La Tribune Auto, vous aider à choisir votre voiture

Restez connecté sur l’actualité automobile

 

Les Français veulent privilégier la mobilité individuelle écologique

Impression Télécharger article Augmentez la taille du texte Diminuez la taille du texte
Depuis plusieurs mois, BMW mène une vaste réflexion pour mieux connaitre les attentes des Français en matière de mobilité.

Le constructeur de Munich a mené une consultation qualitative numérique qui a pu avoir lieu pendant le confinement et qui permet d'évaluer l'impact de la crise sanitaire sur la mobilité de demain.

Sans surprise, la crise sanitaire a fait évoluer le rapport des Français à la mobilité. La priorité est désormais l'hygiène.

Premier constat, l´hygiène est devenue un critère déterminant dans le choix de mobilité des Français.

Selon les résultats d'une première enquête quantitative réalisée par Odoxa pour BMW et publiée en mars 2020, la question de l'insalubrité apparaissait déjà comme un point de pénibilité important pour les utilisateurs des transports en commun.

La crise sanitaire accentue les attentes des Français en matière de sécurité sanitaire.

Cette préoccupation concerne les autres solutions de transport partagé comme l'autopartage, le covoiturage, ou encore les vélos et trottinettes en libre-service. La mobilité partagée est peut-être morte avec le coronavirus. La peur de s'infecter en touchant des surfaces contaminées ou en respirant le même air qu'un inconnu est durablement installée et la mise en place de mesures sanitaires strictes ne semble pas adaptée au principe même de la mobilité partagée et à son modèle économique.

En conséquence, on note un retour en force du besoin de solutions de mobilités individuelles.

L'impact de la pandémie sur la mobilité ne signifie en rien un retour au « monde d'avant».

Les Français souhaitent faire évoluer leurs comportements, lorsqu'ils le peuvent et sous conditions, vers des modes de déplacement plus respectueux du climat ou trouver des solutions alternatives.

Les Français veulent privilégier les solutions de mobilités individuelles que sont la voiture, le deux-roues motorisés (dont les scooters électriques) et le vélo.

Cette période d'immobilité semble avoir montré concrètement aux Français la pollution des villes.

Dans les villes, les pistes cyclables sécurisées sont vues comme une solution à privilégier comme réponse à la micromobilité.

Les technologies d'avenir comme l'électrification, que ce soit des batteries rechargeables sur bornes ou des piles à combustible à hydrogène sont pour les Français une réponse appropriée aux problématiques de mobilité.

Les Français souhaitent que les solutions de mobilité soient universelles, accessibles pour tous et qu'elles n'engendrent pas de pertes d'emplois.

Les Français sont 28 % (le double en région parisienne) à utiliser plusieurs moyens de transport pour leurs trajets quotidiens.

La voiture est de loin le mode de transport le plus utilisé.

Les Français portent un regard bienveillant sur la voiture, qui leur permet « d'être autonome », qui est « facile » et « un plaisir ».

Inversement, ce n'est « pas stressant », « dangereux » ou quelque chose de particulièrement « masculin ».

La voiture permet de s'informer ou d'écouter de la musique pendant le temps du trajet.

Utiliser la voiture est « agréable » pour 82 % des personnes interrogées.

60 % des Français pensent que la possession d'une voiture restera la norme et que les services de mobilité seront complémentaires.

La moitié des personnes interrogées (47 %) utilise la voiture au quotidien.

87 % des sondés voient la voiture comme une nécessité et 60 % des Français pensaient que la possession d'une voiture restera la norme dans la société.

L'arrivée du coronavirus marque une évolution dans la relation des Français à leur voiture et aux modes de transport individuels.

La voiture est jugée comme étant plus sûre sur le plan sanitaire ou, en tout cas, plus rassurante.

Lorsqu'ils ont été interrogés sur l'avenir des transports, la quasi-totalité des Français (94 %) déclarait que la lutte contre la pollution est importante même si le sujet n'est pas encore prioritaire pour 55 % d'entre eux.

Les Français ont à l'esprit que la transition énergétique est un travail de longue haleine.

