La Tribune Auto, vous aider à choisir votre voiture

Restez connecté sur l’actualité automobile

 

Le marché automobile France pourrait baisser de plus de 30% en 2020

Impression Télécharger article Augmentez la taille du texte Diminuez la taille du texte
Après une chute libre de 72,2% en mars, le marché automobile France a de dévissé de 88,84% en avril.

Cet effondrement du mois d'avril n'est pas une surprise dans le contexte du confinement mis en place dans le cadre du Covid-19.

Les chiffres du marché du mois de mars intégraient un fonctionnement normal de l'économie française jusqu'à l'annonce, le 16 mars, de la mise en place du confinement intervenu le 17 mars.

Sur la basse des dernières prévisions du gouvernement Français d'avril 2020, le recul en 2020 du produit intérieur brut (PIB) atteindrait 8%.

Rappelons que le 17 mars, le gouvernement Français prévoyait provisoirement un recul du PIB de la France de 1%.

Visiblement, le Ministère de l'Economie a été totalement dépassé par les conséquences dramatiques pour l'économie Française des mesures décidées lors du confinement et notamment des mesures de chômage partiel non encadrées et sans conditions qui reposent sur le seul statut des Français.

Le système de chômage partiel mis en place en France est sans conteste le plus généreux d'Europe.

C'est aussi le plus coûteux pour les finances publiques.

C'est un système inéquitable qui préserve la quasi-totalité des revenus des salariés jusqu'à 4,5 mois de SMIC et laisse les Français les plus précaires (chômeurs, travailleurs saisonniers, CDD,....) assistés à la baisse inexorable de leurs revenus et à l'épuisement de leurs droits sociaux en période de crise sanitaire et d'explosion du chômage.

C'est de surcroit un système artificiel financé par la dette publique qui éloigne les salariés Français des entreprises, d'où la lenteur constatée du redémarrage des entreprises en France comparativement à nos voisins Européens.

Le recours massif au chômage partiel de commerces et d'entreprises non fermés administrativement étonne également. On pourrait y voir un levier utilisé pour préserver la trésorerie de commerces et d'entreprises non fermés administrativement.

Dans la mesure ou l'INSEE constate sur le seul premier trimestre 2020 (qui n'intègre que 15 jours de confinement Covid 19 sur une période de trois mois) une diminution du PIB en France de 5,8%, on ne peut que s'étonner de l'optimisme de la prévision du gouvernement Français.

Sur la base des données de l'INSEE du premier trimestre 2020, on peut estimer (en faisant l'hypothèse que le PIB était stable sur le début du trimestre) le recul du PIB en France sur les 15 jours post-confinement du seul mois de mars 2020 à 35%. Un gouffre!

Pour l'ensemble de l'année 2020, les équipes C-Ways & Autoways ont produit un jeu de prévisions du marché automobile scénarisées en fonction des évolutions possibles du PIB.

Selon les hypothèses de récession économique prises (des baisses du PIB France de 7%, 8%, 9% et 10%), les équipes C-Ways & Autoways arrivent à des baisses du marché automobile allant jusqu'à 31%.

Variations du PIB France               
Variations du marché automobile France (VN)
  
Moins 7%
Moins 22%
Moins 8%
Moins 25%
Moins 9%
Moins 28%
Moins 10%
Moins 31%

Les projections pour l'année 2020 du CNPA tablent sur un repli de 30% des immatriculations.
      
Etant donné l'ampleur prise par le dispositif de chômage partiel qui concerne près de 12 millions de Français au 1er mai dont de très nombreuses entreprises qui ne faisaient pas l'objet de fermetures administratives du fait du Covid-19, la lenteur du redémarrage des entreprises, la lenteur de la reprise du travail, la réouverture progressive et lente des écoles sur le territoire, la chute inédite de la confiance des ménages, la croissance du taux de chômage, l'existence d'un risque chômage latent pour de nombreux salariés et l'effondrement brutal du climat des affaires, tout porte à croire que le recul du PIB serait supérieur à 10% et le recul du marché automobile supérieur à 30% en 2020.

Rappelons également la tendance à la baisse du marché automobile Français observée pendant plusieurs mois en 2019 et les immatriculations tactiques réalisées au mois de décembre 2019.

Un recul du marché automobile de cette ampleur met la filière automobile (production, distribution et services) Française en danger.

L'exemple de la distribution automobile est significatif : chaque mois de confinement, les réseaux distribution perdent l'équivalent d'une année de résultats, compte tenu du niveau des marges et des besoins importants en capitaux.

Les loueurs, les auto-écoles, les réparateurs automobiles et les stations-services sont les services automobiles les plus touchés par le confinement Covid-19.

La situation de la filière automobile Française est extrêmement préoccupante.

Sources : C-Ways, Autoways, CNPA, SIV et INSEE

Eric Houguet, 01/05/2020
   
 

Economie

 

• Le rétrofit électrique n'est pas pertinent au niveau économique sur une citadine

• Les zones à faibles émissions vont rendre les villes inaccessibles pour les publics fragiles

• Les voitures électriques coûteront moins chères que les thermiques au plus tard en 2027

• L'achat de fonctionnalités après l'achat du véhicule ouvre de nouveaux horizons

• L'achat de pièces détachées d'occasion s'inscrit progressivement dans les mœurs

• La cellule unifiée de la batterie devrait apporter une baisse de prix significative

• Toyota confirme son engagement dans l'important segment A européen

• Zones à faible émissions mobilité: la casse (auto) du siècle

• La digitalisation de l'achat de véhicules neufs s'accélère

• Toyota est la marque automobile la plus valorisée au monde en 2020

• La Toyota Yaris obtient la certification "Origine France Garantie"

• Le quadricycle électrique Citroën Ami incarne-t-il le futur de la mobilité urbaine?

