La Tribune Auto, vous aider à choisir votre voiture

Restez connecté sur l’actualité automobile

 

La vitesse est limitée à 80 km/h sur les routes bidirectionnelles du réseau secondaire

Impression Télécharger article Augmentez la taille du texte Diminuez la taille du texte
A compter du 1er juillet 2018, la vitesse est limitée à 80 km/h sur les routes bidirectionnelles du réseau secondaire non équipées d'un séparateur central.

Par routes avec séparateur central, il faut entendre routes physiquement séparées par une ou deux glissières métalliques, en béton ou par un terre-plein. Une ligne blanche, des zébras ne sont pas un séparateur central.

Cette limitation de la vitesse maximale à 80 km/h sur les routes à double-sens sans séparateur central ne concerne pas les routes à deux fois deux voies et des routes à trois voies qui sont conçues pour permettre des dépassements sécurisés.

Certaines routes du réseau secondaire restent donc limitées à 90 km/h, car elles sont configurées de telle sorte qu'elles permettent de sécuriser davantage les dépassements. Il s'agit des tronçons de route comportant au moins deux voies affectées (deux fois deux voies et trois voies à un même sens de circulation, et uniquement dans ce sens de circulation. Si la voie opposée à cette double voie est unique, la vitesse limitée à 80 km/heure.

Au 1er juillet 2018 tous les panneaux de limitation de vitesse à 90 km/h sur les routes concernées par la mesure sont soit déposés, ou bâchés, soit remplacés par un panneau « 80 ».

Au 1er juillet 2018, tous les radars situés sur les routes concernées par le changement de vitesse ont été paramétrés à la vitesse limite autorisée de 80 km/h. La mise à jour a été effectuée à distance.

Selon le recensement effectué par les autorités détentrices du pouvoir de police de la circulation, 11 000 panneaux de signalisation sont concernés sur tout le territoire.

Les routes à double sens sans séparateur central représentent 55% de la mortalité routière.

La vitesse est la première cause des accidents mortels en France (31%), suivie de l'alcool (19%), puis des stupéfiants (9%).

Selon le comité des experts du Conseil national de la sécurité routière du 29 novembre 2013, une réduction de la vitesse maximale autorisée de 90 à 80 km/h sur les routes à double sens sans séparateur central permettrait de sauver entre 300 et 400 vies par an et de réduire le nombre de personnes blessées (73 384 personnes en 2017 dont 24 732 ont dû être hospitalisées).

Agir sur la vitesse permet de diminuer le nombre des accidents de la route et leur gravité. Le chercheur norvégien Rune Elvik a étudié 500 programmes de diminution de vitesse dans le monde. Le chercheur confirme l'estimation française de vies épargnées par cette mesure de rupture de réduction de la vitesse maximale autorisée.

Cette mesure permettrait d'améliorer la fluidité du trafic et de diminuer les émissions polluantes dans l'environnement.

La distance d'arrêt atteint 70 mètres à une vitesse de 90 km/h pour 57 mètres à 80 km/h.

L'abaissement de 90 km/h à 80 km/h de la vitesse autorisée augmente la durée des trajets de 11%. Les 41 kilomètres séparant Châteauroux de Lignières prendront 34 minutes et 20 secondes à 80 km/h au lieu de 31 minutes à 90 km/h.

Trois questions au Professeur Philippe Azouvi, Chef du Service de Médecine Physique et de Réadaptation, Hôpital Raymond Poincaré de Garches, AP-HP

En cas d'accident, si je vais vite et que je décélère en cas d'obstacle, quel effet cela peut-il avoir sur mon organisme ?

"L'organisme humain n'est pas capable de résister à des forces de décélération / accélération violentes. Ces dernières libèrent une énergie cinétique considérable en cas d'impact à grande vitesse. Ces forces s'appliquent sur le corps humain même en l'absence de choc direct sur l'organisme, ce qui explique que même les véhicules modernes très sécurisés ne mettent pas complètement à l'abri. Elles peuvent créer des lésions viscérales dans le thorax et l'abdomen par exemple, mais surtout sur le cerveau. L'accélération linéaire entraîne des déplacements d'avant en arrière et/ou d'arrière en avant du cerveau qui vient percuter les reliefs osseux du crâne, qui est dense, le choc cerveau/crâne pouvant créer des lésions de contusion au niveau des impacts (coup et contre-coup). L'accélération angulaire ou rotatoire, lors d'un tonneau ou d'une tête à queue par exemple, entraîne des lésions d'étirement, voire de cisaillement des axones (« câbles » reliant les structures cérébrales entre elles) qui peuvent toucher l'ensemble du cerveau et aboutir à une perte de connaissance, voire au coma, avec toutes les conséquences durables que cela peut engendrer".