S'ils étaient 86 % à penser que la voiture électrique serait un jour devant la motorisation thermique, 65 % pensaient qu'elle le sera dans les 20 ans à venir.

Source: études online en trois volets associant citoyens et experts réalisée par Qualimera pour BMW pendant le mois de mars 2020.

Méthodologie:

Une première phase « quantitative » a interrogé plus de 3 000 Français de façon approfondie sur leurs usages, attitudes et motivations face au transport. Cela a permis d'obtenir une photographie de la mobilité en France et des attentes.  Cette étude publiée début mars a permis de définir 7 « familles » qui caractérisent la majorité des Français et montre que le citoyen n'est pas réductible à un seul comportement de mobilité.

La mobilité des Français en sept comportements :

« Les mobili-zen » (20 % des Français) : le mode de transport n'est pas déterminant tant qu'il est confortable et sécurisé.

« Les auto-plaisir » (18 % des Français) : conduire est un plaisir et une forme de liberté. Ils passent peu de temps au volant mais font des parcours fréquents.

« Les auto-boulot-dodo »
(17 % des Français) : éloignés des transports en commun et des nouvelles mobilités, ils passent beaucoup de temps en voiture, notamment pour le trajet domicile – travail.

« Les multimodaux » (11 % des Français) : vivant en ville, ils utilisent tous les moyens de transport à leur disposition et ont adopté les nouvelles mobilités. Les transports doivent être accessibles et les trajets rapides.

« Les écolomobiles » (11 % des Français) : conscients de l'impact environnemental que peuvent avoir leurs déplacements, ils privilégient les mobilités douces. Ils changent leurs habitudes pour limiter leur empreinte carbone.

« Les tributaires des transports en commun » (10 % des Français) : ils n'ont pas d'autre choix que d'emprunter les transports en commun pour leur trajet domicile – travail. Ils y passent beaucoup de temps et sont dépendants des aléas. Cette partie de leur journée est souvent frustrante.

« Les bureaux-mobiles » (8 % des Français) : le temps c'est de l'argent. Il n'est pas question de ne pas être actif pendant leurs déplacements. Ils doivent être productifs quel que soit le mode de transport.

Cette étude quantitative a servi de point de départ à une consultation « qualitative » associant des citoyens représentatifs de chaque famille et cinq experts.

Eric Houguet, 04/05/2020
   
 

Actualités

 

• Plus de 70% des mauvais conducteurs sont des hommes

• La Mercedes GLA désignée « Plus Belle Voiture de l’Année - FAI 2021 »

• L'une de ces sept voitures sera élue « Voiture Européenne de l’Année 2021 »

• La route inspire un sentiment de sécurité sur les trajets pour 82% des citadins

• Le marché 2020 des véhicules d’occasion en France en baisse à 5 518 281 unités

• La Renault Clio devant la Peugeot 208 et le Peugeot 2008 en 2020 en France

• 1 650 118 voitures particulières neuves immatriculées en France en 2020

• Les jeunes de 18/24 ans prennent des risques importants au volant

• La berline compacte Seat Leon remporte le prix Autobest 2021

• La voiture est perçue comme une zone de sureté pour 34% des Français

• Le Porsche Taycan électrique réalise un Marathon de drift sur un anneau de 200 m

• Mercedes-AMG GT Black Series: la voiture de série la plus rapide de la Nordschleife

• Bild am Sonntag et Auto Bild décernent leurs Volants d’or 2020

• 70% des Français expriment une attitude positive vis-à-vis du véhicule autonome

• Les automobilistes envisagent l'achat un véhicule électrique sous quatre ans

• 18 pour cent des automobilistes ont l'intention de s'équiper de pneus hiver

• Le coupé sport Opel Manta célèbre ses 50 ans

• L'attachement à la voiture individuelle des Français reste fort

• 60% des conducteurs envisagent de renégocier leur assurance automobile

• La voiture individuelle est le premier mode de transport scolaire

• La crise sanitaire marque le grand retour de la voiture individuelle

• La Fiat Panda célèbre son 40éme anniversaire

• La Renault Clio célèbre ses trente ans

• La baisse de la vitesse autorisée de 90 à 80 km/h aurait épargnée 349 vies

• Seul un petit pourcentage de conducteurs prête attention à l'usure des pneus

• Les conducteurs considèrent le comportement des autres comme le risque principal

