La Tribune Auto, vous aider à choisir votre voiture

Restez connecté sur l’actualité automobile

 

L'industrie automobile face à une baisse des volumes les trois prochaines années

Impression Télécharger article Augmentez la taille du texte Diminuez la taille du texte
En raison de la crise sanitaire provoquée par le Covid-19, l'industrie automobile pourrait faire face à une baisse des volumes allant jusqu'à 44 millions d'unités au cours des trois prochaines années. Soit l'équivalent de 1,3 billion de dollars de chiffre d'affaires.

Alors que les marchés mondiaux étaient déjà déclinants et que le secteur automobile avait initié une transformation historique, abandonnant les moteurs à explosion pour des investissements massifs dans l'électrique, les effets de la crise Covid-19 posent à l'ensemble des acteurs de graves problèmes de revenus et de coûts qui imposent des choix cornéliens en matière d'allocation de capitaux. En raison, d'une part, de la fermeture des usines suivie par des redémarrages souvent lents et, d'autre part, de la confiance entamée des consommateurs et de la hausse du chômage, mais aussi aux effets d'une généralisation durable du télétravail, l'industrie pourrait être confrontée à une baisse des volumes pouvant atteindre 44 millions d'unités sur la période 2020-2023 (par rapport aux niveaux de 2019).

Rien que cette année, les ventes des constructeurs mondiaux devraient baisser de 20 millions d'unités, soit l'équivalent du marché européen pré-crise, pour approcher les 70 millions d'unités.

Les constructeurs européens ne devraient pas revenir au pic de 2019 avant 2025.

Le précédent moteur de croissance de l'industrie, la Chine, premier pays à fermer et à redémarrer ses usines, devrait se remettre le plus rapidement, avec une prévision de 22,5 millions de véhicules vendus en 2020 et une croissance lente et constante prévue jusqu'en 2025 (2020-2025, hausse de 4,2 %).

Le rebond devrait être moins marqué aux États-Unis, où les volumes pourraient atteindre 13,6 millions.

Les volumes ne devraient pas dépasser les 14,1 millions d'unités sur le continent européen, soit une baisse estimée de 32% (dont 35% pour le marché Français).

En 2019, avant la crise sanitaire provoquée par le Covid-19, seule une poignée des 401 sous-traitants automobiles étudiés étaient considérés comme financièrement "solides" selon des calculs d'AlixPartners prenant notamment en compte le ratio dette/capitaux propres, les besoins en fonds de roulement et le rendement du capital investi (ROCE).

Les entreprises représentant la moitié du chiffre d'affaires mondial de l'industrie étaient soit considérées en « situation instable » (catégorie « stressed », représentant 43% du total) soit classées « en difficultés » (catégorie « distressed », représentant 7 %).

Le rendement des capitaux investis (ROCE), une mesure importante de l'efficacité et de la rentabilité des capitaux investis, a baissé de 47 % en moyenne pour les constructeurs automobiles mondiaux entre 2015 et 2019 et de 36 % pour les sous-traitants.

L'étude révèle que depuis 2015 et jusqu'au premier trimestre 2020, l'endettement des fournisseurs a augmenté de 33 %, tandis que l'endettement total des constructeurs automobiles a augmenté de 36 % sur la même période.

L'industrie automobile pourrait se retrouver à l'aube d'une sélection naturelle dans en raison de la baisse drastique des volumes et l'envolée de l'endettement.

Les cinquante plus grands constructeurs automobiles et fournisseurs automobiles mondiaux ont contracté pour 52,4 milliards de dollars de nouvelles dettes depuis le début du mois de mars, selon l'étude « Global Automotive Outlook : Mastering Uncertainty » menée par AlixPartners et fondée sur l'analyse des bilans de plus de 300 constructeurs et fournisseurs mondiaux. Soit une hausse de 23% par rapport à leur dette collective cumulée de 318 milliards de dollars fin 2019.

« L'industrie automobile est confrontée à un changement profond qui ne se résume pas au seul développement des voitures électriques. Les survivants de la crise, les plus forts au sens darwinien, auront de nouveaux modèles commerciaux, plus flexibles et souvent numériques, et des gammes allégées, adaptées aux besoins des clients, juge Laurent Petizon, directeur associé en charge du secteur automobile chez AlixPartners France. A court terme, cela signifie une transformation accélérée et une discipline en matière de coûts, les entreprises devant revenir aux points morts de 2007-2009 afin d'être en phase avec les nouvelles prévisions de ventes mondiales ».

« Les tendances observées l'an dernier devraient s'accentuer : la réduction du nombre de modèles et l'élargissement des plateformes, mais aussi les fusions-acquisitions et les coopérations accrues conduiront à des fermetures d'usines. Nous en avons dénombré 24 dans le monde l'an dernier, souligne Georgéric Legros, directeur et expert de l'industrie automobile chez AlixPartners France. En revanche, une part substantielle des 79 milliards de dollars d'investissements annoncés dans les véhicules autonomes prévus sur la période 2020-2025 ne devrait pas se concrétiser ».

Source: AlixPartners

Eric Houguet, 10/06/2020
   
 

Economie

 

• Le rétrofit électrique n'est pas pertinent au niveau économique sur une citadine

• Les zones à faibles émissions vont rendre les villes inaccessibles pour les publics fragiles

• Les voitures électriques coûteront moins chères que les thermiques au plus tard en 2027

• L'achat de fonctionnalités après l'achat du véhicule ouvre de nouveaux horizons

• L'achat de pièces détachées d'occasion s'inscrit progressivement dans les mœurs

• La cellule unifiée de la batterie devrait apporter une baisse de prix significative

• Toyota confirme son engagement dans l'important segment A européen

• Zones à faible émissions mobilité: la casse (auto) du siècle

• La digitalisation de l'achat de véhicules neufs s'accélère

• Toyota est la marque automobile la plus valorisée au monde en 2020

• La Toyota Yaris obtient la certification "Origine France Garantie"

• Le quadricycle électrique Citroën Ami incarne-t-il le futur de la mobilité urbaine?

