, Bmwi, Bollore, Bugatti, Cadillac, Chevrolet, Chrysler, Citroen, Corvette, Cupra, Dacia, Daewoo, Daihatsu, Dodge, Ds, Ferrari, Fiat, Fisker, Ford, Honda, Hummer, Hyundai, Infiniti, Isuzu, Jaguar, Jeep, Kia, Lada, Lamborghini, Lancia, Land Rover, Lexus, Lotus, Maserati, Maybach, Mazda, Mclaren, Mercedes, Mg, Mini, Mitsubishi, Nissan, Opel, Peugeot, Pgo, Porsche, Renault, Rolls Royce, Rover, Saab, Santana, Seat, Seres, Skoda, Smart, Ssangyong, Subaru, Suzuki, Tesla, Toyota, Volkswagen, Volvo