Quelles sont les conséquences des accidents liés à la vitesse sur vos patients ? Pouvez-vous nous parler des cas que vous rencontrez le plus souvent dans le cadre de vos fonctions ?

"Les trois principales lésions traumatiques sources de handicap définitif sont les lésions des membres (fractures, luxation, amputations), de la colonne vertébrale et de la moelle épinière (para ou tétraplégie, c'est-à-dire paralyse définitive des jambes ou des 4 membres), et du cerveau (traumatisme crânien). Le traumatisme crânien est la cause la plus fréquente de handicap définitif après un accident de la voie publique. Il entraîne chez les survivants un handicap complexe dit « invisible » en rapport avec des modifications du caractère, de la personnalité, du comportement et des fonctions cognitives (mémoire, attention, vitesse de traitement de l'information, raisonnement, jugement…)".

Pourquoi cet engagement en faveur d'un abaissement de la vitesse à 80 km/h sur les routes bidirectionnelles sans séparateur central ?

"Etant depuis 30 ans impliqué dans la prise en charge en rééducation de blessés graves victimes de traumatismes crâniens, je suis très sensibilisé à la question de la prévention et de la sécurité routière. Nous rencontrons tous les jours des blessés et leurs familles qui vivent des situations dramatiques, et dont la vie a été bouleversée par un accident. Or, beaucoup de ces accidents auraient pu être évités. Le spectacle de ces vies brisées ne peut que nous interroger, en tant que soignant mais aussi en tant que citoyen. Nous avons dans notre activité professionnelle constaté, depuis le début des années 2000, l'efficacité des mesures de prévention (détecteurs de vitesse notamment) avec des effets tangibles sur la traumatologie. Nous nous inquiétions donc de constater depuis quelques temps une stagnation, voire une dégradation des résultats dans notre pays, et plus particulièrement sur les usagers les plus vulnérables (deux-roues motorisés notamment). Dans ce contexte, un renforcement de la prévention nous semblait indispensable, et en particulier la limitation de vitesse sur les axes les plus dangereux (sans séparateur central). Cette mesure nous semble une décision de bon sens, simple et efficace (à laquelle s'ajoutent d'autres mesures de prévention importantes, telles que la lutte contre l'alcool ou les substances psycho-actives ou encore contre l'usage du téléphone au volant, qui est également importante mais beaucoup plus difficile à mettre en œuvre) C'est pourquoi avec plusieurs représentants du monde de la santé et de victimes de la route, nous avons pris la décision de signer une tribune collective publiée par LeMonde.fr pour l'abaissement de la vitesse." 

Eric Houguet, 01/07/2018
   
 

Actualités

 

• Près de 30% des automobilistes se retroussent les manches pour réparer leur véhicule

• La Ford Capri célèbre ses 50 ans

• L’histoire de la clé de voiture depuis 1910

• Des conducteurs français tolérants avec des limites face à certains comportements

• Les Français ont des sentiments mitigés à l'égard de la voiture autonome

• Des conducteurs prévoyants sur la route des vacances

• Les Français se disent prêts à adopter le Superéthanol-E85

• L'alimentation influence fortement la vigilance des conducteurs au volant

• Seuls 7% des français disposent de bornes de recharge dans leur copropriété

• L’abonnement longue durée serait le futur de la mobilité urbaine

• L'image du véhicule électrique auprès des automobilistes est très contrastée

• La circulation différenciée interdit de circulation 60% du parc automobile

• L’e-commerce automobile devient de plus en plus une réalité

• Les Français prêts à parcourir 183 kilomètres en moyenne pour assouvir leur passion

• La Mercedes-Benz Classe G célèbre ses 40 ans

• Le « Prix Auto Environnement 2019 » MAAF à la Peugeot 508 BlueHDi

• L'hypercar Bugatti Veyron fête ses 20 ans

• 56,1% des français pensent que la voiture électrique est l'avenir de l'automobile

• La Renault Mégane R.S. Trophy-R établit un record sur les 20 600 km de la Nordschleife