• La monétisation des données représente une opportunité pour l’industrie automobile

• La prime à la conversion se recentre sur les ménages les plus modestes

• Les taxes acquittées par les usagers de la route ont atteint 72 milliards d'euros en 2019

• Le budget de l’automobiliste roulant en compacte diesel atteint 9 832 euros en 2019

• Le budget de l’automobiliste roulant en citadine essence atteint 7 029 euros en 2019

• L'industrie automobile face à une baisse des volumes les trois prochaines années

• La prime à la conversion inclut les véhicules Crit’air 3

• L'édition 2021 du salon de l'automobile de Genève est très incertaine

• Une formule de location longue durée variable ajustée aux kilomètres parcourus

• Les réseaux de distribution automobiles adoptent les mesures sanitaires strictes

• Le marché automobile France pourrait baisser de plus de 30% en 2020

• Volvo lance la prise de commande en ligne

• Un guide de bonnes pratiques des services de l'automobile contre le Covid-19

• La vente en ligne PSA permet de choisir, commander et régler un véhicule

• Le programme "Distributeur Virtuel" FCA vise à garder un lien avec les clients

• Le Mondial de l’Auto de Paris 2020 est annulé

• Quel marché automobile 2020 en France après le choc Coronavirus ?

• Un simulateur digital qui réduit le temps de développement des pneumatiques

• Le service après-vente Citroën accessible 24h/24 et 7j/7 grâce à une borne

• Le marché automobile des particuliers se réparti en dix catégories

• Les pièces détachées d'occasion permettent d'économiser jusqu'à 70 pourcent

• La Volkswagen Golf 8 est composée de plus de 2 700 pièces et composants

• Toyota est la marque automobile la plus valorisée au monde en 2019

• Les sites de véhicules d’occasion pour marchands professionnels se multiplient

• La prime à la conversion favorisant l'acquisition d'un véhicule peu polluant rabotée

• La location automobile au mois prend son envol

• La voiture sans engagement en test

• Une application de réalité mixte dédiée au développement automobile

• Le prix moyen du contrôle technique automobile atteint 77,62 euros

• Le pilotage de la recharge électrique permet de diminuer la facture d'électricité

• Le véhicule électrique permet une réduction du coût du « plein électrique »

• Le coût d’un véhicule électrique supérieur de 10 000 euros par rapport au thermique

• Les taxes acquittées par les usagers de la route ont atteint 71 milliards d'euros en 2018

• L'industrie automobile a connu une évolution fulgurante en 50 ans

• Un contrat de location automobile Seat « sans engagement ni pénalité »

• Le budget de l’automobiliste roulant en compacte diesel atteint 9 476 euros en 2018

• Le budget de l’automobiliste roulant en citadine essence atteint 6 833 euros en 2018

• La Panda à 1 euro par mois en LOA 37 mois 30 000 km avec la prime à la conversion

• Les centres de recyclage valorisent plus de 95% de la masse de chaque véhicule


Voir tous les reportages

Voir les autres thèmes
 
 
Forums Participez aux forums
Avis Accédez aux avis
Newsletter Abonnez-vous à la newsletter
Shopping Contactez nos partenaires
Lexique automobile Consultez le lexique automobile
Annonces automobiles Déposez gratuitement votre annonce

 

Rechercher sur LaTribuneAuto.com

 

VOTRE VOITURE NEUVE JUSQU'À -41%

Achetez votre voiture avec une remise jusqu'à -41%.

 

SONDAGEVoir les résultats du sondage

Êtes-vous favorable à l'interdiction de circulation à partir du 1er juin 2021 des véhicules diesel immatriculés avant le 31 décembre 2005 et essence immatriculés avant le 31 décembre 1996 à Paris ?

Oui

Non

Nsp

 

 

Reportage : Découvrez toutes les nouveautés du salon auto de Francfort 2019

 

 

 

 

RSS Flux RSS  l  Qui sommes-nous  l  Lexique  l  Aide en ligne  l  Mentions légales  l  Contact  l  Annonceurs  l  Médias  l  Constructeurs  l  Ethique  l  Vie privée  l  Cookies  l  Rédacteur  l  Recrutement  l  Partenaires  l  Web agency

Copyright © LaTribuneAuto.com 2021

 

Abarth, Aiways, Alfa Romeo, Alpine, Aston Martin, Audi, Bentley, Bmw, Bmwi, Bollore, Bugatti, Cadillac, Chevrolet, Chrysler, Citroen, Corvette, Cupra, Dacia, Daewoo, Daihatsu, Dodge, Ds, Ferrari, Fiat, Fisker, Ford, Honda, Hummer, Hyundai, Infiniti, Isuzu, Jaguar, Jeep, Kia, Lada, Lamborghini, Lancia, Land Rover, Lexus, Lotus, Maserati, Maybach, Mazda, Mclaren, Mercedes, Mg, Mini, Mitsubishi, Nissan, Opel, Peugeot, Pgo, Porsche, Renault, Rolls Royce, Rover, Saab, Santana, Seat, Skoda, Smart, Ssangyong, Subaru, Suzuki, Tesla, Toyota, Volkswagen, Volvo