• La monétisation des données représente une opportunité pour l’industrie automobile

• La prime à la conversion se recentre sur les ménages les plus modestes

• Les taxes acquittées par les usagers de la route ont atteint 72 milliards d'euros en 2019

• Le budget de l’automobiliste roulant en compacte diesel atteint 9 832 euros en 2019

• Le budget de l’automobiliste roulant en citadine essence atteint 7 029 euros en 2019

• L'industrie automobile face à une baisse des volumes les trois prochaines années

• La prime à la conversion inclut les véhicules Crit’air 3

• L'édition 2021 du salon de l'automobile de Genève est très incertaine

• Une formule de location longue durée variable ajustée aux kilomètres parcourus

• Les réseaux de distribution automobiles adoptent les mesures sanitaires strictes

• Le marché automobile France pourrait baisser de plus de 30% en 2020

• Volvo lance la prise de commande en ligne

• Un guide de bonnes pratiques des services de l'automobile contre le Covid-19

• La vente en ligne PSA permet de choisir, commander et régler un véhicule

• Le programme "Distributeur Virtuel" FCA vise à garder un lien avec les clients

• Le Mondial de l’Auto de Paris 2020 est annulé

• Quel marché automobile 2020 en France après le choc Coronavirus ?

• Un simulateur digital qui réduit le temps de développement des pneumatiques

• Le service après-vente Citroën accessible 24h/24 et 7j/7 grâce à une borne

• Le marché automobile des particuliers se réparti en dix catégories

• Les pièces détachées d'occasion permettent d'économiser jusqu'à 70 pourcent

• La Volkswagen Golf 8 est composée de plus de 2 700 pièces et composants

• Toyota est la marque automobile la plus valorisée au monde en 2019

• Les sites de véhicules d’occasion pour marchands professionnels se multiplient

• La prime à la conversion favorisant l'acquisition d'un véhicule peu polluant rabotée

• La location automobile au mois prend son envol

• La voiture sans engagement en test

• Une application de réalité mixte dédiée au développement automobile

• Le prix moyen du contrôle technique automobile atteint 77,62 euros

• Le pilotage de la recharge électrique permet de diminuer la facture d'électricité

• Le véhicule électrique permet une réduction du coût du « plein électrique »

• Le coût d’un véhicule électrique supérieur de 10 000 euros par rapport au thermique

• Les taxes acquittées par les usagers de la route ont atteint 71 milliards d'euros en 2018

• L'industrie automobile a connu une évolution fulgurante en 50 ans

• Un contrat de location automobile Seat « sans engagement ni pénalité »

• Le budget de l’automobiliste roulant en compacte diesel atteint 9 476 euros en 2018

• Le budget de l’automobiliste roulant en citadine essence atteint 6 833 euros en 2018

• La Panda à 1 euro par mois en LOA 37 mois 30 000 km avec la prime à la conversion

• Les centres de recyclage valorisent plus de 95% de la masse de chaque véhicule


Voir tous les reportages

Voir les autres thèmes
 
 
Forums Participez aux forums
Avis Accédez aux avis
Newsletter Abonnez-vous à la newsletter
Shopping Contactez nos partenaires
Lexique automobile Consultez le lexique automobile
Annonces automobiles Déposez gratuitement votre annonce

 

Rechercher sur LaTribuneAuto.com

 

VOTRE VOITURE NEUVE JUSQU'À -41%

Achetez votre voiture avec une remise jusqu'à -41%.

 

SONDAGEVoir les résultats du sondage

Êtes-vous favorable à l'interdiction de circulation à partir du 1er juin 2021 des véhicules diesel immatriculés avant le 31 décembre 2005 et essence immatriculés avant le 31 décembre 1996 à Paris ?

Oui

Non

Nsp

 

 

Reportage : Découvrez les consommations des voitures neuves

 

 

 

 

RSS Flux RSS  l  Qui sommes-nous  l  Lexique  l  Aide en ligne  l  Mentions légales  l  Contact  l  Annonceurs  l  Médias  l  Constructeurs  l  Ethique  l  Vie privée  l  Cookies  l  Rédacteur  l  Recrutement  l  Partenaires  l  Web agency

Copyright © LaTribuneAuto.com 2021

 

Abarth, Aiways, Alfa Romeo, Alpine, Aston Martin, Audi, Bentley, Bmw, Bmwi, Bollore, Bugatti, Cadillac, Chevrolet, Chrysler, Citroen, Corvette, Cupra, Dacia, Daewoo, Daihatsu, Dodge, Ds, Ferrari, Fiat, Fisker, Ford, Honda, Hummer, Hyundai, Infiniti, Isuzu, Jaguar, Jeep, Kia, Lada, Lamborghini, Lancia, Land Rover, Lexus, Lotus, Maserati, Maybach, Mazda, Mclaren, Mercedes, Mg, Mini, Mitsubishi, Nissan, Opel, Peugeot, Pgo, Porsche, Renault, Rolls Royce, Rover, Saab, Santana, Seat, Skoda, Smart, Ssangyong, Subaru, Suzuki, Tesla, Toyota, Volkswagen, Volvo