• La Porsche Panamera réalise un chrono record de 7 mn 29,81 s sur la Nordschleife

• Le premier système de refroidissement intégré dans une voiture était une glacière

• Les Français prônent la voiture comme facteur de liberté individuelle

• Les Français retrouvent l’usage de la voiture avec un vrai soulagement

• 79 % des Français envisagent de partir en vacances en voiture

• La voiture occupe une place stable et centrale dans la vie des Français

• Le Hyundai Santa Fe célèbre ses 20 ans

• Les Français vont privilégier les modes de déplacements individuels

• Trois-quart des Français privilégieront la voiture pour les longues distances

• La voiture individuelle plébiscitée par les Français pour tous leurs déplacements

• Les Français veulent privilégier la mobilité individuelle écologique

• Toyota remporte le palmarès général du Podium de la Relation client 2020

• Le Kia Telluride élu Voiture Mondiale de l'Année 2020

• Les européens estiment que les marques Lexus, Porsche et Toyota sont les plus fiables

• Trois quarts des Français reconnaissent avoir de mauvaises habitudes au volant

• Le parc roulant automobile en France comprend 39 millions de véhicules en circulation

• Les données automobiles sont au centre des préoccupations des conducteurs

• La voiture est ancrée dans la vie des automobilistes Français

• Les Français se déplacent en moyenne 10 heures par semaine

• Un volant contient dix fois plus de bactéries qu’une cuvette des toilettes

• La voiture apparaît comme incontournable pour les habitants des zones peu denses

• La berline polyvalente Peugeot 208 élue « Car of the Year » 2020

• Les conducteurs de véhicules électriques craignent une pénurie de points de recharge

• Un contrat-type du permis de conduire pour en baisser le coût de l’ordre de 30%

• 96% des conducteurs estiment qu’équiper son véhicule de pneus hiver est très utile


Voir tous les reportages

Voir les autres thèmes
 
 
Forums Participez aux forums
Avis Accédez aux avis
Newsletter Abonnez-vous à la newsletter
Shopping Contactez nos partenaires
Lexique automobile Consultez le lexique automobile
Annonces automobiles Déposez gratuitement votre annonce

 

Rechercher sur LaTribuneAuto.com

 

VOTRE VOITURE NEUVE JUSQU'À -41%

Achetez votre voiture avec une remise jusqu'à -41%.

 

 

Reportage : Suivez toute l'actualité Kia

 

 

 

 

RSS Flux RSS  l  Qui sommes-nous  l  Lexique  l  Aide en ligne  l  Mentions légales  l  Contact  l  Annonceurs  l  Médias  l  Constructeurs  l  Ethique  l  Vie privée  l  Cookies  l  Rédacteur  l  Recrutement  l  Partenaires  l  Web agency

Copyright © LaTribuneAuto.com 2021

 

Abarth, Alfa Romeo, Alpine, Aston Martin, Audi, Bentley, Bmw, Bmwi, Bollore, Bugatti, Cadillac, Chevrolet, Chrysler, Citroen, Corvette, Cupra, Dacia, Daewoo, Daihatsu, Dodge, Ds, Ferrari, Fiat, Fisker, Ford, Honda, Hummer, Hyundai, Infiniti, Isuzu, Jaguar, Jeep, Kia, Lada, Lamborghini, Lancia, Land Rover, Lexus, Lotus, Maserati, Maybach, Mazda, Mclaren, Mercedes, Mg, Mini, Mitsubishi, Nissan, Opel, Peugeot, Pgo, Porsche, Renault, Rolls Royce, Rover, Saab, Santana, Seat, Skoda, Smart, Ssangyong, Subaru, Suzuki, Tesla, Toyota, Volkswagen, Volvo