• La voiture du futur attendue des automobilistes européens est sûre et durable

• La Seat 850 Sport Spider fête ses 50 ans

• La Seat 1430 fête son 50ème anniversaire

• La Jaguar I-Pace électrique élue Voiture Mondiale de l'Année 2019

• Les conducteurs se mettent de plus en plus en danger avec des objets connectés

• L'Opel 4/8 PS Doktorwagen « voiture du médecin » célèbre ses 110 ans

• 60% des parents sont distraits par le comportement de leurs enfants en voiture

• 3 automobilistes sur 10 savent ce qu’est un système d’aide à la conduite

• BMW remporte le 1er prix du Podium de la Relation client automobile en 2019

• Près d’un Européen sur deux prêt à abandonner sa voiture au profit de robotaxis

• Le SUV électrique Jaguar i-Pace élu « Car of the Year » 2019

• Les consommateurs européens freinent sur l'adoption de véhicules autonomes

• Les européens montrent un intérêt croissant pour les véhicules électrifiés

• Les consommateurs européens restent attachés à la voiture particulière

• Les consommateurs européens plébiscitent les fonctions de la voiture connectée

• Le coupé Bugatti Type 57 SC Atlantic fête ses 80 ans

• 70% des salariés utilisent principalement leur voiture pour aller travailler

• Un tiers des conducteurs souhaitent des pneus qui réagissent aux intempéries

• 93% des automobilistes européens veulent protéger des données des véhicules

• Plus de 3 Français sur 4 utilisent une voiture pour se rendre sur leur lieu de travail

• La Peugeot 508 élue « Plus Belle Voiture de l’Année 2018 »

• Près de la moitié des français utilise son smartphone au volant

• 1 automobiliste sur 2 vérifie le bon état de son véhicule avant de prendre la route

• La Renault Clio devant la Peugeot 208 et le Peugeot 3008 en 2018 en France

• Le marché 2018 des véhicules d’occasion en France en baisse à 5 587 110 unités

• 2 173 481 voitures particulières neuves immatriculées en France en 2018

• Près de 5 Français sur 10 concernés par le risque « alcool et conduite » pour le réveillon

• L’alcool au volant est en cause dans 30% des accidents mortels sur la route

• Les Citroën Berlingo, Opel Combo Life et Peugeot Rifter élus Autobest 2019

• L'Alpine A110 Première Edition élue "Sportive de l’année 2018" par Echappement

• L'une de ces sept voitures sera élue « Voiture de l’Année 2019 »

• La Citroën 2CV célèbre ses 70 ans


Voir tous les reportages

Voir les autres thèmes
 
 
Forums Participez aux forums
Avis Accédez aux avis
Newsletter Abonnez-vous à la newsletter
Shopping Contactez nos partenaires
Lexique automobile Consultez le lexique automobile
Annonces automobiles Déposez gratuitement votre annonce

 

Rechercher sur LaTribuneAuto.com

 

VOTRE VOITURE NEUVE JUSQU'À -41%

Achetez votre voiture avec une remise jusqu'à -41%.

 

SONDAGEVoir les résultats du sondage

Êtes-vous favorable à l'interdiction de circulation des véhicules diesel de plus de 18 ans et essence de plus de 21 ans (vignette Crit’Air 5) dans les grandes villes ?

Oui

Non

Nsp

 

 

Reportage : Découvrez le nouveau Mitsubishi ASX

 

 

 

 

RSS Flux RSS  l  Qui sommes-nous  l  Lexique  l  Aide en ligne  l  Mentions légales  l  Contact  l  Annonceurs  l  Médias  l  Constructeurs  l  Ethique  l  Vie privée  l  Cookies  l  Rédacteur  l  Recrutement  l  Partenaires  l  Web agency

Copyright © LaTribuneAuto.com 2019

 

Abarth, Alfa Romeo, Alpine, Aston Martin, Audi, Bentley, Bmw, Bmwi, Bollore, Bugatti, Cadillac, Chevrolet, Chrysler, Citroen, Corvette, Cupra, Dacia, Daewoo, Daihatsu, Dodge, Ds, Ferrari, Fiat, Fisker, Ford, Honda, Hummer, Hyundai, Infiniti, Isuzu, Jaguar, Jeep, Kia, Lada, Lamborghini, Lancia, Land Rover, Lexus, Lotus, Maserati, Maybach, Mazda, Mclaren, Mercedes, Mg, Mini, Mitsubishi, Nissan, Opel, Peugeot, Pgo, Porsche, Renault, Rolls Royce, Rover, Saab, Santana, Seat, Skoda, Smart, Ssangyong, Subaru, Suzuki, Tesla, Toyota, Volkswagen, Volvo